Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Bucks Fizz est un groupe anglais formé en 1981 et composé de Bobby G, Cheryl Baker, Mike Nolan et Jay Aston. Groupe dont la particularité est d’avoir été formé spécialement pour  participer au concours de l’Eurovision, concours qu’ils vont d’ailleurs remporter avec le titre « Making your mind up ».

Grâce à cette victoire, le titre fait un véritable carton planétaire et permet au groupe d’atteindre un niveau de notoriété phénoménal. Le titre se vendra à près de 4 millions d’exemplaires à travers le monde !

Un premier album éponyme sort la même année, album qui cartonne à son tour. Album dont va être extrait un autre top hit avec le single « Piece of the action », single nettement plus orienté sonorité pop. Le groupe capitalise sur l’énormissime succès de « Making your mind up » et devient rapidement l’un des plus gros phénomènes du moment Outre-Manche.

Une année 1981 décidement exceptionnelle qui finit en beauté avec la sortie d’un dernier top hit « The land of make believe ».

L’année 1982 redémarre sur les chapeaux de roue avec la sortie du single « My camera never lies ». Single qui ne connaîtra pas le niveau de succès de ses prédécesseurs mais qui effectue un joli parcours dans les Charts. L’album « Are you ready » suit dans la foulée et connaît, lui aussi, un succès moindre que son prédécesseur sauf Outre-Manche. Album qui contiendra les 2 singles hits sortis précédemment mais qui peinera à en produire d’autres.

Une année 82 qui se termine tout de même de la meilleure des façons avec la sortie du single « If you can’t stand the heat », single qui leur permet d’enregistrer un nouveau succès de gros calibre. Et qui leur permet également d’avoir le royal privilège de se produire devant la Reine et la Reine Mère !

L’année 1983 voit la sortie de l’album « Hand cut », album qui n’est pas épargné par les critiques et qui ne produira que le hit cité précédemment. Année qui sera au final sauvée par la sortie de « When we were young », et dans une moindre mesure « London town », 2 singles présents sur leur première compilation qui sortira, elle, en fin d’année.

Un an plus tard en 1984 sort l’album « I hear talk », un album qui voit la sonorité du groupe considérablement évoluer. Tout comme leur look. Album qui leur permet de renouer avec le succès mais, une nouvelle fois, uniquement Outre-Manche. Une année qui manque de se finir de façon dramatique lorsque le bus qui les emmène le 11 Décembre à Newcastle pour un concert est victime d’un grave accident de la route. Tous les membres du groupe sont plus ou moins sévèrement blessés.

Ce qui n’empêche pas le groupe de sortir quelques mois plus tard de nouveaux singles au cours de l’année 1985, année mouvementée qui le voit groupe miner par les tensions, les scandales et les rivalités internes. Singles au succès limités et contenus dans leur futur album « Writing on the wall » qui lui sortira un an plus tard en 1986. Album qui leur permettra de connaître un dernier succès d’envergure la même année avec le titre « New beginning (Mamba Seyra) ».

Le groupe sortira encore quelques titres par la suite mais qui ne connaîtront en aucune façon le niveau de succès des précédents.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Making your mind up 1981
  • Piece of the action 1981
  • One ot those nights 1981
  • The land of make believe 1981
  • My camera never lies1982
  • Now those days are gone 1982
  • If you can’t stand the heat 1982
  • Run for your life 1983
  • When we were young 1983
  • London town 1983
  • Talking in your sleep 1984
  • Golden days 1984
  • I hear talk 1984
  • You and your heart so blue 1985
  • New beginning (Mamba Seyra) 1986
  • Love the one you’re with 1986
  • Keep each other warm 1986
  • Heart of stone 1988
Taillés pour gagner...

1981...des débuts parfaitement pré-formatés qui vont permettre à ces 4 petits jeunots de passer de l'ombre à la lumière de façon fracassante. D'habitude, gagner l'Eurovision se révèle compliqué à gérer par la suite. Eux vont faire exception...

1981...en règle générale, les gagnants de l'Eurovision disparaissent aussi vite qu'ils sont apparus. Le groupe a décidé de prouver qu'il peut exister par lui-même. Et ça va marcher !

1981...bon, il est clair qu'il y a un arrière gout d'ABBA très marqué. 2 femmes, 2 hommes, même style musical, ça sent quand même fortement la copie. Avec un chouia de talent en moins...

1981...pour une première année d'existence, le succès est tout de même assez incroyable. Ils ont commencé l'année en fanfare, elle va se terminer de la même façon avec ce titre qui restera comme l'un de leurs plus emblématiques. E-NOR-MI-SSIME !

1982...un groupe qui va rapidement trouver un style et un son qui lui seront propres et qui lui permettront d'exister bien au-delà d'une victoire à l'Eurovision comme la plupart de leurs prédécesseurs

1982...bon, il est vrai que des fois, on frôle la caricature. Et quand c'est vraiment trop voyant, le public n'est pas dupe et ne suit pas, forcément...

1982...un registre qui leur va nettement mieux. Certes, ils ne rivaliseront jamais avec les poids lourds de la Dance mais quand ils veulent, ils sont loin d’être ridicules

1983...d'un groupe qui n'aurait du durer que quelques mois, on en est déjà à quelques années. Une jolie prouesse à mettre sur le compte d'un savoir faire évident et d'un talent certain

1983...le 'gros' hit de l'année. Un titre qui leur permet de se maintenir en milieu de peloton, tranquillement, et surtout surement

1983...encore l'un de leurs titres parmi les plus emblématiques. Une GROSSE année 83 avec plusieurs titres de gros calibres qui prouvent une volonté de bien faire évidente. E-NOR-MI-SSIME !

1984...qui aurait pu imaginer qu'ils voudraient reprendre ce titre des Romantics datant de l'année précédente. Les 2 groupes ne jouent pas vraiment dans la même catégorie, c'est clair. Mais bon, la reprise n'est pas ridicule, loin de là

1984...on sent une lente, mais évidente, décélération du groupe qui commence sérieusement à dévisser dans les Charts. Il est vrai que leur style commence quelque peu à faire désuet en ce milieu de décennie...

1984...cela ne les empêche pas de continuer leur petit bonhomme de chemin. Pour combien de temps encore, ça, c'est une bonne question...

1985...accélération soudaine du tempo pour essayer de recoller au peloton mais cela ne suffira pas malheureusement. Un groupe fort sympathique au demeurant mais qui commence sérieusement à montrer ses limites...

1986...ils arrivent tout de même à livrer un dernier titre de gros calibre alors qu'on les croyait perdus corps et âmes. Comme quoi, il faut toujours y croire !

1986...la fin se rapproche à grands pas et ce n'est pas ce titre malheureusement qui pourra empêcher quoi que ce soit. La concurrence est désormais à des années lumières...

1986...un groupe à la discographie imposante, certes de qualité inégale, mais ils auront au moins eu le mérite d'y croire jusqu'au bout. Respect !

1988...le dernier titre classé et quasiment le dernier titre tout court. Une aventure qui aura quand même duré quasiment une décennie et ma foi, c'est déjà pas mal !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article