Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Eartha Kitt, de son vrai nom Eartha Keith, fut une chanteuse, danseuse et actrice noire américaine dont la pâleur de peau serait dû au fait qu’elle serait le fruit d’un viol. Viol orchestré par le fils du propriétaire de la ferme où elle serait née.

Elle commence sa carrière artistique en 1943 en intégrant la Katherine Dunham Company, compagnie de danse contemporaine dont elle sera membre jusqu’en 1948. Et c’est à partir des années 50 qu’elle va connaître ses premiers succès côté chanson avec des titres comme « C’est si bon », « Santa baby » et autres « Under the bridges of Paris ».

Durant les années 60 et 70, elle alterne rôles au cinéma, dans des séries télés ainsi que dans des comédies musicales. Ce sont les années 80 qui vont la voir revenir en force côté chanson avec l’énormissime single « Where is my man », single qui va littéralement enflammer tous les Dancefloor de la planète et qui restera comme le plus gros succès discographique de toute sa carrière.

Elle connaîtra deux autres succès notoires avec « I love men » en 1984 et « This is my life » en 1986. Une carrière exceptionnelle qui prendra malheureusement fin en 2008 lorsqu’elle décedera des suites d’un cancer du colon.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Uska dara 1953
  • Santa baby 1953
  • Somebody bad stole de weddin’ bell 1954
  • Just an old fashioned girl 1963
  • A knight for my nights 1971
  • Catch the wind 1972
  • Where is my man 1983
  • I love men 1984
  • I don’t care 1986
  • This is my life 1986
  • Arabian song 1987
  • Cha cha heels 1989
  • Primitive man 1989
Elle aura longtemps cherché son homme...

1953...un premier titre surréaliste où il est impossible d'entrevoir ce que va réellement devenir la chanteuse dans les décennies qui vont suivre. Une affaire à suivre...

1953...dans un style si typique de cette époque, on sent la chanteuse déjà un peu plus à l'aise. La plupart des chanteuses de cette époque n'atteindront jamais la décennie 80. Elle oui, une véritable prouesse !

1954...une décennie qui lui aura permis d'éclore et de se révéler, doucement mais surement. Et ce que l'on voit pour l'instant est plutôt sympathique. Mais elle est encore à des années lumières de 'Where is my man', ça, c'est clair...

1963...on a beau changer de décennie, pour l'instant, aucune évolution notoire de style, ni de sonorité musicale. Il va falloir être encore un peu patient...

1971...la décennie 60 n'ayant apporté aucune nouveauté, ni aucun changement notoire, on saute directement à la décennie suivante. Bon, force est de constater que ce ne sera pas non plus pour cette fois-ci...

1972...année après année, elle écrit son histoire et monte en puissance mais il est clair qu'avec elle, il va falloir être patient. Elle aura démarré très tôt sa carrière artistique mais n'explosera au niveau chanson qu'à la fin...

1983...la décennie 70 n'ayant pas donné grand chose, on se retrouve une nouvelle fois 10 ans en avant. Et là, comme par miracle, tout va subitement s’accélérer de façon incroyable. Notamment grâce à CE titre, un titre qui restera tout simplement comme l'un des plus gros hits Dance de la décennie et qui fait d'elle l'un des plus gros phénomènes du moment alors qu'elle est âgée à ce moment là de 56 ans. Une réussite pour le moins tardive mais quelle réussite. MA-GIS-TRAL !

1984...la suite va s'avérer quasiment de même niveau. La chanteuse est alors au summum de son art et de ses possibilités et elle compte bien en profiter. Résultat des courses : nouveau top hit. Impossible désormais de l'arrêter !

1986...une Diva de la Dance âgée de presque 60 ans. Qui aurait pu l'imaginer ? Elle rivalise sans aucun complexe avec des petites jeunettes qui pourraient être ses petites filles. Incroyable mais vrai !

1986...elle déroule de façon proprement insolente et signe ici un nouveau top hit sous les yeux médusés de la concurrence. Il faut quand même se rappeler qu'elle a commencé à chanter dans les années 50. Une longévité tout simplement époustouflante. E-NOR-MI-SSIME !

1987...bon, il est vrai qu'à un moment donné, il était évident qu'elle ne pourrait pas continuer éternellement sur une telle dynamique du succès. Après 3 années totalement euphoriques, l'année 87 va marquer le point de rupture et le début de la chute. Et pourtant, elle est loin d'être ridicule !

1989...plus rien pendant 3 ans. Et la voici de retour dans une forme olympique mais sa bonne volonté ne suffira pas à la remettre dans la course. Les jeux sont faits malheureusement !

1989...un dernier titre pour clore cette aventure absolument incroyable en terme de longévité. Une artiste vraiment hors norme pour une carrière qui ne l'est pas moins. Respect !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article