Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Seal, de son vrai nom Seal Henry Olusegun Olumide Adeola Samuel (!) est un compositeur-interprète anglais, né d’un père brésilien et d’une mère nigériane et qui peut se vanter d’avoir vendu à ce jour pas moins de 30 millions de disques. Mais également d’avoir remporter bon nombre de Brit et de Grammy Awards.

Il démarre sa carrière artistique en chantant dans les Clubs et les bars au début des années 80. Mais c’est seulement à partir de 1987 que les choses vont commencer à s’accélérer lorsqu’il rejoint le groupe Push avec lequel il effectue une tournée au pays du soleil levant. Expérience sans lendemain..

C’est le groupe S’Express et surtout son expérience de choriste sur le titre « Superfly guy » qui va lui offrir en 1989 sa première expérience d’envergure. Mais c’est surtout la rencontre providentielle un an plus tard avec le producteur Adamski qui va bouleverser durablement son destin.

En effet, ce dernier lui offre sur un plateau le titre « Killer », single qui va devenir l’un des plus gros cartons planétaires de l’année 90. La notoriété du chanteur explose littéralement.

Un méga hit en appelant un autre, le single « Crazy » qui sort peu de temps après va lui aussi connaître un succès planétaire incroyable, faisant de l’artiste l’un des plus gros phénomènes du moment.

Son premier album éponyme sort un an plus tard en 1991, album qui va cartonner à son tour et produire deux nouveaux top hits avec « The beginning » mais aussi, et surtout, « Future love paradise ».

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, 1992 et 1993 vont être des années à vide avec aucune sortie de single d’envergure. Il faut donc attendre l’année 1994 pour voir le chanteur renouer avec le succès grâce à l’album « Seal », une nouvelle fois. Album qui sera renommé « Seal (1994) » pour éviter la confusion avec « Seal (1991 ». Dont le principal extrait sera le single « Kiss from a rose », single spécialement remixé pour la BO du film Batman Forever et qui va connaître des chiffres de ventes hallucinants et remettre l’artiste sur le devant de la scène de façon spectaculaire.

Nouveaux trous d’air en 1995 et 1996 où il ne se passera plus grand-chose. Puis arrive la BO du film Space Jam, qui sort en 1997, et qui permet à l’artiste de remonter une nouvelle fois à la surface, grâce au titre « Fly like an eagle ».

Succès d’envergure qui sera son dernier de la décennie. L’album « Human being » qui sortira en 1998 ne produira aucun hit d’envergure malgré de bons scores de ventes de l’album par lui-même. Il faudra attendre la décennie suivante pour voir le chanteur rebondir une nouvelle fois de façon spectaculaire…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Superfly guy 1989 (S-Express)
  • Killer 1990
  • Crazy 1990
  • Future love paradise 1991
  • The beginning 1991
  • Violet 1992
  • Love is powerful 1993
  • Prayer for the dying 1994
  • Kiss from a rose 1994
  • Newborn friend 1994
  • Don’t cry 1995
  • Fly like an eagle 1997
  • Human beings 1998
  • Lost my faith 1999
  • Les mots 2001
Le baiser de la rose...

1989...les débuts masqués. Même s'il est invisible, sa voix, par contre, commence déjà à faire des merveilles. Et ce n'est qu'un début !

1990...puis arrive CE titre ! Un titre oufissime, qui restera comme l'un des plus emblématiques de la décennie et qui lance la carrière du chanteur de façon fracassante. MA-GIS-TRAL !

1990...mais c'était sans compter sur ce titre, un deuxième titre tout aussi oufissime et qui va propulser le chanteur dans les plus hautes sphères du succès et de la gloire. En seulement 2 titres, il rentre de façon magistrale dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle. HA-LLU-CI-NANT !

1991...après une année 90 exceptionnelle en tous points, il va forcément être difficile d'atteindre un niveau équivalent l'année suivante. Mais l'on va s'en rapproche de peu. La preuve avec ce titre qui permet à l'artiste de confirmer son statut de phénomène du moment

1991...l'année 90 fut exceptionnelle, l'année 91 va s'en rapprocher peu ou prou. Pas moins de 3 méga hits cette année là, difficile de faire mieux !

1992...les années se suivent mais ne se ressemblent as forcément. 90 et 91 furent de très grand Cru, ce qui ne sera pas vraiment le cas de l'année 1992. Un seul titre au compteur cette année là et un tout petit hit au final. Incroyable renversement de situation...

1994...l'année 93 sera encore pire, avec un seul titre et qui ne sera même pas classé de surcroît. Retour en force l'année suivante en 1994 et surtout retour de l'inspiration. Qui dit inspiration, dit succès. La machine repart de plus belle !

1994...un retour d'inspiration qui va lui offrir le plus gros succès de toute sa carrière. Il signe ici un titre Intimiste somptueux qui rajoute une ligne supplémentaire à la légende. MA-GI-QUE !

1994...un 3ème titre pour clore l'année en beauté. Certes, ce sera le hit le moins prestigieux des 3 mais bon, on s'en contera largement

1995...une carrière décidément en dents de scie. Force est de constater qu'il a énormément de mal à aligner de 2 années consécutives de même niveau. 3 titres sortis, 1 seul qui connaîtra les faveurs du public. Une année 95 largement en deçà de ses possibilités...

1996...nouvelle année mono-titre mais cette fois-ci, de qualité. Un titre qui lui permet au moins de rester dans la course et surtout de rester dans la Cour des Grands

1998...nouveau trou d'air en 1997, ça devient décidément une manie les années sans. Retour en 98 avec un titre tout juste au niveau. Après un début de décennie fracassant, le milieu et la fin sont nettement plus compliqués à gérer...

1999...le dernier titre de la décennie. Encore un titre non classé, mais où est donc passé le Seal flamboyant du début de décennie...? Il va falloir attendre la décennie suivante pour le savoir...

2001...la MERVEILLE ! Un duo hallucinant qui produit l'un des plus beaux titres de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court. Et surtout un titre qui va le relancer de façon spectaculaire en cette décennie 2000. MO-NU-MEN-TAL !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article