Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Eruption est un groupe anglais formé à l’origine en 1969 sous le nom de Silent Eruption, et composé uniquement de membres d’origines africaines ou des caraïbes. Le groupe prendra le nom d’Eruption à partir de 1974.

C’est l’arrivée dela chanteuse Precious Wilson en 1975 qui va permettre au groupe de prendre du volume et de remporter un télé-crochet organisé par le label RCA. Victoire qui leur permet de sortir un premier titre « Let me take you back in time ». Single qui passera malheureusement inaperçu.

C’est le producteur des Boney M, Frank Farian, qui va changer leur destin à tout jamais. En effet, ce dernier les découvre par hasard en Allemagne en 1977, les fait signer dans la foulée et les fait tourner dans un premier temps comme support justement de Boney M.

Il leur permet également de sortir un premier single « Party, party » sous son label, lequel devient leur premier hit classé. Suivi de peu d’un autre titre qui est en vérité une reprise d’un titre d’Ann Peebles datant de 1973, un titre qui porte le nom de … « I can’t stand the rain ».

Et le miracle se produit. Le titre va devenir tout simplement l’un des plus gros hits Dance de tous les temps et faire rentrer le groupe One Shot dans la légende musicale des années 80. Une réussite foudroyante et…inattendue !

La même année sort leur premier album, album qui porte le nom du groupe. Album qui lui aussi fait un carton.

Nouveau méga succès deux ans plus tard en 1979 avec la sortie de l’album « Leave a light » et surtout du single « One way ticket » dont il est extrait. Single phare qui, une nouvelle fois, est une reprise de luxe, cette fois-ci d’un titre de Neil Sedaka datant de 1959. Le groupe enregistre ainsi un deuxième méga hit planétaire qui le consacre définitivement comme l’un des plus gros phénomènes de cette fin de décennie.

Le virage des années 80 va s’avérer plus compliqué à gérer que prévu, notamment à cause du  départ de Precious Wilson. En son absence, l’album « Fight fight fight » qui sort un an plus tard en 1980 ne rencontrera qu’un succès somme toute modeste. Un album qui ne sauvera les meubles qu'avec le single « Go Johnnie go » qui, lui, connaîtra un succès non négligeable.

Mais le groupe, sous sa nouvelle mouture, manquera cruellement d’inspiration et sombrera doucement, mais surtout irrémédiablement, dans l’oubli.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Let me take you back in time 1975
  • Party party 1977
  • I can’t stand the rain 1977
  • Computer love 1978
  • Leave a light 1978
  • One way ticket 1979
  • Go Johnnie go 1980
  • Runaway 1980
  • You (You are my soul) 1981
  • In a 1000 years 1981
  • Up and away 1982
  • I can’t help myself 1983
  • Sophisticated lady 1983
  • Where do I begin 1985
Ils ne supportent pas la pluie...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1975...des débuts sympathiques mais qui passeront totalement inaperçus. Il va quand même falloir légèrement monter le niveau pour espérer tutoyer les étoiles...

1977...il s'est passé quelque chose entre le titre précédent et celui-ci, c'est flagrant. Le niveau est monté d'un cran et permet au groupe d'obtenir ses premiers lauriers

1977...puis arrive CE titre. Un titre oufissime qui va devenir l'un des plus gros hits Dance de tous les temps, rien que ça. Le groupe livre ici son Chef d'Oeuvre et rentre One Shot dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle. MA-GIS-TRAL !

1978...une suite de qualité qui paradoxalement ne sera même pas classée. On passe carrément d'un extrême à un autre, dure loi du métier...

1978...ce titre là ne fera guère mieux. Autant l'année 1977 fut exceptionnelle, autant l'année 1978 sera une année 'sans' pour le groupe. Allez comprendre...

1979...décidément, les année se suivent et ne se ressemblent guère. Le groupe signe ici tout simplement un nouveau méga hit Dance oufissime qui les consacre définitivement comme l'un des plus grands groupes de la décennie. E-NOR-MI-SSIME !

1980...Eruption, saison 2 commence. Avec une nouvelle chanteuse à la clé, pari audacieux et surtout extrêmement risqué. Pour l'instant, on dira que c'est un pari plutôt réussi

1980...et non, ce n'est pas la reprise de luxe du titre 'Vanina' de Dave. Car le titre de Dave était déjà une reprise. Et oui, du titre 'Runaway' interprété par Del Shannon en 1961. En tout cas, c'est un titre qui porte chance car il réussi ra à tous ceux qui l'interpréteront !

1981...malheureusement, le départ de Precious Wilson aura tout de même condamné le groupe. Car ils obtiennent ici leur dernier hit, et encore, un tout petit hit...

1981...quand le groupe fait dans l'Intimiste. A la limite, perdu pour perdu, autant tout essayer. Et ma foi, ils sont loin d'être ridicules !

1982....le groupe essaye de s'adapter aux nouvelles tendances et surtout aux nouvelle sonorités. Même si le décrochage dans les Charts est irréversible, le groupe continue son petit bonhomme de chemin. Avec un talent certain !

1983...le groupe nous la joue une nouvelle fois reprise de luxe. Avec cette fois-ci une reprise de deux titres cultes des Four Tops datant de 1965 et 1966. Malheureusement, copier n'est pas égaler...

1983...quoi qu'il en soit, l'aventure continue vaille que vaille. Et le groupe continue à produire des titres à la qualité non négligeable. Qui passent malheureusement complètement inaperçus...

1985...cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. A un moment donné, il est temps d'arrêter les frais. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus. L'aventure aura quand même été magnifique avec la production de 2 des plus gros hits Dance de tous les temps, rien que ça !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article