Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Claudia Philipps est une chanteuse d’origine américaine dont la particularité, hormis le fait d’être chanteuse, est d’être la fille de Barre Philipps, célèbre contrebassiste de jazz.

Elle restera principalement dans l’Histoire musicale des années 80 grâce à l’énormissime single « Quel souci La Boétie », single qui sort en 1987 et qui va mettre littéralement le feu à tous les Dancefloor de l’héxagone.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de lui consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Quel souci la Boétie 1987
  • Souvenez-vous de nous 1988
  • Cache ta joie 1989
  • Danny 1989
  • Juste un peu auvage 1989
  • Donne moi du feu 1991
Claudia a comme un souci...

1987...il aura suffit d'un titre, CE titre, pour faire rentrer la chanteuse One Shot dans la légende musicale des années 80. Elle signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie côté français. MA-GIS-TRAL !

1988...il aurait été miraculeux qu'elle réédite l'exploit dans la foulée. La suite est sympathique mais ne peut en aucun rivaliser avec la bombe précédente. Doit revoir sa copie...

1989...et pourtant, elle s'accroche. Elle livre ici une copie plutôt aboutie mais le public est déjà passé à autre chose malheureusement. Elle ne recollera plus jamais au peloton de tête...

1989...et ce n'est pas ce titre là qui changera quoi que ce soit. Difficile d'exister en cette fin de décennie, surtout quand la concurrence ne fait aucun cadeau. Dure loi du métier...

1989...elle sait même faire dans l'Intimiste. Et elle est loin d'être ridicule. Le titre qu'elle livre ici est inspiré et fonctionne ma foi fort bien. Comme quoi il aurait suffit de pas grand chose pour qu'elle ait une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut...

1991...elle aura tout de même atteint la décennie 90 vaille que vaille mais le résultat sera le même. Elle n'aura jamais réussi à combler le retard pris avec la concurrence durant la décennie précédente. Dommage car il y avait du potentiel, c'est clair !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article