Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Caroline Loeb est une chanteuse française  qui démarre sa carrière artistique non pas par la chanson, mais par le théâtre, carrière qu’elle démarre du meilleur qu’il soit en suivant les cours du célébrissime Cours Florent. Elle y croisera ainsi d’autres élèves tels que Sabine Haudepin et Jean-Pierre Daroussin, notamment…

Elle jouera ainsi dans plusieurs pièces de théâtre et films avant de basculer à partir de l’année 1983 dans l’univers de la chanson. Date à laquelle elle sort un premier album intitulé « Piranana », album réalisé à New-York et dont la pochette est signée Jean-Baptiste Mondino, rien que ça. Album qui passera malheureusement inaperçu.

Il va lui falloir attendre l’année 1986 et un certain titre nommé « C’est la ouate » pour pour voir son destin basculer de façon fracassante. Le titre fait un véritable carton non seulement en France mais également à l’international, faisant par la-même exploser sa notoriété. Titre extrait de l’album « Loeb CD » qui sort peu de temps après.

Malheureusement, le succès aura été de courte durée car la chanteuse aura beau sortir d’autres titres par la suite, elle ne retrouvera plus jamais le même niveau de réussite.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • A Malibu 1983
  • C’est la ouate 1986
  • A quoi tu penses 1987
  • Amants Z Aimants 1988
  • Mots croisés 1988
  • Le telefon 1988
  • J’te hais dans la peau 1995
C'est la ouate qu'elle préfère...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...des débuts pour le moins pêchus mais qui montrent qu'il y encore du travail, c'est clair. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation...

1986...trois ans vont s'écouler entre les 2 titres mais trois ans qui vont sacrément changer la donne ! Elle revient dans une forme olympique et livre ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie côté français. Un énormissime titre qui la propulse One Shot au sommet de la renommée. MA-GIS-TRAL !

1987...malheureusement, la chute va être aussi rapide que l’ascension qui a précédé. Même si elle livre ici un titre à la qualité certaine, elle ne pourra jamais rééditer l'exploit de 'C'est la ouate'...

1988...elle s'accroche mais la concurrence est déjà à des années lumières devant. Le retard pris est désormais trop important...et l'inspiration fait quelque peu défaut. C'est donc désormais mission impossible...

1988...son style est vraiment trop décalé par rapport à ce propose la concurrence et surtout ce qu'attend le public en cette fin de décennie. Dommage...

1988...elle tente de sauver les meubles en reprenant le titre cultissime de Nino Ferrer datant de 1967. Même si sa reprise est sympathique, elle n'arrivera pas à remonter à la surface...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article