Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Nathalie Lhermitte est une chanteuse française qui démarre sa carrière artistique dès l’âge de 6 ans en intégrant le groupe de son père, un groupe nommé Les Sunshines dont le domaine de prédilection est la variété rock. Groupe qui va connaitre son heure de gloire dans les années 70 du côté de la Picardie.

Artiste particulièrement précoce, elle enregistre dès l’âge de 12 ans un premier single nommée « Magic Plane », titre écrit par son père. Titre qui restera malheureusement sans lendemain…

C’est à l’âge de 16 ans que les choses vont quelque peu s’accélérer d’abord lorsqu’elle décroche un rôle dans un téléfilm nommé La dernière cigarette.

Mais c’est surtout la rencontre avec les sœurs Konin (parolières de renom plus connues sous le nom de Vline Buggy) et un certain Julien Lepers (!) qui va être déterminante. Rencontre providentielle qui permet la sortie du single « Il y a des jours comme ça ». Un titre qui permet enfin de lancer sa carrière de chanteuse pour de bon. 

Le grand décollage quant à lui va avoir lieu un an plus tard avec la sortie en 1983, alors qu’elle n’a que 17 ans, de l’énormissime « Tu es tout ce que j’aime ». Titre qui va la propulser sur le devant de la scène de façon fracassante et qui va se vendre aux alentours des 400 000 exemplaires, rien que ça !

Une carrière artistique qui prend tellement d’ampleur qu'elle en sera même renvoyée de son lycée pour absentéisme répété, un absentéisme du à sa présence justement trop répétée sur les plateaux de télé !

Nouveau single en 1984 avec le titre « Tendrement », titre qui connaitra un niveau de succès des plus honorables et  dont l’un des choristes de luxe s’appelle…Herbert Léonard, rien que ça ! 

La suite va être un peu plus compliquée à gérer que prévue avec la sortie de plusieurs singles qui ne connaitront pas vraiment le succès escompté. Elle se tourne alors vers les génériques de série télévisée et on la retrouve notamment sur celui de Demain l’amour et Symphonie notamment.

La fin des années 80 la verra principalement enregistrer des génériques de dessins animés mais également des CD pour les enfants.

Retour en force à partir du début de décennie 90 lorsqu’elle obtient le rôle de Cristal dans la nouvelle version de Starmania. Rôle qu’elle tiendra pendant 2 ans de 1990 à 1991 puis en tournée par la suite.

Une décennie 90 qui sera décidément celles des comédies musicales puisqu’on la retrouve quelques temps après dans la comédie musicale Peter Pan.

Milieu de décennie 90 elle part en tournée pour 2 ans avec l’un des groupes mythiques des années 70 à savoir The Rubettes. Groupe avec lequel elle va enregistrer  en 1994 le single « Believe in you ». Un passage à la langue anglaise qui la voit également sortir un autre titre dans la foulée nommé « Renegade ». Titre qui sortira quant à lui un an plus tard en 1995.

Retour à la comédie musicale à partir de 1997 lorsqu’elle reprend le rôle d’Edith Piaf dans la comédie musicale Piaf je t’aime. Comédie musicale au succès notoire et qui va lui permettre de clôturer la décennie de la meilleure façon qui soit.

Le début de décennie 2000 la voit reprendre le rôle d’Oliver Twist en 2002 dans la comédie musicale du même nom. Puis le rôle de Guenièvre et de Viviane dans la comédie musicale Merlin en 2003.

Elle réendosse le costume de Piaf en 2004 dans le spectacle Piaf, une vie en rose et noir, spectacle encensé par la critique et qui connaitra un destin international des plus réussis, cerise sur le gâteau !

Puis c’est Brel qui a ses faveurs en fin de décennie 2000 puisqu’on la retrouve en 2009 dans le spectacle musical Brel, de Bruxelles aux Marquises. Elle enchaine avec Merlin l’Enchanteur puis Shrek.

Durant la décennie 2010, on la retrouvera cette fois-ci au sein du spectacle musical La petite fille aux allumettes. Puis de nouveau dans la rôle de Piaf en milieu de décennie.

Chanteuse particulièrement attachante, elle est une des très rares artistes de sa génération à être toujours en activité et à avoir parfaitement réussie sa reconversion après l’aventure années 80. Rien qu'à ce titre, l’on ne peut que saluer cette remarquable performance !

Et ce n'est pas fini, loin de là. Elle risque encore de nous étonner dans les années à venir, ça c'est certain...

Discographie (entre autres...) :

  • Magic plane 1978
  • Il y a des jours comme ça 1982
  • Tu es tout ce que j’aime 1983
  • Tendrement 1984
  • Le chagrin couche dans mon lit 1984
  • La chanson qui me rappelle un film américain 1985
  • Comme une femme 1986
  • Symphonie 1986
  • Demain l'amour 1986
  • J’pars 1987
  • Les mille et une farces de Pif et Hercule 1993
  • Papa maman noel 1993
  • Believe in you 1994
  • Renegade 1995
Tout ce qu'elle aime...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1978...les tous premiers pas d'une jeune chanteuse particulièrement précoce. Qui imaginerait à ce stade qu'elle va chanter quelques années plus tard l'une des plus belles chansons Intimistes du répertoire français des années 80...

1982...on la retrouve 4 ans plus tard avec ce titre tout simple mais qui résume bien à lui tout seul la suite des événements. La petite Nathalie va faire essentiellement dans l'Intimiste et dans ce domaine, elle va se révéler particulièrement efficace !

1983...puis arrive CE titre. Le titre d'une vie, celui qui change un destin à tout jamais et qui vous fait rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. Comme quoi, des fois, rien ne sert d'avoir une discographie à rallonge pour faire la différence...

1984...il est vrai qu'on frôle souvent la variet' guimauve mais bon, c'est son créneau, on le sait depuis le début. Comment lui en vouloir...

1984...à contre courant de tous les standards porteurs du moment, elle a décidé de se positionner délibérément sur le créneau 'à émotions'. Il est clair qu'au niveau concurrence, ça ne va pas se bousculer au portillon...

1985...il est clair qu'avec un style si particulier, le sommet des Charts est carrément inatteignable. Mais nous sommes dans les années 80 et les années 80, c'est aussi ça...

1986...les années passent et la jolie Nathalie ne change rien, ni le style, ni la sonorité. Une constance qui la marginalise forcément mais elle s'accroche, elle résiste et y croit. Belle prestance !

1986...il lui arrive aussi de signer les génériques de feuilleton télé, histoire de varier un peu les plaisirs. Un style qui lui va comme un gant, forcément...

1986...on reprend la même et on recommence avec ce nouveau générique télé. Elle se spécialise dans ce domaine de façon flagrante. Et pourquoi pas, il faut bien des chanteurs etd es chanteuses pour les faire ces fameux génériques télé...

1987...puis incroyable renversement de situation avec ce premier titre Dance. Il était temps...mais il est également trop tard. La concurrence est déjà à des années lumières. Bien essayé mais c'est malheureusement peine perdue...

1993...et enfin, pour l'anecdote, ses titres des années 90. Bon là, il est vrai qu'on est à des années lumière des dernières tendances musicales du moment mais bon, une nouvelle fois, comment lui en vouloir...

1993...une décennie 90 à l'image de la précédente, c'est à dire tout en douceur. Une chanteuse vraiment atypique qui aura fait son petit bonhomme de chemin sans se soucier des critiques et de la concurrence. Belle abnégation !

1994...non, non, vous ne rêvez pas, ce sont bien The Rubettes avec lesquels elle enregistre ce titre. 20 ans après leur arrivée fracassante sur la scène internationale grâce à un titre désormais culte, c'est désormais la petite Nathalie qui leur sert de Sugar Baby love. La Classe !

1995...qui l'eut cru, voilà notre chère Nathalie désormais en langue anglaise. Et ma foi, elle est loin d'être ridicule. Surtout lorsqu'elle nous la joue en mode Dance, domaine qu'elle aurait vraiment du exploiter un peu plus. Mais l'on ne refera pas l'histoire malheureusement...

Top Bonus : quand Nathalie reprend le rôle mythique de Cristal dans Starmania en 1991, l'on imagine que ça va dépoter. Et forcément ça dépote !

Top Bonus : un titre présent en 2002 sur le spectacle musical 'Dantes : la vengeance de Monte-Cristo', spectacle qui ne verra jamais le jour. Un titre qui flotte littéralement dans l'air et qui permet à la chanteuse de donner le meilleur d'elle-même. MA-GI-QUE !

Top Bonus : un titre présent en 2002 sur le spectacle musical 'Magic dream', spectacle qui ne verra jamais le jour. Un titre qui flotte littéralement dans l'air et qui permet à la chanteuse de donner le meilleur d'elle-même. Tiens, j'ai comme l'impression de me répéter...

Top Bonus : un début de décennie 2000 qui la voit reprendre en 2002 le rôle d'Oliver Twist dans la comédie musicale du même nom. Un rôle masculin qui lui va à merveille !

Top Bonus : la voici arrivée en 2003 dans le monde féero-ésotérique de Merlin l'Enchanteur. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que dans les titres 'A émotions', elle n'a rien perdu de son savoir faire !

Top Bonus : elle réendosse le costume de Piaf en 2004 dans le spectacle 'Piaf, une vie en rose et noir', spectacle encensé par la critique et qui connaitra un destin international des plus réussis, cerise sur le gâteau !

2009...elle adore s'attaquer aux monstres sacrés. Après Piaf, voici venu le temps de réinterpréter Brel. Et comme précédemment pour Piaf, ça marche parfaitement. Quel talent !

2012...passer de Brel à Shrek, il fallait l'oser celle-là ! Elle nous aura tout fait mais elle le fait si bien qu'on ne peut qu'applaudir la performance à chaque fois. Et ce quelle que soit son rôle !

Top Bonus : quoi de mieux que cette sympathique synthèse de tous ses différents rôles. Une artiste hyper complète que rien n'effraie. Respect comme on dit !

Top Bonus : quand on a du talent, comme on dit, c'est pour la vie. On retrouve la charmante Nathalie en cette décennie 2020 dans une forme qu'on qualifiera de certaine, avec à la clé une voix qui n'a rien perdu de sa force. On prend, on prend !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lermitte N 20/12/2018 18:12

Je viens de découvrir votre travail de fourmi ... Quel boulot et quels gentils commentaires !!!! Merciiiiiiiiiiiiiii

Nostradam 20/12/2018 19:00

De rien chère Nathalie ! C'est avec grand plaisir que j'ai retracé votre carrière à ma manière car vous faites partie des années 80 au même titre que tous les autres. Et puis 1966, personnellement, c'est forcément un excellent Cru...