Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Kenny Logins, de son vrai nom Kenneth Loggins, est un compositeur-interprète américain qui démarre sa carrière artistique en créant le groupe Second Helping, groupe avec lequel il va produire 3 singles entre 1968 et 1969. Puis il prête ses talents de compositeurs au groupe Nitty Gritty Dirt Band au début des années 70, groupe pour lequel il va écrire 4 titres.

Un début de reconnaissance arrive à partir de l’année 1972, date à laquelle il s’associe à Jim Messina avec qui il forme le duo Loggins and Messina. Une aventure qui va durer jusqu’en 1977, produire 6 albums et connaître un succès plus que certain puisqu’ils vendront pas moins de 16 millions de disques, rien que ça.

Loggins reprend donc son destin en main à partir de l’année 1977, date à laquelle il sort son premier album solo « Celebrate me home », un premier album bien accueilli par le public et qui lui offre son premier succès solo avec le titre « I believe in love », reprise de luxe du titre de Barbra Streisand.

Nouvel album « Nightwatch » un an plus tard en 1978, album au succès notoire notamment grâce au titre « Whenever I call you ‘friend’ » qu’il interprète en duo avec Stevie Nicks et qui va faire un véritable carton planétaire.

L’année 1979 voit la sortie de l’énormissime single « What a fool believes », single qu’il a co-écrit quelques mois plus tôt avec Michael Mcdonald des Doobie Brothers. Single qui va devenir l’un des plus gros succès de toute la discographie du groupe. Une collaboration qui va produire également le single « This is it », mais qui, cette fois-ci, sera utilisé pour Logins. Un titre qui sera le plus gros succès de son album « Keep the fire » qui sort cette année là.

Petit break de 3 ans avant de revenir en 1982 avec l’album « High adventure », album qui permet au chanteur de réintégrer directement le peloton de tête en ce début de décennie. Album qui produira principalement le hit « Welcome to heartlight » qui, lui, sortira en 1983.

Puis arrive l’année 1984 et surtout la sortie d’un film nommé Footloose. Film au succès moyen mais dont la BO, elle, va faire un véritable carton. Notamment grâce au titre phare signé par Logins et qui porte le même nom que le film. Le titre va être l’un des plus gros succès de l’année au niveau musical et consacrer définitivement Logins comme l’un des meilleurs compositeurs-interprètes de sa génération.

Nouvel album solo « Vox humana » en 1985, album au succès moyen et qui produira péniblement le hit du même nom.

L’artiste rebondit de façon spectaculaire en 1986 et une nouvelle fois grâce à une BO. Cette fois-ci, sur l’un des films parmi les plus marquants de la décennie à savoir Top Gun. Logins obtient le 2ème plus gros succès de sa carrière personnelle avec l’énormissime titre « Danger zone ». Des BO qui lui réussissent plutôt bien puisqu’il récidive un an plus tard en 1987 avec cette fois-ci la BO du film Over the Top avec Stallone, pour laquelle il signe le titre « Meet me hafl way » et qui va cartonner à son tour.

Et c’est encore un film, cette fois-ci Caddyshack, qui lui amène son dernier hit notoire en 1988 avec le titre « Nobody’s fool ».

Une année 1988 qui voit également la sortie d’un nouvel album « Back to avalon » mais il n’y a rien à faire, le succès côté albums est une nouvelle fois mitigé. L’album ne produira aucun hit majeur…Idem pour tous les albums qui sortiront durant la décennie 90.

Son dernier hit d’envergure viendra, comme par hasard, une nouvelle fois d’une BO. Le film One fine day lui permettra de signer un dernier titre de grande classe avec « For the first time ».

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I believe in love 1977
  • Whenever I call you 'friend' 1978
  • Easy driver 1979
  • This is it 1979
  • Keep the fire 1980
  • I’m alright 1980
  • Don’t fight it 1982
  • Heart to heart 1983
  • Welcome to heartlight 1983
  • Footloose 1984
  • I’m free (Heaven helps the man) 1984
  • Vox humana 1985
  • Forever 1985
  • I'll be there 1985
  • Danger zone 1986
  • Playing with the boys 1986
  • Meet me half way 1987
  • Nobody’s fool 1988
  • Tell her 1989
  • Conviction of the heart 1991
  • The real thing 1992
  • If you believe 1992
  • Return to pooh corner 1994
  • For the first time 1996
  • I am not hiding 1997
Libre de toute attache...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1977...premier titre et premier succès. Certes, de faible envergure mais tout de même. Plutôt de bon augure pour la suite des événements...

1978...duo de charme et surtout de choc qui offre au chanteur son premier top hit planétaire. Un début de carrière pour le moins fracassant !

1979...ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que ses prédécesseurs mais la dynamique du succès est désormais en place et c'est surtout ça l'essentiel

1979...les affaires reprennent de plus belle. L'artiste livre ici un titre tout en finesse et en légèreté qui fonctionne parfaitement. Nouveau top hit !

1980...le passage à la décennie suivante se fait sans grand éclat. Mais ce qui est sur, c'est que vu le potentiel du chanteur, on imagine qu'à un moment donné, il va se passer quelque de grand, c'est certain

1980...le rythme s'accélère soudainement, tout comme le niveau de succès. Depuis ses débuts, le chanteur sort en moyenne 2 titres par an. L'un moyen, l'autre top. Celui-ci fait forcément partie de la 2ème catégorie...

1982...petit trou d'air en 1981 et retour assez timide en cette année 1982. Même si le titre à la patate, le titre ne connaîtra qu'un succès somme toute modeste dans les Charts...

1983...on repart sur le rythme des 2 titres par an. Malgré une qualité évidente, ce titre sera le 'petit' hit de l'année. On imagine donc ce que sera le second...

1983...la montée en puissance est linéaire et il ne manque plus grand chose pour que le chanteur commence à tutoyer les étoiles. Ça ne saurait tarder...

1984...puis arrive CE titre ! Le titre qui va faire littéralement exploser sa notoriété et le faire rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie, le tout sur un rythme à donner le tournis. MA-GIS-TRAL !

1984...suivant la logique des années précédentes, puisque cette fois-ci c'est le premier titre qui a parfaitement fonctionné, le second sera donc forcément un cran en-dessous...

1985...l'artiste ne rééditera jamais l'exploit de Footlose mais l'ensemble de sa discographie est de qualité supérieure, c'est indéniable. Et même si la dynamique du succès faiblit légèrement, elle reste tout de même largement au-dessus de la moyenne !

1985...exceptionnellement, cette année 1985 comptera 3 titres. Dans un océan de titres au rythme fou, voici venir le moment Intimiste qui va bien avec cet Ultimate Slow de très gros calibre. Bon dans tous les domaines le bougre !

1985...encore un excellent titres qui paradoxalement ne connaîtra qu'un classement somme toute assez modeste. Allez comprendre...

1986...nouveau top hit planétaire. Forcément, faire partie de la BO d'un des films parmi les plus marquants de la décennie est un atout non négligeable. E-NOR-MI-SSIME !

1986...deuxième extrait de la même BO et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça dépote grave. En tout cas, une véritable réussite !

1987...nouvelle BO de film, cette fois-ci pour Over The Top. L'artiste nous livre ici un nouveau titre Intimiste de toute beauté qui flotte littéralement dans l'air et qui montre un savoir faire parmi les meilleurs du moment dans ce domaine. MA-GI-QUE !

1988...et ça continue dans les BO à succès. Cette fois-ci, il participe à celle de Caddyshack II. Et quel que soit le film, les BO lui portent chance, c'est évident !

1989...nouvelle année mono titre, chose rarissime le concernant. Et toujours cette rythmique qui frôle la vitesse de la lumière. Une constante chez lui !

1991...il aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80 et le voici qui entame fièrement la décennie 90. Une décennie qui lui sera malheureusement nettement moins favorable...

1992...nouvelle parenthèse douceur avec ce titre qui fonctionne ma foi fort bien. Côté Charts par contre, le niveau de succès commence à se réduire comme peau de chagrin...

1992...dans une décennie 90 où tout va très vite, trop vite, le chanteur commence sérieusement à perdre du terrain sur la concurrence. Surtout qu'il évolue peu côté style et ça, il risque de le payer inévitablement à un moment où à un autre...

1994...une jolie ballade, certes, mais ce que veulent les gens en cette décennie 90, c'est surtout du morceau qui bouge et principalement de la Dance pure et dure. On en est loin...

1996...il va sauver les meubles grâce à une une nouvelle BO de film, cette fois-ci One Fine Day. Mais ce sera bel et bien la dernière fois...

1997...le dernier morceau de la décennie et quasiment de sa carrière. Il a enfin su évoluer côté sonorité mais il est déjà trop tard, la concurrence est désormais à des années lumière devant. Quoi qu'il en soit, l'aventure fut belle, par moment grandiose, et c'est ça l'essentiel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article