Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Taylor Dayne (appelée également Les Lee), de son vrai nom Leslie Wunderman, est une compositrice-interprète américaine qui démarre sa carrière artistique au sein de groupes de petit calibre tels que Felony et Next.

Puis commence une carrière solo sous le nom de Les Lee, nom sous lequel elle sortira 2 singles que sont « I’m the one you want » en 1985 et « Tell me can you love me » en 1986.

Mais c’est surtout à partir de 1987 que tout va s’accélérer lorsqu’elle signe avec le label Arista Records et que commence sa carrière sous le nom de Taylor Dayne. Elle sort la même année un premier single « Tell it to my heart », premier single qui va faire un véritable carton planétaire et faire exploser sa notoriété du jour au lendemain.

Une accélération fulgurante qui s’amplifie en 1988 avec la sortie de l’album du même nom, lequel va produire 3 nouveaux méga hits que sont « Prove your love », « I’ll always love you » et « Dont rush me ». En seulement 2 ans, la chanteuse est devenue l’un des plus gros phénomènes du moment.

Une dynamique qui ne faiblit pas l’année suivante en 1989 lorsque sort l’album « Can’t fight fate ». Lequel va produire 4 nouveau méga hits à cheval entre 1989 et 1990. La chanteuse est alors au top de sa carrière et de ses possibilités.

Puis, soudainement, petit trou d’air pendant 3 ans. C’est pour mieux revenir en 1993 avec l’album « Soul dancing », album sur lequel elle se permet de reprendre le cultissime « Can’t get enough of your love » de Barry White, reprise qui va faire quasiment aussi fort que l’original. Toujours du même album, elle va connaître un autre top hit avec le titre « Send me a lover ».Titre qui sera son dernier top hit notoire.

Elle connaîtra un dernier hit d’envergure en 1994 avec le single « I’ll wait » mais ce sera bel et bien le dernier.

A découvrir ou redéouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I’m the one you want (Les Lee) 1985
  • Telle me can you love me (Les Lee) 1986
  • Tell it to my heart 1987
  • Prove your love 1988
  • I’ll will always love you 1988
  • Don’t rush me 1988
  • With every beat of my heart 1989
  • Love will lead you back 1990
  • I’ll be your shelter 1990
  • Heart of stone 1990
  • Can’t get enough of your love 1993
  • Send me a lover 1993
  • I’ll wait 1994
  • Say a prayer 1995
  • Naked without you 1998
Dis le à mon cœur...

1985...des premiers pas plutôt encourageants. Un style et une voix qui collent bien aux standards musicaux du moment. Il n'y a plus qu'à dérouler...

1986...tout est là mais il manque encore l'essentiel : la bonne inspiration. Le petit + qui fait d'un morceau correct un morceau d'exception...

1987...puis arrive CE titre ! Pour le coup, cette fois-ci, l'inspiration est là, c'est clair. La chanteuse signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie. Un titre qui la fait rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. MA-GIS-TRAL !

1988...et ce n'est qu'un début. Les mégas hits vont désormais s’enchaîner à une vitesse hallucinante. Ce titre-là va faire quasiment jeu égal avec son prédécesseur, c'est pour dire !

1988...et le voici, l'inévitable Ultimate Slow indispensable à toute discographie d'envergure. Il arrive un peu tôt mais bon, on ne va pas bouder son plaisir, c'est clair

1988...une année 88 exceptionnelle avec pas moins de 3 top hits planétaires, rien que ça. La chanteuse est sur une dynamique incroyable qui la fait voler à des hauteurs stratosphériques et en fait l'un des plus gros phénomènes du moment !

1989...après une année 88 totalement euphorique, l'année 89 va paraître quelque peu pâlichonne avec seulement 1 seul titre au compteur. Certes, elle continue de tutoyer les étoiles mais on sent le petit coup de mou...

1990...une nouvelle décennie qui démarre tout en douceur avec ce magnifique titre Intimiste. Elle excelle dans la Dance, c"est incontestable, mais son talent dans le registre 'à émotions' est évident. Belle polyvalence !

1990...une GROSSE année avec pléthore de titres, une nouvelle fois, est de la qualité à tous les étages. Une reprise en main qui lui permet de se maintenir brillamment dans le peloton de tête

1990...tout comme l'année 88, l'année 90 va produire 3 hits de très gros calibre. Certes, le niveau de succès sera un cran en-dessous mais les chiffres de ventes restent quand même largement au-dessus de la moyenne. La concurrence n'a qu'à bien se tenir !

1993...elle signe ici son plus gros succès de la décennie avec une reprise de luxe du titre culte de Barry White datant de 1974. Une reprise un peu facile mais extrêmement efficace. Par contre, quand on commence avec des reprises au détriment de nouveaux titres, ce n'est jamais bon signe...

1993...un mauvais signe qui se confirme car voici venir son dernier top hit planétaire. Et oui, quand l'inspiration commence à faire défaut, la sanction est immédiate....

1994...mais elle s'accroche, elle s'accroche et ne lache rien. La tentative d'adaptation aux nouveaux standards du moment donne des résultats plutôt intéressants. La preuve avec ce titre !

1995...le niveau de succès n'a plus rien à voir avec celui de la fin des années 80 mais elle résiste pour l'instant plutôt bien dans la sphère anglo-saxonne. Pour combien de temps...

1998...une fin de décennie qui rime avec douceur et tendresse. Elle signe surement ici l'un de ses plus beaux titres Intimiste, un peu plus de 10 ans après ses débuts. Comme quoi, rien n'est jamais terminé. Elle non plus, car elle reviendra même la décennie suivante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article