Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Lover Speaks est un groupe anglais formé en 1985 et composé de David Freeman et Joseph Hughes. Lesquels seront rejoints rapidement par Barry Gilbert. Le nom du groupe serait une référence en vérité au livre A lover’s discourse (Fragments d’un discours amoureux) de Roland Barthes.

C’est en envoyant une cassette demo en 1985 à Dave Stewart que le groupe réussit à se faire remarquer. Démo qui va passer de main de main, notamment celles de Chryssie Hynde des Pretenders, et qui va finir chez A&M Records, label qui leur permet de sortir leur premier titre « No more I love you’s » un an plus tard en 1986.

Et pour un premier titre, c’est une véritable réussite car le titre permet au groupe d’obtenir son premier titre classé. Et permet surtout au groupe de sortir de l’ombre.

La même année sort un premier album éponyme. Malheureusement, l’album ne rencontre pas le succès escompté. Tout comme le nouveau single « Tremble dancing » dont il est extrait. Seul « Every lover’s sign », toujours extrait du même album, permettra de sauver les meubles.

Ils sortiront un deuxième, et dernier album an plus tard en 1987, mais celui-ci ne fera guère mieux.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Every lover’s sign 1986
  • No more I love you’s 1986
  • Tremble dancing 1986
  • I close my eyes and count to ten 1986
  • Face me and smile 1986
  • Never to gorget you 1986
Fragments d'un discours amoureux...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1986...une sonorité tendance, un style qui ne l'est pas moins, tout pour réaliser un démarrage de carrière pour le moins idéal

1986...leur seul et unique titre classé. Malgré une qualité de Son évidente, le groupe sera tout de même resté assez confidentiel. Et c'est bien dommage car ils auraient vraiment mérité une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut...

1986...il est vrai qu'ils auront eu une existence plus qu'éphémère ce qui rend une éventuelle consécration plus que difficile. Mais le peu produit aura été de grande qualité !

1986...certes, certains titres seront un cran en-dessous mais c'est le lot de tout groupe. Nul n'y échappe et on le comprend aisément...

1986...et d'autres sont nettement plus inspirés. On se rappellera toujours plus des inspirés forcément. On va donc apprécier celui-ci à sa juste valeur !

1986...dans le même style, celui-ci est pas mal non plus. Peu de titres produits mais de la qualité à tous les étages. Bravo m'ssieudames !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article