Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

Boys Town Gang est un groupe américain formé en 1980 par le Dj Bill Motley, lequel sera accompagné au départ de la chanteuse Cynthia Manley.

Groupe qui restera principalement dans l’Histoire musicale des années 80 grâce à l’énormissime single « Can’t take my eyes of you », single qui sort en 1982 et qui va mettre littéralement le feu à tous les Dancefloor de la planète.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de leur consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Remember me 1981
  • Cruisin’ the streets 1981
  • Come and get your love 1981
  • Can’t take my eyes of you 1982
  • Jump shout 1982
  • Signed, sealed, delivered (‘I’m yours) 1982
  • Brand new me 1984
  • Yester-me, yester-you, yesterday 1984
Le gang des gars de la ville...

1981...une orientation Dance très marquée dès le premier titre. Un parti pris résolument affiché et qui va payer, à un moment où à un autre, c'est clair...

1981...dans la même veine. Certes, la qualité est de mise mais le niveau pour l'instant n'est pas suffisant pour atteindre le sommet des Charts. Il reste encore un peu de travail pour produire LE titre qui pourrait tout changer...

1981...et ce n'est pas faute d'essayer. Pour l'instant, il y a quantité mais la qualité est somme toute moyenne. Il manque le petit trait de génie qui fait d'un titre banal un titre d'exception. Mais l'on y croit...

1982...et LE titre d'exception, le voilà, il suffisait d'être patient. Le groupe signe ici le plus gros succès de toute sa discographie et surtout l'un des plus gros hits Dance de la décennie, si ce n'est de cette fin de XXième siècle. Un titre oufissime qui va mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète et faire rentrer One Shot le groupe dans la légende musicale des années 80. MO-NU-MEN-TAL !

1982...bien sur, il sera impossible pour ce titre de rivaliser avec le joyau précédent. Il aurait été miraculeux de rééditer l'exploit quasiment dans la foulée. A l'impossible nul n'est tenu comme on dit...

1984...après une année 83 à vide, on retrouve le groupe en grande forme en cette année 84. Malgré une volonté évidente de bien faire, le groupe n'arrivera plus jamais à tutoyer les étoiles une nouvelle fois. Dommage...

1984...surprise de taille pour finir. Après des années et des années d'orientation Dance, le groupe va enfin livrer un titre proche du registre Intimiste. Et ma foi, ça fonctionne plutôt bien tout ça. Comme quoi, ils auraient peut être dû explorer cette voie de façon plus approfondie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article