Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Carmel, de son vrai nom Carmel McCourt est une chanteuse anglaise qui va former le groupe du même nom à Manchester au début des années 80 avec Jim Parris et Gerry Darby.

Leur premier single « Storm » sort en 1982 et connaît un joli succès d’estime. Tout comme l’album qui porte le nom du groupe et qui sort la même année.

Nouvel album « The drum is everything » deux ans plus tard en 1984. Album au succès nettement plus conséquent et qui va livrer 2 énormes singles que sont « Bad day » and « More, more, more ». La carrière du groupe prend soudainement de la hauteur.

A raison d’un album tous les deux ans, cette fois-ci, c’est l’album « The falling » qui sort en 1986. Album qui paradoxalement fera moins bien que son prédécesseur Outre-Manche mais connaîtra un succès éclatant dans le reste du vieux continent. Notamment grâce à l’énormissime single « Sally » qui lui va faire un véritable carton planétaire. Il s’en vendra 500 000 exemplaires rien qu’en France.

Surfant sur la vague de cet énorme succès, le groupe sort un nouvel album l’année suivante en 1987. Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément. « Everybody’s got a little…Soul » ne connaîtra qu’un succès limité.

Tout comme les autres albums qui ne connaîtront, eux aussi, qu’une réussite somme toute de faible envergure.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Storm 1982
  • Bad day 1983
  • Willow weep for me 1983
  • More more more 1984
  • I’m not afraid of you 1985
  • Sally 1986
  • Mercy 1986
  • J’oublierai ton nom 1986
  • It’s all in the game 1987
  • Every little bit 1988
  • You can have him 1989
  • I'm over you 1989
  • Je suis tombée amoureuse (I have fallen in love) 1989
  • And I take it for granted 1990
Il aurait été dommage qu'elle rentre dans les Ordres...

1982...les premiers pas. Impossible d'imaginer à ce stade la suite oufissime qui s'annonce à l'horizon. A part la voix, rien ne préfigure un talent au-dessus de la moyenne. Et pourtant...

1983...il aura suffit d'un an et ce titre pour faire d'une inconnue une chanteuse reconnue. Et ce n'est qu'un début, son talent crève les yeux, le meilleur est donc à venir !

1983...un style qui ne ressemble à aucun autre, tout comme sa voix. Deux éléments majeurs pour faire la différence avec la concurrence !

1984...une sonorité vraiment atypique qui détonne. Un choix délibéré et surtout un pari risqué en cette décennie 80 où 90 % de la musique qui marche est électronique. Ce qui n'est pas son choix, c'est clair...

1985...une originalité revendiquée et assumée mais qui parfois l'isole. Et même si ce titre n'est pas dénué d’intérêts, loin de là, son côté torturé n'est pas accessible pour l'ensemble du commun des mortels...

1986...puis arrive CE titre ! La chanteuse semble enfin avoir trouver le juste milieu entre ce qu'elle aime produire et surtout ce que veulent entendre les gens. Du coup, elle signe ici le plus gros succès de sa carrière, un méga hit qui la fait rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. MA-GIS-TRAL !

1986...elle repart direct dans l'Intimiste barré, un style musical pour le moins original et qu'elle est une des seules à pratiquer à ce niveau. Résultat des courses : chute libre dans les Charts...

1986...un duo de choc et de charme qui fonctionnera parfaitement en France mais nulle part ailleurs, forcément. La renommée de Johnny Hallyday à l'étranger à ses limites...

1987...une nouvelle fois tout en douceur, comme elle sait si bien le faire. Mais le public en ce milieu de décennie 80 veut de la Dance, et là, pour le coup, c'est mauvaise pioche...

1988...ce style popo-jazzy a vraiment a vraiment du mal à trouver sa place dans cette décennie où le popo-électronique règne en maître. Mais ça, on ne la refera pas...

1989...et même quand elle accélère le tempo, une fois sur deux, ça passe à côté. Mais elle y croit, toujours et encore, c'est l'essentiel !

1989...et pourtant, du talent, elle en a à revendre. La preuve avec ce magnifique titre qui flotte littéralement dans l'air. Mais qui ne colle en rien aux standards musicaux du moment...

1989...pléthore de titre en cette année 89 avec, pour finir l'année en beauté, un titre haut en couleurs aux couleurs caraïbes. Elle ne nous l'avait pas encore faite celle-là...

1990...changement de décennie et changement de sonorité, enfin. Et ma foi, ce qu'elle propose est plus qu’intéressant. Un changement salutaire !

1992...une 2ème partie de carrière qui montre une facette d'elle totalement différente que ce qu'elle nous avait proposé jusqu'alors. Et même si le succès n'est plus au rendez-vous, on apprécie le changement !

1994...encore de l'Intimiste de gros calibre qui permet de finir l'aventure en beauté. Un titre magnifique où la chanteuse peut donner le meilleur d'elle-même. MA-GI-QUE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article