Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

KC and The Sunshine Band est un groupe américain formé en 1973 à Hialeah, en Floride et composé à l’origine de  Harry Casey et Richard Finch. Qui seront rejoints rapidement par Robert Johnson et Jerome Smith.

Ils sortent un premier single « Blow your whistel » en 1973, lequel va connaître un joli succès d’estime. Mais c’est surtout un an plus tard en 1974 qu’ils vont connaître leur premier succès notoire avec le single « Queen of clubs », lequel leur assure une première reconnaissance planétaire. Single extrait de leur premier album « Do it good » qui sort la même année mais qui, paradoxalement, ne connaîtra qu’un succès très relatif.

Succès confirmé et surtout considérablement amplifié l’année suivante en 1975 avec la sortie de l’album « KC and The Sunshine Band », lequel va produire leur deux premiers hits majeurs que sont « Get down tonight » mais aussi, et surtout, l’énromissime « That’s the way (I kike it) » qui va mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète et les propulser au sommet de la gloire.

Les années se suivent et se ressemblent désormais avec la sortie de l’album « Part 3 », qui remportent un succès quasi équivalent à son prédécesseur et dont seront extraits pas moins de 3 méga hits planétaires que sont « (Shake, shake, shake) Shake your booty » et « I’m your boogie man » en 1976 et « Keep it comin’ love » qui, lui, sortira en 1977. Le groupe est alors au summum de ses possibilités et tout ce qui sort se transforme immédiatement en or.

La fin de décennie verra le groupe continuer à surfer sur la vague du succès notamment avec le single « Please don’t go », extrait de l’album « Do you wanna go party ». Single sorti en 1979 et qui leur permettra de clôturer la décade de façon triomphale. Et dans une moindre mesure « Yes, I’m ready », en duo avec Teri DeSario, et qui effectuera, lui aussi, un joli parcours dans les Charts.

Autant la décennie 70 les aura vu exploser, autant la décennie 80 va les voir disparaître progressivement, comme bon nombre de groupe de leur génération. Une disparition progressive du en partie à la séparation entre Finch et Casey en 1981.

Mais le groupe remanié sauvera tout de même les meubles avec l’album « All in a night’s work » qui sort en 1982. Album dont seront extraits le single « (You said) You’d gimme some more » en 1982 mais aussi, et surtout, le titre « Give it up » sorti, lui, en 1983 et qui leur permettra de décrocher un nouveau top hit. Top hit qui sera malheureusement leur dernier hit notoire.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Blow your whistle 1973
  • Get down tonight 1975
  • That’s the way I like it 1975
  • Queen of clubs 1974
  • (Shake, shake, shake) Shake your booty 1976
  • I like to do it 1976
  • I’m your boogie man 1977
  • Keep it comin’ love 1977
  • Boogie shoes 1978
  • It’s the same old song 1978
  • Please don’t go 1979
  • Yes, I’m ready 1979
  • (You Said) You'd Gimme Some More 1982
  • Give it up 1983
  • Something's happening 1983
  • Are you ready 1984
  • Game of love 1990
  • 2 live party 1998
Secoue tes fesses !

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1973...un premier titre tout à fait raccord avec les standards du moment mais qui montre aussi malheureusement qu'il y a encore un peu de boulot pour rentrer dans la cour des Grands...

1974...dès l'année suivante, le groupe passe la surmultipliée et obtient son premier hit planétaire. Que demander de plus !

1975...puis arrive CE titre. Le groupe livre ici une copie quasi parfaite mais aussi, et surtout, un méga hit Dance qui restera incontestablement comme l'un des plus gros hits de la décennie. MA-GIS-TRAL !

1975...une année 1975 proprement incroyable qui voit le groupe produire 2 méga hits planétaires Dance la même année, chose rarissime. Le groupe devient l'un des plus gros phénomènes du moment et c'est loin d'être fini !

1976...on les croyait incapables de faire la passe de 3 et pourtant ! Voici venir leur 3ème méga hit planétaire en à peine deux ans, un quasi record. Le groupe marche littéralement sur l'eau. MO-NU-MEN-TAL !

1976...et même quand le niveau d'inspiration faiblit quelque peu, il est toujours largement au-dessus de la moyenne. La preuve avec ce nouveau top hit !

1977...et ça continue ! 4ème méga hit pour à peine 4 ans d'existence. Le groupe est une véritable machine de guerre et déroule les mégas hits de façon proprement stupéfiante !

1977...et 1 de plus ! C'est à se demander s'ils sont bien humains tant tout parait tellement facile pour eux. Un titre sorti = 1 méga hit depuis quasiment 3 années consécutives. Bluffant !

1978...les années ont beau changer, la dynamique incroyable qui pousse le groupe ne faiblit pas d'un Iota. Certes, l'année 1978 sera un léger cran en-dessous des années précédentes, mais à ce niveau là, un cran en dessous reste tout de même de l'exceptionnel !

1978...quand le groupe la joue dans la reprise de luxe, le résultat est forcément à la hauteur. La preuve avec cette reprise de luxe du titre des Four Tops datant de 1964. Une version remixée pétillante et légère comme on les aime !

1979...alors que le groupe est le champion incontesté de la Dance, il livre ici un titre Intimiste de toute beauté qui tranche radicalement avec ce qu'il proposait jusque là. Un titre porte bonheur puisque le titre sera remixé en 1992 en version Dance par le groupe Double You. Une version remix qui sera l'un des gros succès de l'année 1992 ! MA-GIS-TRAL !

1979...une année 1979 vraiment spéciale pour le groupe qui continue son aventure dans le domaine Intimiste. Et le résultat est une nouvelle bluffant avec ce titre en mode duo qui fonctionne parfaitement et qui pffre au groupe son deuxième méga hit de l'année. MA-GI-QUE !

1982...après une décennie 70 exceptionnelle qui les aura vu tutoyer les étoiles, le début de décennie 80 se révèle beaucoup plus compliqué que prévu. Avec une inspiration carrément en panne durant les années 1980 et 1981.

1983...le Phoenix renaît enfin de ses cendres en cette année 1983 et retrouve les fondamentaux qui ont fait sa fortune et sa gloire. Avec comme récompense ce nouveau méga hit planétaire. Enormissime titre mais qui sera malheureusement bel et bien le dernier hit notoire...

1983...une année 1983 qui les voit revenir en force avec ce deuxième titre à la qualité non négligeable. Malheureusement, lé décrochage avec la concurrence est tel qu'il leur sera impossible de revenir dans la course...

1984...ils s'accrochent, ils résistent et ils y croient encore. Mais force est de constater qu'il n'y a bien qu'eux qui y croient encore. Même si ce titre est sympathique, il manque ce trait de génie qui a fait toute leur force durant la décennie 70.

1990...ils tenteront même l'expérience année 90. Une belle résistance mais malgré tous leurs efforts, il faut bien dire que cette fois-ci la messe est dite !

1998...allez, un petit dernier pour finir et ma foi, ils auront presque réussi à atteindre la décennie suivante. Au final, une belle aventure qui leur aura permis de produire plusieurs hits d'anthologie. Qui dit mieux ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article