Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Maurane, de son vrai nom Claudine Luypaerts, est une chanteuse belge qui démarre sa carrière artistique en 1979 lorsqu’elle intègre le spectacle Brel en mille temps au côté de Philippe Lafontaine. Spectacle qui lui permet de se faire remarquer par le compositeur Pierre Barouh.

Rencontre importante qui lui permet de sortir un an plus tard un premier 45 tours sous le pseudo de Claude Maurane (Maurane faisant référence au metteur en scènes Francis Morane, lequel vient d’œuvrer sur Starmania). Mais la réussite, ni le succès ne sont au rendez-vous, elle devra donc se contenter en attendant de jouer les choristes de luxe pour des artistes tels que Viktor Lazlo et autres Philippe Lafontaine.

Ce n’est vraiment qu’à partir de 1984 que les choses s’accélerent lorsqu’elle enregistre son premier album « Danser ». Mais c’est surtout la rencontre en 1988 avec Michel Berger qui va tout changer. Elle obtient ainsi le rôle emblématique de Marie-Jeanne dans la nouvelle version de Starmania et part pour une tournée de 6 mois. Tournée qui devient difficilement compatible avec ses projets personnels, au point qu’elle jette l’éponge rapidement et devra être remplacée.

Puis arrive l’année 89 et l’album « Maurane ». Album qui va enfin la révéler aux yeux du grand public notamment grâce au titre « Toutes les mamas », titre qui va faire un véritable carton cette année là.

Succès confirmé deux ans plus tard en 1991 avec la sortie de l’album « Ami ou ennemi ». Un album porté principalement par le somptueux « Sur un prélude de Bach » qui, lui, sort en 1993. La chanteuse est alors au zénith de sa carrière.

Malheureusement, les albums qui sortiront par la suite ne rencontreront pas le même niveau de succès, faisant disparaître progressivement l’artiste du devant de la scène.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • J’me roule en boule 1980
  • Fais soleil 1981
  • T’as pas la pêche 1983
  • Moi l’argent, toi jeune 1985
  • Danser 1986
  • Qu'est-ce qui te fait peur 1986
  • Les uns contre les autres 1988
  • Toutes les mamas 1989
  • Tout pour un seul homme 1989
  • Pas gaie la pagaille 1990
  • Où es-tu ? 1990
  • Ca casse 1991
  • Mentir 1992
  • Du mal 1993
  • Sur un prélude de Bach 1993
  • Ami ou ennemi 1994
  • Différente quand je chante 1995
  • Le paradis c'est l'enfer 1996
  • Les cœurs sans logis 1996
  • L'un pour l'autre 1998
  • Les yeux fermés 1998
Heureusement qu'il y eut Marie-Jeanne...

1983...le style, la voix, tout est déjà là. Il y a une volonté de bien faire évidente mais il va falloir être encore un peu patient pour voir la petite Claudine décoller...

1985...c'est rythmé, c'est enjoué, mais ça ne suffit toujours pas. Mais il est évident qu'à un moment donné, ça va forcément payer !

1986...ça se rapproche, c'est clair. Elle livre ici un titre qui file à la vitesse de la lumière et qui donne presque le tournis. Mais qui a une patate d'enfer !

1986...après un titre qui aura mis le feu au Dancefloor, elle opère un 360° et se retrouve projetée de façon fracassante dans le domaine Intimiste. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette année 86 aura montré toute la polyvalence artistique de la chanteuse. Une polyvalence qui va forcément payer à un moment ou à un autre !

1988...une reprise de luxe du titre interprété pour la première fois par Fabienne Thibault en 1978 dans la comédie musicale Starmania. Certes, faire de la reprise est toujours facile, mais aussi très risqué. Certes, la copie ne vaut pas l'original mais s'en rapproche peu ou prou

1989...puis arrive CE titre. Le titre qui va changer radicalement le destin de la chanteuse et la propulser enfin sur le devant de la scène. Une reconnaissance qui aura pris du temps mais largement méritée. E-NOR-MI-SSIME !

1989...une GROSSE et BELLE année 89 qui la voit littéralement exploser et intégrer la cour des Grands. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette année 89 restera incontestablement comme l'un de ses meilleurs millésimes. MA-GI-QUE !

1990...nouvelle expérimentation avec cette fois-ci un passage en mode reggae. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que quel que ce soit le domaine qu'elle explore, pour l'instant tout fonctionne parfaitement !

1991...la revoilà en mode Intimiste, un domaine dans lequel on l'a sent particulièrement à l'aise. Une des rares artistes de sa génération à pouvoir alterner avec autant de facilités entre les rythmes et surtout les émotions. Un talent rare !

1992...elle signe ici surement l'une de ses plus belles chansons. Un titre qui mêle force et douceur de façon remarquable. La chanteuse est vraiment au summum de son art. MA-GIS-TRAL !

1993...encore un titre rythmé à souhaits et à l’efficacité redoutable. Titre après titre, année après année, l'artiste confirme son statut de phénomène du moment. Un savoir faire unique et qui fait quasiment mouche à chaque fois !

1993...ce qui restera incontestablement comme l'un de ses titres parmi les plus aboutis et les plus inspirés. Un titre qui flotte littéralement dans l'air et qui nous projette dans un monde hors du temps où tout n'est que douceur et volupté... MO-NU-MEN-TAL !

1994...un domaine Intimiste qu'elle maîtrise vraiment à la perfection et qui lui permet de donner le meilleur d'elle-même. Dans ce domaine, il y a elle et les autres, c'est clair

1995...une nouvelle preuve de son talent hors norme pour le registre 'à émotions' avec ce titre. Le tout sur fond de musique Gospel, une variante qui lui permet d'ajouter une corde supplémentaire à l'arc de ses talents

1996...une décennie 90 qui l'aura vu principalement dans le registre Intimiste au détriment du registre Dance. Certes, chaque morceau produit est de grande qualité mais ce manque d'alternance va finir par l'isoler. Dommage...

1996...quand on signe la BO d'un Disney, en règle générale, c'est qu'on fait plutôt partie du gratin musical du moment. Et le résultat est largement à la hauteur. Encore un joli moment d'émotions qui nous emporte avec une facilité déconcertante...

1998...en mode Bollywood, elle ne nous l'avait pas encore faite celle-là. Une nouvelle expérimentation dont elle a le secret et qui lui permet de brouiller sans arrêt les pistes. Etonnant !

1998...près de 20 ans après ses débuts, elle continue de prouver qu'il faut toujours compter sur elle. Une longévité qu'on ne retrouve que chez les plus Grands, et surtout les plus Grandes. Et ce n'est pas fini, rendez-vous la décennie suivante !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article