Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Sam Brown, de son vrai nom Samantha Brown, est une compositrice-interprète anglaise qui démarre sa carrière artistique dès l’âge de 14 ans en jouant notamment les choristes sur l’album des Small Faces « 78 in the shade ».

Mais il va lui falloir attendre encore 10 ans et l’année 1988 avant de pouvoir enfin voler de ses ailes. C’est grâce au label A&M, avec qui elle a signé deux ans plus tôt en 1986, qu’elle peut enfin sortir son premier titre « Walking back to me », single qui passe malheureusement quasiment inaperçu.

Ce qui n’est pas le cas du suivant, loin de là. Le titre « Stop ! » qui sort dans la foulée, va faire un véritable carton planétaire et lancer de façon fracassante la carrière de la jeune chanteuse. Titre extrait de l’album du même nom qui sort lui-aussi en 1988.

Un album qui va se vendre à plus de 2,5 millions d’exemplaires dans le monde et qui va produire deux autres singles de très gros calibre que sont « This feeling », toujours la même année et « Can I get a witness », une reprise de luxe du titre de Marvin Gaye,qui, lui, va sortir un an plus tard en 1989.

Succès planétaire confirmé en 1990 avec la sortie de l’album « April moon », album au succès moindre que le précédent et dont les singles phares seront « With a little love » et « Kissing gate ».

Malheureusement, la belle aventure va prendre une tournure beaucoup plus sombre lorsque sa mère décède prématurément d’un cancer, décès qui affecte profondément la chanteuse. A tel point qu’elle claque la porte de sa maison de disque et décide de produite avec ses propres moyens son nouvel album « 43 minutes ».

Album qui sort péniblement en 1992 et qui sera inévitablement un échec, faute de promotion suffisante. Echec dont elle ne se remettra jamais et qui plombera définitivement une carrière qui pourtant était plus que prometteuse…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Walking back to me 1988
  • Stop 1988
  • This feeling 1988
  • Can I get a witness 1989
  • With a little love 1990
  • Kissing gate 1990
  • Once in your life 1990
  • Mindworks 1990
  • As one 1990
  • Fly up to the moon 1991
  • Fear of life 1993
  • Just good friends 1995
Lune d'Avril...

1988...un premier titre particulièrement pêchu, tellement pêchu qu'il passera totalement sous les radars. Bien essayé mais ce ne sera pas pour cette fois-ci...

1988...la suite va être l'exact opposé du titre précédent, c'est à dire tout en finesse et en douceur. Et cette fois-ci, le résultat va dépasser toutes les espérances de la chanteuse en lui offrant son premier méga hit planétaire. Elle se voit propulsée de façon fracassante sur le devant de la scène et signe ici l'un des titres Intimistes parmi les plus emblématiques de la décennie. MA-GIS-TRAL !

1988...un domaine Intimiste qui lui réussit particulièrement. La preuve avec ce nouveau top hit qui vient clôturer une année 88 absolument exceptionnelle pour la chanteuse

1989...nouvelle année et surtout nouveau style. Elle repart dans le registre Dance et même si ce titre connaîtra un succès non négligeable, l'on voit bien que ce n'est pas le domaine dans lequel elle s'exprime le mieux...

1990...la voici déjà arrivée dans la décennie suivante. On aurait pu penser qu'elle allait encore amplifier le succès qu'elle a connu les années précédentes. Malheureusement, ça ne va pas tout à fait se passer comme ça...

1990...le dernier hit notoire. Et oui, déjà. Une carrière pour le moins fulgurante et qu'on aurait aimé voir durer, durer, durer...

1990...elle retrouve les fondamentaux qui lui ont jusqu'alors plutôt réussi. Même si ce titre Intimiste est d'une qualité certaine, la chanteuse n'arrivera plus jamais à recoller au peloton de tête...

1990...et pourtant il aurait fallu pas grand chose pour qu'elle puisse revenir dans la course. Elle n'aura pas su prendre la mesure des évolutions musicales de cette décennie 90 et le paiera cash

1990...une jolie ballade, inclassable, intemporelle et surtout à l'inverse de tout ce qui peut se faire au niveau musical dans cette décennie 90 où tout file à la vitesse de la lumière...

1991...on aurait pu penser que la rencontre avec Black allait produire des étincelles. Le résultat est fort sympathique certes mais totalement en dehors de ce qu'attend le public en ce début de décennie. Dommage...

1993...la métamorphose salutaire. Malheureusement elle est bien trop tardive et le retard pris avec la concurrence ne sera jamais comblé. Dure loi du métier...

1995...qu'elle soit seule ou à plusieurs, cela ne change en rien la donne malheureusement. Le destin de la chanteuse a définitivement basculé dans le mauvais sens au passage à la décennie 90 mais il n'y a qu'elle qui ne s'en est pas aperçu...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article