Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Liane Foly, de son vrai nom Eliane Falliex, est une chanteuse française qui démarre réellement sa carrière artistique dès l’âge de 12 ans, en 1974, en chantant au sein de l’orchestre familial Black and White. Orchestre qui se produit dans les bals du samedi soir du côté de Lyon.

Mais c’est un an plus tard, en 1975, que les choses deviennent sérieuses lorsqu’elle remporte un premier concours de chant grâce à une reprise d’un titre de Karen Cheryl.

Il va tout de même lui falloir attendre encore 9 ans et l’année 1984 pour rencontrer les bonnes personnes à savoir Philippe Viennet, auteur de son état, et André Manoukian, pianiste et producteur, deux hommes providentiels qui vont prendre la chanteuse en main et l’aider à réaliser ses premières maquettes.

Une collaboration qui lui permet de sortir un premier single « Besoin de toi » en 1985. Single qui passe malheureusement totalement inaperçu.

Nouvelle rencontre providentielle en 1987, cette fois-ci avec le directeur artistique de Virgin France, Fabrice Nataf. Lequel repère en elle un potentiel évident et lui permet de sortir un nouveau single nommé « Ca va ça vient » un an plus tard en 1988. Un titre qui va faire un véritable carton dans l’héxagone et propulser la jeune chanteuse de façon fracassante sur le devant de la scène. Année 1988 qui voit également la sortie de son premier album « The man I love ».

Une fin de décennie particulièrement faste pour la jeune chanteuse qui se voit offrir un an plus tard en 1989 la première partie de son spectacle par Claude Nougaro. Elle monte ainsi pour la première fois sur la scène de l’Olympia et y rencontre un véritable succès.

La transition vers la décennie suivante se conjugue avec la sortie en 1990 de son nouvel album « Rêve orange ». Album dont va être extrait l’un des plus gros succès discographiques de la chanteuse à savoir le somptueux «  Au fur et à mesure ». La chanteuse devient alors l’un des plus gros phénomènes du moment en France.

Il va falloir attendre l’année 1993 pour voir sortir l’album suivant « Les petites notes ». L’album est de qualité mais le succès est moindre que pour l’opus précédent. Album dont sera extrait principalement le single « Doucement ».

Quatre ans s’écoulent avant la sortie en 1997 de « Caméléon » son nouvel album. Tout comme son prédécesseur, il n’arrive pas à produire de hit majeur malgré la présence de singles de gros calibre comme « C’est bond’aimer », « De l’autre côté du temps » et « L’amour est fort ».

Paradoxalement, c’est un album de reprises qui va lui permettre en 1999 de rebondir de façon spectaculaire. L’album « Acoustique » qui sort cette année là comprend notamment une reprise splendide du titre de Daniel Balavoine « La vie ne m’apprend rien ». Une copie qui va quasiment égaler l’original et sacrément redorer le blason de la chanteuse.

Un rebond inattendu qui lui permettra d’aborder la décennie suivante dans les meilleures conditions. Mais ça, c’est une autre histoire…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Besoin de toi 1985
  • Ca va, ça vient 1988
  • Love me love moi 1988
  • Chéri 1989
  • Goodbye lover 1990
  • Au fur et à mesure 1990
  • Va savoir 1991
  • Rêve orange 1991
  • Be my boy 1991
  • Doucement 1993
  • Laisse pleurer les nuages 1993
  • Les yeux doux 1994
  • C’est bon d’aimer 1997
  • L’amour est fort 1997
  • De l’autre côté du temps 1997
  • La vie ne m’apprend rien 1999
Ca va ça vient...

1985...les premiers pas de celle qui va devenir en quelques années l'une des plus grandes chanteuses françaises de cette fin de XXième siècle côté français. La décennie 80 pour éclore, la décennie 90 pour exploser...

1988...puis arrive CE titre ! Il lui aura fallu 3 ans pour produire ce titre mais ça valait le coup d'attendre, c'est clair ! Sa carrière démarre réellement avec ce titre, un titre qui va faire littéralement exploser sa notoriété du jour au lendemain. E-NOR-MI-SSIME !

1988...une suite qui n'aura pas forcément le même niveau de succès que le titre précédent mais qui prouve que la carrière de la chanteuse est bel et bien lancée

1989...la chanteuse devient l'un des phénomènes de cette fin de décennie et c'est parti pour durer ! Dans un style atypique qui se démarque de la concurrence, elle trace désormais son sillon de façon impressionnante !

1990...la montée en puissance est linéaire et positionne désormais la chanteuse dans le carré très fermé des valeurs sures du moment. Une progression pour le moins fulgurante !

1990...ce titre là va carrément lui permettre de tutoyer les étoiles ! Elle signe ici un titre absolument somptueux, tout en rondeur et en finesse et qui la consacré définitivement comme l'une des plus grandes chanteuses du moment. MA-GIS-TRAL !

1991...un positionnement jazzy des plus audacieux pour une époque où tout est électronique. Quoi qu'il en soit, ça lui réussit plutôt bien, c'est le moins que l'on puisse dire !

1991...elle affiche une polyvalence digne des plus Grandes. Aussi bonne dans la Dance que dans l'Intimiste pur, son talent est multiple et la positionne de façon incontestable largement au-dessus de la mêlée !

1991...une GROSSE année 1991 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Cette fois-ci, elle nous la joue en mode duo de choc, mais surtout de charme, sur un titre Dance qui fonctionne ma foi fort bien. Tout bon !

1993...nouvelle parenthèse douceur avec ce titre à l'inspiration plus que certaine. Elle se sera imposée en quelques années comme l'une des reines incontestées de ce domaine si particulier. Un savoir faire plus qu'évident !

1993...elle arrive comme par miracle à mêler influences musicales du passé et nouvelles tendances. Surement une des rares à pouvoir le faire avec autant de brio !

1994...malgré un talent plus qu'évident, la deuxième partie de décennie 90 va s'avérer plus compliquée à gérer que prévue. Son style jazzy va finir quelque peu par lasser...

1997...une reprise en main s'avère nécessaire et surtout une réorientation complète côté style et sonorité. C'est chose faite avec ce titre !

1997...l'intention est bonne mais les effets auprès du public sont modestes. La chanteuse est à un tournant de carrière et la suite va sacrément conditionner sa renaissance ou sa disparition pure et simple...

1997...côté Intimiste, elle excelle comme toujours mais le public attend autre chose d'elle en cette fin de décennie. Elle doit donc se réinventer et vite...

1999...un pari extrêmement risqué mais un pari gagné haut la main ! Elle ose reprendre du Balavoine et le résultat est tout simplement bluffant au point que la copie va presque dépasser l'original. Comme quoi il suffisait de pas grand chose pour la voir revenir de façon fracassante sur le devant de la scène. Un retour en grâce qui va se confirmer la décennie suivante et de très belle manière !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article