Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Junior, de son vrai nom Norman Giscombe, est un compositeur-interprète anglais qui démarre sa carrière artistique en jouant les choristes entre 1980 et 1982 pour le groupe Linx.

Il sort un premier single solo « Get up and dance » en 1981, single qui passera totalement inaperçu. Par contre, le single suivant, lui, va faire sa gloire et sa fortune. En effet, sort dans la foulée « Mama used to say », énormissime single qui va littéralement tout fracasser sur son passage et devenir l’un des plus gros hits Dance de la décennie.

Succès confirmé l’année suivante en 1982 lorsque sort l’album « Ji ». Album dont sera extrait un autre hit avec le single « Too late », single qui ne connaîtra pas le niveau ahurissant de succès du précédent mais tirera largement son épingle du jeu.

Le chanteur connaîtra d’autres succès mineurs avec des titres comme « Communication breakdown » en 1983, « Somebody » en 1984 et « Oh Louise » en 1986, mais il ne retrouvera jamais le même niveau de succès qu’il aura connu durant l’année 1981.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Get up and dance 1981 (Norman Giscombe)
  • Mama used to say 1982
  • Too late 1982
  • Let me know 1982
  • Communication breakdown 1983
  • Baby I want you back 1983
  • Somebody 1984
  • (Do you really) Want my love 1985
  • Come on over 1986
  • Oh Louise 1986
  • Not tonight 1986
  • Yes (If you want me) 1987
  • Another step (Closer to you) 1987
  • Step off 1990
  • Then came you 1992
  • Paradise & dreams 1997
Sa mère avait l'habitude de lui dire...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1981...un premier titre pour se roder et surtout préparer une suite qui s'annonce oufissime. Impossible à ce stade d'imaginer que le prochain titre à venir va littéralement mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète...

1981...et le fameux titre, le voilà. Il signe ici tout simplement le plus gros succès de toute sa discographie et l'un des plus gros hits Dance de cette fin de XXième siècle. MA-GIS-TRAL !

1982...comme très souvent dans ces cas là, la suite ne peut absolument pas rivaliser. Et même si celle-ci est de qualité, le chanteur n'arrivera jamais à rééditer l'exploit

1982...GROSSE année 1982 avec pas moins de 3 titres au compteur. Mais le niveau qualitatif fluctue considérablement entre les différents morceaux, force est de constater...

1983...l'année 1983 repart sur des bases Dance mais force est de constater que le niveau n'a plus rien à voir avec 'Mama used to say'...

1983...comme dans toute bonne discographie qui se respecte, il y a forcément le morceau Intimiste qui va bien. Pour lui, ce sera celui-ci !

1984...année mono-titre mais année à grosse patate. On retrouve un semblant d'inspiration côté Dance. Certes, on est loin du sommet des Charts mais le travail est de qualité

1985...on ne peut pas dire qu'il n'y pas de volonté à bien faire mais face à une concurrence nettement plus inspirée, il lui est forcément très difficile de se maintenir à flot

1986...on mettra ce titre là plutôt dans les bonnes surprises. Mais les années passent et le décalage avec la concurrence est de plus en plus évident...

1986...son dernier hit notoire. Tout ce qui va sortir par la suite ne va connaitre qu'un succès somme toute limité, voire pas du tout

1986...un coup, ça marche de l'autre côté de l'Atlantique, un coup Outre-Manche, rarement les 2 à la fois. Allez comprendre...

1987...il s'accroche, résiste et continue son petit bonhomme de chemin vaille que vaille. La quantité est là, la qualité, c'est autre chose...

1987...duo de choc, et surtout de charme, sur un titre qui fonctionne plutôt bien. Et qui offre aux 2 protagonistes un joli succès Outre-Manche

1990...la fin de décennie 80 n'ayant pas apporté grand chose de plus, on le retrouve en ce début de nouvelle décennie 90. Le son a évolué, certes. Mais ça ne suffit toujours pas à le remettre dans la course...

1992...son meilleur titre de la décennie. Les succès seront rares durant cette décennie, il faut donc les apprécier à leur juste valeur...

1997...une collaboration avec la nouvelle génération qui fonctionne plutôt pas mal. Une aventure qui tire à sa fin et qu'on aurait souhaité plus brillante. Malheureusement, ce ne fut pas le cas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article