Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Vanessa Williams est une chanteuse américaine qui démarre sa carrière artistique non pas en tant que chanteuse mais en tant que…Miss América en 1983. Titre qu’elle perdra suite au scandale lié à la publication dans le magazine Penthouse de photos d’elle particulièrement dénudée.

Côté musique, elle sort son premier single « The right stuff » en 1988. Et pour un premier titre, c’est un véritable coup de maître. Le titre, extrait de son premier album du même nom que le single, fait un véritable carton planétaire. Le même album va produire trois autres hits, notamment « Dreamin » qui va carrément devenir lui un méga hit planétaire. Un démarrage fracassant qui lance la carrière de la chanteuse de façon spectaculaire.

Paradoxalement, l’euphorie du début retombe quelque peu entre 1989 et 1990, deux années où la chanteuse ne sortira plus grand-chose. Mais c’est pour mieux revenir en 1991 avec l’album « The comfort zone », album qui va cartonner sur toute la planète et enregistrer des scores de ventes hallucinants. Album qui va produire le plus gros succès de sa carrière avec le single phare « Save the best for last », single qui sera l’un des plus gros succès de l’année 92. Album qui produira également 4 autres top hits, rien que ça !

L’album suivant « The sweetest days » sort deux ans plus tard en 1994. Album qui cartonne à son tour dans des niveaux quand même inférieur à son prédécesseur. « The sweetest days » en sera le principal succès.

Nouveau top hit en 1995 avec le titre « Colors of the wind », titre qu’elle enregistre pour la BO du film Pocahontas. Titre qui sera son dernier hit d’envergure. L’année 1996 verra enfin la sortie d’un dernier hit avec le titre « Where do we go from here ? ».

Tout ce qui sortira par la suite ne saura égaler le niveau de réussite des opus précédents.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • The right stuff 1988
  • Dreamin’ 1988
  • (He’s got) The look 1988
  • Darlin' I 1989
  • Running back to you 1991
  • Tee comfort zone 1991
  • Save the best for last 1992
  • Just for tonight 1992
  • Work to do 1992
  • Love is 1993
  • The sweetest days and more 1994
  • The way that you love 1995
  • Colors of the wind 1995
  • You can't run 1995
  • Where do we go from here ? 1996
  • Do you ear what I ear . 1996
  • Happiness 1997
  • Oh how the years go by 1997
Miss America 1983...

1988...qui aurait pu imaginer qu'une Miss America serait capable de se lancer dans une carrière artistique avec autant d'aisance et de brio. Personne et pourtant...

1988...et pour démarrer, ce n'est pas 1, ni 2, mais 3 titres qui vont se succéder en cette année 88. Ça a déjà bien démarré ? C'est sans compter sur la suite !

1988...son premier méga hit planétaire. Et oui, déjà. Il ne lui aura pas fallu longtemps pour casser la baraque et devenir l'un des plus gros phénomènes du moment Outre-Atlantique. E-NOR-MI-SSIME !

1989...grosse année 88 mais petite année 89 avec un seul titre au compteur. Quoi qu'il en soit, il n'y a peut être pas la quantité mais la qualité, elle, est bien là. MA-GI-QUE !

1991...après une année 1990 à vide, on la retrouve en pleine forme en ce début de décennie 90. Retour en mode Dance, histoire de repartir sur le bon pied !

1991...une année de transition entre une fin de décennie 80 qui l'a vu grandir et évoluer de façon très positive et cette décennie 90 qui va la voir littéralement exploser. Attention, la suite s'annonce oufissime !

1992...le titre de la consécration. Elle signe ici tout simplement le plus gros succès de toute sa carrière. Un titre Intimiste somptueux qui la fait rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80 et qui prouve de façon éclatante qu'on peut avoir une plastique particulièrement avantageuse et avoir en même temps du talent. MA-GIS-TRAL !

1992...une année 92 placée de façon incontestable sous le signe du registre 'à émotions'. Et chaque titre est d'un niveau d'inspiration hallucinant. La belle fait vraiment des merveilles sur chaque titre !

1992...elle n'aura pas tenter la passe de 3 titres Intimistes. On repart en mode Dance pour ce troisième et dernier titre de l'année. De toute façon, à ce stade, quel que soit le domaine dans lequel elle évolue, ça fonctionne à tous les coups !

1993...un domaine Intimiste qu'elle aura quand même exploré en long, en large et en travers. Un domaine où elle se sent particulièrement à l'aise, c'est indéniable. Et quand on voit le résultat, on n'en doute pas une seconde !

1994...encore une année mono-titre. Force est de constater que la belle a sacrément ralenti la cadence mais peu importe, elle produit peu mais de fort bonne qualité, c'est l'essentiel !

1995...une GROSSE année 95 qui s'annonce avec un premier titre à mi chemin entre la Dance et l'Intimiste, histoire d'accélérer tout en douceur. Et de se préparer pour un prochain titre qui s'annonce oufissime...

1995...c'est encore dans le domaine Intimiste qu'elle obtient son 2ème plus gros hit grâce à ce titre somptueux pour la BO du film Pocahontas. On ne pouvait rêver meilleure interprète pour sublimer l'histoire de cette belle et sauvage héroïne

1995...un troisième et dernier titre pour l'année 95 mais qui ne connaîtra en rien le succès des 2 précédents. Et pourtant, il n'est pas dénué d’intérêts, loin de là. Allez comprendre...

1996...encore un titre tout en finesse et en douceur et qui montre une nouvelle fois qu'il sera vraiment difficile de la faire sortir de ce domaine Intimiste qu'elle affectionne tout particluièrement. Le tout pour la BO du film 'Eraser' avec Arnold Scharwzenegger et dans lequel elle joue également. Au four et au moulin la belle Vanessa !

1996...rarement une artiste sera autant resté dans le domaine Intimiste à ce point. Mais c'est fait avec tellement de talent qu'on en redemande !

1997...son dernier hit notoire et pour une fois, sur de la Dance. Mais de la Dance soft, comme toujours avec elle. La Dance aura toujours été son talon d'Achille mais on ne se refait pas, c'est clair...

1997...quand Vanessa fait une nouvelle fois dans la reprise. Cette fois-ci avec un titre de Simon Climie datant de 1993. Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, cette version là fera plus fort que la version originale. Comme quoi...

1998...et on finit comment...? En douceur bien sur. La douceur, le maître mot d'une carrière particulièrement réussie dont la chanteuse peut être fière. Elle, qui normalement, aurait du se destiner exclusivement à faire des risettes dans des soirées mondaines pour assumer son titre de Miss America...

Commenter cet article