Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Jermaine Jackson est un compositeur-interprète américain, plus connu pour être un membre éminent de la tribu Jackson. A l’origine, il est le leader des Jackson Brothers jusqu’en 1966. Date à laquelle le groupe se transfome en The Jackson Five , groupe dont le leadership va être repris par son petit frère. Un certain Michael…

Au cœur des Jackson Five, il reste quand même co-leader en terme de chanteur et sera omniprésent sur des titres comme « I want you back », « I’ll be there », « The love you save » et autres « Dancing machine »…

En parallèle de l’aventure Jackson Five, il enregistre en solo dès 1972 et connaît un premier succès notoire avec la reprise de luxe du titre des Shep and the Limelites « Daddy’s home » datant de 1961. Au point de se vendre à plus d’un million d’exemplaires !

Les Jackson Five considérant ne pas etre rétribués à la hauteur de leur talent,  le groupe quitte le label Motown pour rejoindre Epic Records en 1975. Tout le monde suit sauf…Jermaine. Qui a épousé quelques années auparavant la fille de Berry Gordy qui n’est que le fondateur de la Motown, d’où son attachement supposé pour ce label.

Libre de ses mouvements, la fin de décennie le voit produire plusieurs albums et plusieurs titres d’envergure mais aux succès mitigés. Il va donc lui falloir attendre la décennie 80 pour voir enfin sa carrière solo décoller.

Une décennie 80 qui rime avec retour fulgurant du succès lorsque sort l’album « Let’s get serious » en 1980. L’album fait un véritable carton Outre-Atlantique. Mais également Outre-Manche, chose qui ne lui était jamais arrivée jusqu’alors. Notamment grâce au single « Let’s get serious » qui va tutoyer le sommet des Charts de bon nombre de pays.

Un retour de succès éphémère car les années qui vont suivre vont le voir replonger dans les profondeurs du classement. Ni l’album « Germaine » sorti en 1980, ni l’album « I like your style » en 1981 ne produiront de hits majeurs. Idem pour l’album « Let me tickie your fancy » qui lui sort en 1982. 1983 sera même une année à vide…

Nouveau retour fulgurant en 1984 avec l’album « Jermaine Jackson ». Album qui sera porté au triomphe par 2 titres phares sortis eux aussi en 84. D’abord  « Dynamite » puis le somptueux « Do what you do ».

La consécration suprême arrive un an plus tard en 1985 lorsque sort le single « When the rains begins to fall », issu de la BO du film « Voyage of the rock aliens ». Enormissime titre Dance qu’il interprète en duo avec l’une des stars féminines du moment à savoir Pia Zadora. Le titre fait un véritable carton planétaire et reste à ce jour le plus gros succès de toute sa discographie.

Il participe à une nouvelle BO l’année suivante mais le titre qui en est issu « (Closet thing) to perfect » ne connaîtra en rien le succès de son prédécesseur.

Une carrière décidément en dent de scie avec une reprise temporaire des affaires en 1986 lorsque sort l’album « Precious moments » dont le single « I think it’s love » effectuera un beau parcours dans les Charts.

Qui sera cette fois-ci bel et bien son dernier hit notoire. L’album « Dont take it personal » qui sort trois ans plus tard en 1989 ne produira que des hits mineurs. Et tout ce qui sortira par la suite restera assez confidentiel.

Dans la famille Jackson, il est clair qu’il sera toujours resté dans l’ombre du géant Michael et de la petite sœur Janet. Mais il peut tout de fois se vanter d’avoir eu une carrière bien supérieure à la moyenne des artistes de l’époque et rien qu’à ce titre, il mérite autant le respect que son génialissime frère et sa pétillante sœur.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Daddy's home 1973
  • You're in good hands 1973
  • Let's be young tonight 1976
  • Castles of sand 1978
  • Let’s get serious 1980
  • Little girl don’t you worry 1980
  • You like me don't you 1980
  • I'm just too shy 1981
  • Let me tickle your fancy 1982
  • Sweetest sweetest 1984
  • Dynamite 1984
  • Do what you do 1984
  • When the rain begins to fall 1984
  • (Closest thing) To perfect 1985
  • I think it’s love 1986
  • Lonely won't leave me alone 1986
  • Do you remember me 1986
  • Words into action 1987
  • Don’t take it personal 1989
  • I'd like to get to know you 1990
  • Two ships (in the night) 1990
  • Word to the badd 1991
  • You said, you said 1991
Quand la pluie commence à tomber...faites ce que vous avez à faire

1973...une première partie d'aventure incroyable et qui se conjugue à 5. Certes, le petit Michael prend toute la lumière mais Jermaine montre déjà des aptitudes lui aussi bien au dessus de la moyenne...

1973...quand Jermaine joue les crooners, le résultat est somptueux. Et pourtant, il est loin d'avoir l'âge requis pour jouer dans cette catégorie...

1976...on rentre les mouchoirs et on passe directement au Dancefloor. Et dans ce registre, il affiche des réelles aptitudes également. On se doute que la suite va être énorme avec un potentiel pareil !

1978...de retour dans le domaine Intimiste, un domaine qu'il affectionne tout particulièrement à première vue. Et le résultat est à la hauteur, comme toujours !

1980...puis arrive CE titre. Un énormissime titre qui va littéralement mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète et propulser le chanteur aux plus hauts sommets des Charts. MA-GIS-TRAL !

1980...une GROSSE année 80 avec pléthore de titres et surtout pléthore de succès. Certes, ce ce titre-là ne remportera pas le plus gros des suffrages mais tirera largement son épingle du jeu

1980...son deuxième plus gros succès de l'année grâce à ce titre somptueux, tout en finesse et qui montre, une nouvelle fois, toute l'étendue de son talent. Mais ça, le talent, on savait qu'il en avait à revendre, c'est la famille qui veut ça !

1981...après une année 80 des plus fournies, l'année 81 parait quelque peu palote avec un seul titre au compteur. Mais une nouvelle fois, la qualité est de mise !

1982...alors là, l'association avec les DEVO, fallait l'oser ! Et pourtant, il l'a fait. Un résultat étonnant, typique de la sonorité des DEVO mais qui paie en tout cas, car le titre est un succès

1984...une année 84 qui commence sur les chapeaux de roue et qui va finir en feu d'artifice. Tout simplement la meilleure année de l'artiste en commençant par ce titre haut en couleur et qui donne le tempo d'une suite qui s'annonce oufissime

1984...un deuxième hit dans la foulée histoire de ne pas perdre le rythme. Une année ou l'artiste est au summum de son art, c'est clair

1984...et voici venir les 2 titres qui le font rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80. En commençant par un premier titre Intimiste de toute beauté et qui restera comme l'un des Ultime Slow parmi les plus emblématiques de la décennie. MA-GI-QUE !

1984...après le méga hit Intimiste, voici venir le méga hit Dance. Grâce à ce duo d'enfer qui va produire l'un des plus gros hits Dance de la décennie. L'apothéose d'une carrière de tout premier ordre !

1985...nouvelle année mono-titre. L'artiste souffle un peu après une année 84 absolument hallucinante et qui l'aura consacré comme l'un des tous meilleurs du moment

1986...nouvelle année et...nouveau hit. Certes, l'artiste ne retrouvera jamais le niveau de succès qu'il a connu durant l'année 84 mais bon nombre d'artistes se contenteraient largement du niveau de succès de cette année 86

1986...une aisance dans le domaine Intimiste qui le place incontestablement comme l'un des tous meilleurs dans ce domaine. Chaque titre dans ce registre si particulier est une véritable réussite !

1986...certes, Jermaine n'est pas Michael mais le talent est là, tout comme son jeune frère. Et il le démontre de façon éclatante, morceau après morceau et année après année !

1987...nouvelle année mono-titre où l'artiste la joue tranquille, dans un registre qu'il maîtrise parfaitement et qui lui a toujours réussi. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple...

1989...petit trou d'air en 1988, suivi d'un retour en force l'année suivante. Un retour en force qui sera le dernier de l'artiste car il signe ici son dernier hit notoire, près de 20 ans après ses débuts solo

1990...il aura traversé les années 60, puis 70, puis 80, et le voilà arrivé dans la décennie 90. Un parcours digne des plus grands. Mais ça, dans la famille Jackson, il n'y a pas de petit talent...

1990...une année placée décidément sous le signe du registre 'A émotions'. On ne va pas s'en plaindre, loin de là car il est l'un des meilleurs dans ce domaine !

1991...même si lutter avec la concurrence devient difficile en cette nouvelle décennie, l'artiste maintient la tête hors de l'eau et enregistre encore ponctuellement quelques belles réussites

1991...grosse patate en cette année 1991. L'artiste joue le tout pour le tout mais ça ne suffira pas malheureusement à le relancer durablement. La fin d'une aventure incroyable qui l'aura vu, d'abord avec ses frères, puis en solo, accomplir une carrière magnifique qui l'aura consacré comme l'un des tous meilleurs de sa génération

Commenter cet article