Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

New Kids On The Block, également connu sous le diminutif NKOTB, est un groupe américain formé à Boston au milieu des années 80 et composé des frères Jordan et Jonathan Knight, Joey McIntyre, Donnie Wahlberg et Danny Wood. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu pas moins de 80 millions de disques à travers le monde.

Le groupe voit le jour grâce à Maurice Starr, lequel a créé quelques années plus tôt ce qui est considéré aujourd’hui comme le premier le groupe précurseur de tous les Boys Band à savoir New Edition.

Un  premier album éponyme sort en 1986. Album qui va connaître un certain succès mais qui va être incapable de produire un quelconque hit d’envergure, échec en partie du à la sonorité trop sirupeuse des titres contenus dans ce dernier. Starr ne se décourage pas pour autant et envoie le groupe de l’autre côté de l’Atlantique faire la tournée des Clubs et des bars.

Un nouvel album « Hangin‘ tough » sort deux ans plus tard en 1988 et son destin va être bien différent. Une sonorité revue complètement et un changement de look des membres vont complètement changer la donne. Un premier single « Please don’t go girl » sort la même année et ne rencontre qu’un succès mitigé. Au point que le label Columbia Records pense sincèrement à mettre fin prématurément à la carrière du groupe.

Mais c’est sans compter sur l’aide providentielle d’une station de radio basée en Floride qui va se mettre à diffuser en boucle le titre. Du coup, Columbia Records revoit complètement ses plans et décide de booster dans tout le pays la promotion du titre. Une campagne de promotion qui va permettre au titre de cartonner contre toute attente.

Starr arrive à faire passer le groupe dans les émissions musicales les plus en vues du moment, permettant une montée en notoriété des plus notoires. Et c’est la chaîne musicale MTV qui va permettre au groupe de décoller de façon définitive et fulgurante lorsqu’elle se met à diffuser en boucle le titre « You got it (The right stuff) », titre qui va devenir le premier méga hit planétaire du groupe.

L’année suivante, le même album va continuer à produire méga hit sur méga hit avec notamment les singles « I’ll be loving you (Forever) », « Hangin’ tough » et dans une moindre mesure « Cover girl ». Grosse année 1989 avec la sortie et le mega succès d’un autre single « Didn’t I (Blow your mind this time) », extrait lui de leur premier album !

Succès colossal récompensé l’année suivante par 2 American Music Awards, le premier dans la catégorie « Meilleur album de l’année » et le second dans la catégorie « Meilleur groupe de l’année ».

Une année 1990 qui les voit démarrer l’année comme l’un des plus gros phénomènes du moment Outre-Atlantique. Un succès incroyable confirmé et amplifié par la sortie de leur nouvel album « Step by step », album qui va faire encore plus fort que son prédécesseur ! Notamment avec le single du même nom et qui restera comme le plus gros succès de toute leur discographie. Suivi de peu de « Tonight » et « Let’s try it again » . L’album se vendra au final à plus de 20 millions d’exemplaires. Dans la foulée, le groupe entamera même une tournée folle de plus de 200 concerts.

Le groupe devient également une véritable machine à cash avec la sortie d’un nombre incroyable de produits dérivés à l'éffigie du groupe tels que des boites à Pique-Nique, des T-Shirts, des poupées, notamment. Ils auront même droit à leur dessin animé !

A partir de 1991, et cerise sur le gâteau, ils deviennent les artistes les mieux payés des Etats-Unis devant des pointures telles que Michael Jackson, Prince, Madonna et autres Bill Cosby ! Année qui ne verra aucune sortie de nouvel album, hormis une compilation de titres remixés. Titres remixés tels que « Games », « Call it what you want » et « Baby, I believe in you », 3 titres qui connaîtront un joli parcours dans les Charts.

Mais l’énormissime succès du groupe suscite de plus en plus la jalousie et un certain Gregory McPherson les accuse de faire exclusivement du play-back lors de leurs prestations scéniques et de ne pas être les véritables chanteurs. Le groupe portera plainte pour diffamation et McPherson retirera au final ses allégations.

Mais l’affaire a laissé des traces. Et le groupe commence à se démoder, notamment face à l’arrivée massive du Gangsta Rap et du courant Grunge. La sortie du nouvel album « Face the music » en 1994 montre bien le début d’érosion que subit le groupe. Et même si l’album est un succès, ce succès est sans commune mesure par rapport à celui de « Step by step ». L’album produira péniblement 2 hits de faible envergure que sont « If you go away » et « Dirty dawg ».

Un échec dont le groupe ne se remettra pas, lequel se séparera peu de temps après.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Be my girl 1986
  • Please don't go girl 1988
  • You got it (The right stuff) 1988
  • I’ll be loving you (Forever) 1988
  • Hangin’ tough 1989
  • Cover girl 1989
  • Didn’t I (Blow your mind) 1989
  • This one’s for the children 1989
  • Step by step 1990
  • Tonight 1990
  • Let’s try it again 1990
  • Games 1991
  • Call it what you want 1991
  • Baby, I believe in you 1991
  • If you go away 1991
  • Dirty dawg 1994
  • Never let you go 1994
NKOTB...

1986...un premier titre qui passe quelque peu inaperçu mais qui donne tout de suite la tendance : il y a du talent dans ce groupe, c'est indéniable. Et la suite va le prouver de façon éclatante !

1988...deux ans ont passé et le groupe a grandi, mûri et évolué dans le bon sens. Bon, le côté bébé cadum est encore omniprésent et il va falloir attendre encore un petit peu pour les voir rentrer dans la Cour des Grands...

1988...il n'y aura pas eu besoin d'attendre longtemps, voici venir le premier méga hit planétaire. Un décollage fulgurant qui va rapidement faire d'eux l'un des plus gros phénomènes du moment. E-NOR-MI-SSIME !

1989...après une année 88 qui va les a vu éclore de façon spectaculaire, l'année 89 va les propulser au sommet de la gloire et de la renommée. Notamment grâce à ce titre Intimiste qui leur permet d'afficher une polyvalence musicale des plus redoutables. La concurrence n'a qu'à bien se tenir !

1989...une année 89 décidément exceptionnelle avec pléthore de méga hits planétaires à la clé. Le groupe est sur une dynamique incroyable qui ne fait que commencer !

1989...la machine est désormais parfaitement huilée, looks, chorégraphies, rien n'est laissé au hasard. Le groupe devient le PHENOMENE du moment !

1989...ils vont aligner pas moins de 5 méga hits cette année là, une véritable prouesse. Sans compter qu'à chaque prestation, le foule, et surtout les filles, deviennent totalement hystériques. Auraient-ils trouvé la recette miracle ? Ça se pourrait bien !

1989...cinquième et dernier méga hit de l'année. Vont-ils réussir à maintenir une cadence pareille, pas sur. Mais la suite s'annonce tout de même une nouvelle fois oufissime

1990...changement d'année, changement de décennie et apogée du groupe. Il signe ici tout simplement l'un de ses titres parmi les plus emblématiques. MA-GIS-TRAL !

1990...l'année 1989 fut un cru exceptionnel pour le groupe, le millésime 90 va s'en rapprocher peu ou prou. Rien, ni personne ne semble pouvoir arrêter cette dynamique du succès incroyable. Du moins pour l'instant...

1990...l'année des ballades. Des ballades de niveau Premium qui montre un niveau d'inspiration parmi les meilleurs du moment. Tout bon les p'tits gars !

1991...les années se suivent et se ressemblent. Pour l'instant, tout sourit à ces 5 p'tits jeunots qui collectionnent les hits comme ils collectionnent les conquêtes. Quand ça va, tout va !

1991...autant l'année 90 fut celles des ballades, autant l'année 91 sera celle de la Dance. Une alternance des plus salutaires et qui permet au groupe de rester dans le peloton de tête avec une facilité déconcertante...

1991...l'exception qui confirme la règle. Retour en mode Intimiste le temps d'un titre qui fonctionne parfaitement une nouvelle fois. Trop forts les p'tits gars !

1991...tout compte fait, l'année aura été découpée en 2. La première moitié aura été 100 % Dance, la seconde 100 % 'sortez les mouchoirs'. Il faut bien faire plaisir à son public féminin...

1994...gros trou d'air après 4 années sur le sommet du monde. Une fin de règne assez violente et typique de ce qui va arriver à la plupart de tous les Boysband qui vont suivre. Un phénomène 'étoile filante' qui va se généraliser...

1994...le dernier hit de la décennie et quasiment le dernier hit tout court. La fin programmée d'une aventure incroyable qui aura ouvert une porte à bon nombre de groupes qui voudront leur ressembler par la suite et qui ne connaîtront pas forcément un destin aussi brillant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article