Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Amanda Lear, de son vrai nom Tapp, est une chanteuse, actrice et animatrice de télé française qui démarre sa carrière artistique au milieu des années 60 en jouant les mannequins notamment pour Paco Rabanne.

Côté chanson, c’est en fréquentant des chanteurs tels que Bryan Ferry ou David Bowie au milieu des années 70 que l’envie de chanter va lui venir. C’est ainsi que sort un premier 45 tours « Trouble » en 1975, reprise d’un titre d’Elvis Presley. Un premier essai qui connaît un joli succès d’estime.

Mais c’ests surtout un an plus tard en 1976 que les choses s’accélèrent lorsque sort le titre « Blood and  honey ». Titre qui lui offre un premier succès d’envergure et qui lance pour de bon sa carrière ‘chanson’.

L’année 1977 voit la sortie de son premier album « I am a photograph », album qui confirme la montée en puissance de la chanteuse. En seront extraits deux 45 tours de gros calibre que sont « Tomorrow » et aussi, mais surtout, « Queen of Chinatown » qui devient son premier très gros hit, notamment sur le vieux continent.

La consécration arrive l’année suivante en 1978 avec la sortie du titre « Follow me », lequel devient un méga tube et positionne la chanteuse comme l’un des plus gros phénomènes du moment. Une année 1978 absolument somptueuse qui voit également la sortie de l’album « Sweet revenge », album qui va se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires !

Fort de ce succès considérable, elle récidive un an plus tard en 1979 avec l’album « Never trust a pretty face ». Album au succès moindre mais de très grosse envergure tout de même. Album qui produira le top hit « Fashion pack ».

A raison d’un album par an, c’est « Diamonds for breakfast » qui lui permet de faire la transition avec la décennie suivante. La dynamique du succès se maintient à un niveau élevé, notamment dans les pays de l’Est, permettant ainsi à l’album d’enregistrer des scores de ventes plus qu’impressionnants.

A l’aube de l’année 1981, la chanteuse peut déjà se vanter d’avoir vendu pas moins de 20 millions de disques depuis son début de carrière au milieu des années 70, prouesse remarquable !

Sentant le vent du changement venir, elle souhaite réorienter sa carrière musicale vers un son plus tendance et elle s’adresse ainsi à Trevor Horn des Buggles dans ce sens.Mais sa maison de disque fait barrage et la force à rester sur le créneau Disco qui pourtant se meure, doucement mais sûrement. Le résultat est sans appel, l’album ne rencontre qu’un succès modeste.

Un raté qui va avoir de lourdes conséquences car la chanteuse n’arrivera jamais plus à raccrocher le wagon des nouveaux Sons tendance. Tout ce qu’elle sortira par la suite ne connaîtra en rien le succès rencontré à la fin des années 70.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie :

  • Trouble 1975
  • Blood and honey 1976
  • Tomorrow 1977
  • Queen of Chinatown 1977
  • Follow me 1978
  • Enigma (Give a bit of Mmh to me) 1978
  • Gold 1978
  • The sphinx 1978
  • Fashion pack 1979
  • Lili Marleen 1979
  • Fabulous (Lover, love me) 1979
  • Diamonds 1980
  • Solomon gundie 1980
  • Egal 1981
  • Hollywood is just a dream 1981
  • Incredibilmente donna 1982
  • Love your body 1983
  • Assassino 1984
  • Credit card 1985
  • Wild thing 1987
  • Tomorrow 1988 (Feat CCCP)
  • Metamorphose 1989
  • Do you remember me 1990
  • Fantasy 1992
  • Everytime you touch me 1995
  • Angel love 1996
La Reine de Chinatown...

1975...les premiers pas musicaux de celle qui va devenir l'un des plus grands mystères, mais aussi l'un des plus grands phénomènes, des 20 prochaines années à venir...

1976...le premier hit classé, et oui, déjà. Des débuts pour le moins fracassants et qui permettent à la chanteuse de se positionner comme une concurrente sérieuse pour les années à venir

1977...un style 'Amanda' désormais reconnaissable entre tous et surtout inimitable. Un style atypique qui va devenir sa marque de Fabrique

1977...la montée en puissance est linéaire d'année en année ce qui permet à la chanteuse d'obtenir son premier top hit planétaire. De mieux en mieux !

1978...puis arrive CE titre. Un titre qui restera incontestablement comme l'un des plus gros hits Dance de la décennie mais aussi, et surtout, comme le plus gros succès de toute sa carrière. E-NOR-MI-SSIME !

1978...la plus GROSSE année de sa carrière avec pléthore de titres et surtout pléthore de hits. Dont celui-ci qui sera un cran en-dessous du précédent mais l'on prend quand même !

1978...ça il est clair que tout ce qu'elle touche en cette fin de décennie 70 se transforme immédiatement en or. Qui l'eut cru...

1978...4 titres classés en une seule année, belle prouesse il faut le reconnaître. Pas évident que cela dure comme ça pendant des années mais tant que ça dure...

1979...quoi qu'il en soit, la chanteuse continue à être portée par une dynamique qui ne faiblit pas et qui lui permet d'obtenir un nouveau top hit planétaire. Comme quoi, il suffit simplement d'y croire !

1979...quand la chanteuse fait dans la reprise de luxe. Elle livre ici une version Disco assez réussie du titre mythique de Lale Andersen datant de 1938. Il fallait quand même l'oser celle-là !

1979...une décennie 70 qui l'aura vu littéralement exploser et qui se finit en beauté avec ce nouveau hit d'envergure. Pas sur que cela dure encore longtemps comme ça....

1980...un démarrage de décennie 80 sur les chapeaux de roue. Ce sera malheureusement son dernier hit notoire. Et oui, déjà...

1980...la chute dans les Charts s'accélère et la chanteuse est reléguée dans les profondeurs des classements. Son style est de plus en plus en décalage par rapport à ce que propose la concurrence et elle le paie cash !

1981....il y a la quantité côté titres mais il n'y a plus la qualité malheureusement. La chanteuse tombe petit à petit dans la caricature et son côté excentrico-décalé ne fait plus vraiment recette...

1981...elle tente de s'adapter mais le retard pris par rapport à la concurrence est devenu trop important et impossible à combler...

1982...c'est l'Italie qui va lui permettre de rebondir d'une part côté chanson mais aussi, et surtout, grâce à sa nouvelle carrière de présentatrice télé. Sortez la par la porte, elle revient par la fenêtre....

1983...elle continue son petit bonhomme de chemin sans trop se soucier du résultat dans les Charts. Belle résistance mais pour combien de temps encore...

1984...ce qu'elle continue de proposer est loin d'être dénué de tout intérêt mais il est clair qu'elle en est désormais réduite à faire uniquement de la figuration...

1985...les années passent et elle est toujours là. Déjà 10 ans de carrière côté chanson, une longévité dont ne peuvent pas se vanter toutes les chanteuses de sa génération...

1987...une sonorité tendance qui montre qu'elle est loin d'être ridicule. Il aurait vraiment fallu pas grand chose pour la voir revenir dans la course. Mais quand ça ne veut plus...

1988...une version pour le moins trash de son hit de l'année 77 qu'elle réinterprète en compagnie de p'tits jeunots pour le moins déjantés. Le choc des extrêmes...

1989...elle aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80 avec une belle aisance, c'est le moins qu'on puisse dire. Pas sur que cela se passe aussi bien durant la décennie 90...

1990...la voilà arrivée en mode EuroDance, elle aura décidément tout essayé. Elle livre ici un titre Dance non dénué d’intérêt qui montre avec force qu'elle ne compte pas passer la main tout de suite...

1992...oser s'associer aux Bass Bumpers, groupe phare du moment, il fallait l'oser aussi celle-là. Et ma foi, ça marche fort bien tout ça !

1995...et elle s'accroche, et elle s'accroche. On aurait pu penser que la décennie 90 sonnerait le glas de ses ambitions, que néni. Elle y croit encore !

1996...bon, cette fois-ci, les carottes sont bel et bien cuites. Du moins pour la décennie 90. Car elle reviendra en force une nouvelle fois la décennie suivante. Inépuisable notre Amanda !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article