Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

49ers est un groupe italien formé en 1988 par le producteur Gianfranco Bortolli. Projet auquel se joindront les DJ Luca Cittadini, Diego Leoni, Pieradis Rossini ainsi que la chanteuse Anne-Marie Smith.

Leur premier single « Die Walküre », inspiré de l’énormissime ‘I.O.U.’ de Freeez’, sort la même année. Un premier single qui va connaître un joli succès d’estime. Succès qui n’est malheureusement pas confirmé par le single « Shadows » qui lui sort un an plus tard en 1989.

Il leur faut attendre le changement de décennie et l’année 90 pour voir les choses s’accélérer brusquement lorsque sort le single « Touch me ». Fortement inspiré du titre d’Aretha Franklin « Rock-a-lott », le titre va faire un véritable carton planétaire et faire littéralement exploser la notoriété du groupe.

Succès confirmé pour le single « Don’t you love me » qui sort dans la foulée. Titre inspiré cette fois-ci du titre de Jody Watley « Don’t you want me ». Une année 90 décidément exceptionnelle avec la sortie d’un 3ème top hit avec le titre « Girl to girl ». Le groupe est alors au summum de son art.

Réussite fracassante mais réussite de courte durée car tout ce qui sortira par la suite ne connaîtra en aucune manière le niveau de réussite des opus sortis précédemment.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Die Walküre 1988
  • Shadows 1989
  • Touch me 1990
  • Don’t you love me 1990
  • Girl to girl 1990
  • I need you 1990
  • Move your feet 1992
  • Got to be free 1992
  • The message 1992
  • Keep your love 1993
  • Rockin’ my body 1994
  • Hangin’ on to love 1995
  • Baby I’m yours 1996
Une Valkyrie pour le moins originale...

1988...des débuts particulièrement réussis qui produisent un premier titre qui en dit déjà long sur la suite. Ce groupe a du talent, c'est certain

1990...un son hyper tendance, un groupe qui a pris de façon évidente le train de la nouveauté. Même si ce titre ne rencontrera qu'un succès mitigé, la suite, elle, s'annonce oufissime

1990...et la suite OUFISSIME , la voilà. Un changement de décennie parfaitement négocié et qui leur permet d'obtenir leur 1er méga hit planétaire. MA-GIS-TRAL !

1990...une suite qui va faire quasi aussi fort, chose rarissime. Le groupe devient l'un des phénomènes du moment et aligne désormais top hit sur top hit

1990...la passe de 3 ! Trois méga hits en une seule année, la marque des Grands. Bon, pas sur que ça dure mais pour l'instant, ça déroule de façon très impressionnante !

1990...une année 90 pléthorique en terme de titres et tous à la qualité plus que certaine. Celui-là ne sera pas le mieux classé mais tient largement la route, c'est le moins qu'on puisse dire

1992...après une année 91 à vide, les voici de retour un an plus tard en 1992. Malheureusement, le groupe va être incapable de retrouver son niveau de l'année 90 et le résultat dans les Charts n'a plus rien à voir avec ce qu'ils ont connu auparavant...

1992...la qualité est toujours là, certes, mais le trait de génie qui a fait la différence les autres fois s'est envolé à première vue...

1992...trois titre en 92, comme en 1990. Mais des résultats dans les Charts qui sont aux antipodes les uns des autres. Une ascension fulgurante suivie dune chute aussi fulgurante. Comme quoi, rien n'est jamais gagné...

1993...et pourtant ils s'accrochent. Mais la concurrence est telle et tout va tellement désormais tellement vite dans cette décennie que même leur style parait désuet...et pourtant, ils ne déméritent pas, loin de là !

1994...un seul titre en cette année 94 mais qui leur permet au moins de renouer très temporairement avec un semblant de succès. Certes limité à l'Angleterre mais c'est toujours mieux que rien !

1995...encore une année mono-titre et celui-ci, à l'inverse de son prédécesseur, ne sera même pas classé. Leur bonne volonté est évidente mais rien ni fait, quand ça veut plus, ça veut plus !

1996...un dernier - tout petit - hit pour finir l'aventure. 8 ans de carrière, 2 mégas hits planétaires, c'est déjà pas mal non !

Commenter cet article