Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Brenda Russell, de son vrai nom Brenda Gordon, est une compositrice-interprète américaine dont la première grosse expérience artistique se fait au sein d’un groupe nommé The Tiaras, groupe éphémère qui sortira un single « Where does all the time go » en 1968, lequel passera totalement inaperçu.

Durant la décennie 70, on la retrouve au sein du duo Brian & Brenda, Brian étant en vérité le musicien Brian Russell qu’elle a épousé au début de la décennie. Duo qui sortira deux albums que sont « Word called love » en 1976 et « Supersonic lover » en 1977. Duo qui tournera court en fin de décennie à cause du divorce du couple.

Sa véritable carrière solo démarre en 1979 avec la sortie d’un premier single nommé « So good so right », titre extrait de l’album qui porte uniquement son nom et qui sort la même année.  Et pour un premier essai, il est plutôt réussi compte tenu du niveau de succès atteint par le titre et par l’album.

Nouvel album « Love life » deux plus tard en 1981, album au succès moindre et qui produira péniblement le hit mineur « If you love (The one you lose) ». L’album suivant, « Two eyes » qui sort en 1983, fera même pire en ne produisant aucun titre classé.

Cinq années vont s’écouler avant la sortie de l’album « Get here » en 1988, cinq années des plus salutaires compte tenu de la haute qualité de ce dernier. Album qui restera comme le plus gros succès album de toute sa discographie et qui va produire pas moins de 4 hits dont 2 top hits planétaires. Avec des titres comme « Get here », « Le restaurant », « Gravity » mais aussi, et surtout, « Piano in the dark » qui reste à ce jour son plus gros succès côté single.

L’album « Kiss me with the wind » qui sort 2 ans plus tard en 1990 ne pourra rivaliser avec son prédécesseur mais produira tout de même le top hit « Stop running away ». Qui sera son dernier car tout ce qui sortira par la suite ne connaîtra en rien le succès rencontré auparavant.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • So good so right 1979
  • Way back when 1979
  • If you love (The one you lose) 1981
  • I want love to find me 1983
  • Two eyes 1983
  • Piano in the dark 1988
  • Get here 1988
  • Gravity 1988
  • Le restaurant 1988
  • Kiss me with the wind 1990
  • Stop running away 1990
  • In over my heart 1993
  • No time for time 1993
Où va tout le temps...

1979...de l'Intimiste de gros calibre en guise de hors d'oeuvre. Un pari sacrément osé mais un pari réussi. Résultat des courses : premier top hit planétaire !

1979...un démarrage de carrière sur les chapeaux de roue avec un 2ème hit dans la foulée. Certes, celui-ci se limitera aux Etats-Unis mais c'est déjà ça !

1981...après une année 80 étonnamment à vide, on la retrouve en 1981 en grande forme avec un titre hybride, mi Intimiste, mi Dance, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat tient la route !

1983...décidément, elle a du mal avec les années paires. Nouvelle année à vide en 1982 et retour en 1983 avec un titre à la qualité certaine mais qui passera malheureusement sous les radars. Attention à ne pas s'absenter trop longtemps car le public zappe très vite en cette décennie 80...

1983...le deuxième titre sorti en 1983 passera lui-aussi malheureusement inaperçu. Une sanction lourde et pas franchement méritée compte tenu de la qualité des titres...

1988...là, c'est carrément un gros trou d'air de 5 qui va suivre. Une disparition salutaire quelque part puisque elle revient dans une forme olympique et signe ici le plus gros succès de toute sa carrière tout simplement. E-NOR-MI-SSIME !

1988...une année 88 qui restera le meilleur Millésime de la chanteuse puisqu'elle y enchaine les hits à une vitesse pour le moins impressionnante. Certes, celui-ci ne connaîtra pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il tient largement la route !

1988...nouveau top hit planétaire. Elle aura mis du temps à monter en puissance durant cette décennie mais mieux vaut doucement mais surement. Quand on voit son niveau de succès, ça valait le coup d'attendre !

1988...un domaine Intimiste dans lequel elle excelle et qui lui aura permis d'obtenir bon nombre de succès d'envergure. Une nouvelle fois la preuve avec ce titre qui flotte littéralement dans l"air !

1990...un passage à la décennie 90 très nettement orienté Dance. Ce changement de cap va-t-il porter ses fruits ou faire purement et simplement disparaître la chanteuse ? Seul l'avenir le dira...

1990...le tempo ralentit de façon soudaine et permet à la chanteuse d'obtenir son premier hit de la décennie. Un succès qui confirme qu'il vaut mieux qu'elle reste dans les rythmiques plutôt soft comme on dit...

1993...une carrière en dent de scie avec des disparitions soudaines et des réapparitions qui ne le sont pas moins. Malheureusement, sur ce coup là, le retour ne vas pas être forcément gagnant et ce malgré un titre à la qualité plus que certaine. Dommage...

1993...le dernier titre de la décennie. Une nouvelle fois en mode Intimiste et qui dit Intimiste, dit succès. Certes de faible ampleur mais c'est toujours mieux que rien comme on dit. Elle tentera un passage à la décennie 2000 qui ne sera pas vraiment une réussite malheureusement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article