Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Temptations, appelé à ses tous débuts The Elgins, est un groupe américain formé en 1960 à Détroit et composé à l’origine de membres issus de 2 groupes rivaux de Détroit que sont les Otis Williams & The Distants et les Primes. Viennent du premier groupe Otis Williams, Elbridge Bryant et Melvin Franklin et du second Eddie Kendricks et Paul Williams.

Groupe qui peut se vanter d’avoir classé pas moins de 4 titres à la première place du Billboard Hot 100 américain et d’avoir obtenu également 14 places de N°1 dans le classement Singles R&B.

Le groupe sort un premier titre « Oh mother of mine » en 1961, lequel passera totalement inaperçu. Ce qui n’est pas le cas de « Dream come true » qui sort un an plus tard en 1962 et offre au groupe son premier succès notoire.

C’est l’arrivée de Smokey Robinson en 1964, à la production et à la direction du groupe, qui va sacrément accélérer les choses. D’abord avec le titre « The way you do the things you do » qui sort la même année et qui permet au groupe de gagner considérablement en notoriété. Un succès renforcé par la sortie dans la foulée de leur premier album « Meet the Temptations ».Une année 1964 exceptionnelle qui se finit en apothéose avec la sortie du titre « My girl », titre qui leur offre leur premier méga hit planétaire.

Succès confirmé et amplifié dans les années qui suivent avec des titres comme « It’s growing » en 1965, « Beauty is only skin deep » en 1966, « You’re my everything » en 1967, « Cloud nine » en 1968, « I can’t get next to you » en 1969, « Ball of confusion (That’s what the world is today » en 1970 et « Just my imagination (Running away with me) » en 1971.

Arrive en 1972 ce qui restera incontestablement l’un de leurs Chefs d’œuvre à savoir l’énormissime « Papa was a rollin’ stone », titre qui contient un démarrage unique en son genre et qui restera comme l’un des plus gros titres de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court.

Le groupe n’arrivera jamais à égaler le niveau de succès de ce joyau dans les années qui suivront mais connaîtra plusieurs succès notoires durant les années 80 avec des titres comme « Standing on the top Pt.1 » en 1982, « Sail away » en 1983, « Treat her like a lady » en 1984 et « I wonder who she’s seeing now » en 1987.

Le groupe continuera même l’aventure durant les décennies 90 et 2000 avec cette fois-ci un niveau de succès très relatif…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Dream come true 1962
  • The way you do the things you do 1964
  • Girl (Why you wanna make me blue) 1964
  • My girl 1964
  • It’s growing 1965
  • Since I lost my baby 1965
  • My baby 1965
  • Get ready 1966
  • Ain’t to proud to beg 1966
  • Beauty is only skin deep 1966
  • I know (I’m losing you) 1966
  • You’re my everything 1967
  • I wish it would rain 1968
  • I could never love another (After loving you) 1968
  • Cloud nine 1968
  • I’m gonna make you love me 1969
  • I can’t get next to you 1969
  • Psychedelic shack 1970
  • Ball of confusion (That’s what the world is today) 1970
  • Just my imagination (Running away with me) 1971
  • Superstar (Remember how you got where you are) 1971
  • Take a look around 1972
  • Papa was a rolling stone 1972
  • Masterpiece 1973
  • Hey girl (I like your style) 1973
  • Heavenly 1974
  • Happy people 1974
  • Glasshouse 1975
  • Keep holdin’ on 1976
  • In a lifetime 1977
  • Ever ready love 1978
  • Power 1980
  • Take me away 1980
  • Aiming at your heart 1981
  • Standing on the top  - Pt.1 1982
  • Sail away 1983
  • Treat her like a lady 1984
  • My love is true (Truly for you) 1985
  • A fine mess 1986
  • I'm fascinated 1986
  • Lady soul 1986
  • To be continued 1986
  • I wonder who she’s seeing me 1987
  • Look what you started 1987
  • Do you wanna go with me 1988
  • All I want from you 1989
  • Soul to soul 1990
  • The Motown song 1991
  • The Jones 1991
  • Hoops of fire 1992
  • Error of our ways 1994
  • Silent night 1995
  • Stay 1998
  • This is my promise 1999
Où il est question de pierre qui roule...

1962....les débuts d'une bande de p'tits gars qui en quelques décennies vont devenir tout simplement l'un des groupes majeurs de cette fin de XXième siècle

1964...dans un style si typique de cette décennie 60, le groupe franchit les paliers de la réussite les uns après les autres et l'on se doute qu'à un moment donné, il va se passer quelque chose de grand

1964...une GROSSE année 1964 avec pléthore de titres à la qualité plus que certaine, le tout accompagné d'une montée en puissance impressionnante. Il va se passer quelque chose, c'est sur !

1964...puis arrive CE titre ! Le titre qui va littéralement faire exploser leur notoriété et faire d'eux l'un des plus gros phénomènes planétaires du moment. MA-GIS-TRAL !

1965...le groupe est désormais porté par une dynamique incroyable qui n'est pas prête de fléchir. Et c'est parti comme ça pour quelques décennies !

1965...chaque titre qui sort désormais devient quasiment instantanément un succès notoire. Mais ils le valent bien !

1965...le nombre de titre sortis chaque année est impressionnant. Une productivité parmi les meilleures du moment, surtout qu'il n'y a quasiment aucun déchet. Tout bon les p'tits gars !

1966...1964 et 1965 furent 2 très grosses années, 1966 va faire encore plus fort. Si, si, c'est possible. En commençant par ce titre !

1966...chaque titre sorti durant cette année 66 va devenir immédiatement un top hit planétaire. Les p'tits gars marchent littéralement sur l'eau !

1966...une déferlante de hits qui fait d'eux l'un des groupes vraiment incontournables du moment. Une consécration largement méritée !

1966...4 top hits planétaires en une seule année, sacré prouesse. Ce titre là ne sera pas forcément le plus abouti des 4 mais il tient largement la route, c'est clair

1967...légère baisse du niveau de succès en cette année 1967 mais franchement, pas de quoi s'inquiéter, c'est clair. Ils ne peuvent pas non plus être tout le temps au top !

1968...les affaires reprennent en cette nouvelle année. L'on se doutait qu'avec eux, le léger trou d'air n'allait pas durer très longtemps

1968...les affaires reprennent mais le groupe peine à produire un nouveau titre d'exception. Certes, la quantité est toujours de mise mais il ne faut pas que le groupe s'endorme sur ses lauriers...

1968...pour l'année 1968, le 'gros' hit de l'année, ce sera celui-ci. Un titre particulièrement pêchu comme ils savent si bien les faire !

1969...une décennie qui tire à sa fin et qui aura consacré ce groupe comme l'un des tous meilleurs de la décennie. Et quand on voit ce qui se profile à l'horizon pour la décennie suivante, pas d'inquiétude à avoir les concernant...

1969...une décennie qui se finit en apothéose avec ce nouveau top hit planétaire. La sonorité du groupe évolue de façon flagrante, ce qui est fort rassurant pour la suite des événements...

1970...la décennie 70 va-t-elle permettre au groupe de passer un nouveau palier ou y'aura-t-il stagnation, seul l'avenir nous le dira...

1970...on partirait plutôt sur un phénomène de stagnation pour l'instant. Le groupe n'arrive toujours pas à reproduire l'exploit de "My girl". Patience, patience...

1971...ce titre là n'aura pas tout à fait le même niveau de succès de 'My girl' mais va s'en rapprocher peu ou prou. Le groupe livre un titre absolument somptueux tout en finesse et en douceur qui flotte littéralement dans l'air. MA-GI-QUE !

1971...on passe d'un extrême à un autre avec ce titre qui file à la vitesse de la lumière. Une survitesse qui va quelque peu pénaliser le titre malheureusement...

1972...nouveau grand écart et retour dans le domaine Intimiste. Une nouvelle fois, le groupe montre dans ce domaine des aptitudes largement au-dessus de la moyenne...

1972...puis arrive la MERVEILLE ! Le groupe livre ici surement l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court. Mi instrumental, mi chanté, on touche quasiment à la perfection. Et même si ce titre est en vérité une reprise du titre interprété à l'origine par les Undisputed Truth, c'est cette version là qui va faire le tour du monde. CHEF D'OEUVRE !

1973...une certaine similitude avec le titre précédent mais qui ne pourra l'égaler malheureusement. Quoi qu'il en soit, ce titre là connaîtra lui aussi un joli parcours dans les Charts

1973...un nouveau titre Intimiste de toute beauté qui permet une nouvelle fois au groupe de montrer tout son talent dans ce domaine. Et du talent, ils en ont !

1974...celui-ci est pas mal non plus ! Il est clair que dans ce domaine, ils comptent vraiment parmi les meilleurs au niveau planétaire. On en redemande !

1974...retour en mode Dance et il faut dire que dans ce domaine, ils ne sont pas mauvais non plus, c'est clair. Une polyvalence qu'on ne retrouve que les chez plus Grands, forcément !

1975...une année 1975 qui ne restera pas comme leur plus grand Millésime. Il faut dire que vu déjà leur niveau de productivité annuelle impressionnant, l'on se doute qu'ils ne peuvent pas non plus produire titre d'exception sur titre d'exception...

1976...l'année 1976 ne sera pas forcément meilleure. Un milieu de décennie 70 qui voit le groupe jouer dans la facilité et se contenter de produire des titres à la qualité somme toute moyenne. Attention au décrochage...

1977...une année mono titre, fait exceptionnel les concernant. Et ma foi, le résultat est loin d'être ridicule comme quoi, des fois, il vaut mieux la qualité à la quantité...

1978...une décennie 70 qui aura vu le groupe consolider sa place dans la cour des grands mais sans l'accentuer. Il va donc falloir une remise en cause sérieux des fondamentaux durant la décennie suivante pour espérer continuer l'aventure dans les meilleures conditions...

1980...bienvenue dans la décennie 80. La sonorité du groupe a évolué, c'est flagrant et plutôt dans le bon sens. De bon augure pour la suite de leur parcours dans cette nouvelle décennie

1980...ils font même dans la BO de film avec ce somptueux Ultimate slow qui fera partie de la Bo du film 'Loving couples'. Paradoxalement, il ne connaîtra qu'un succès limité dans les Charts...

1981...même si le groupe arrive à se maintenir dans la cour des Grands, son niveau de succès n'a plus rien à voir avec celui de la décennie 70. Et encore moins avec celui de la décennie 60. Dure loi du métier...

1982...ils arriveront tout de même à faire de 'gros coups' comme on dit, dont celui-ci. Sonorité, style et rythme tendances, tout ce qu'il faut pour un tube !

1983...la production de titres a quelque peu ralenti par rapport à la décennie précédente mais ce qu'ils continuent à proposer est largement suffisant pour que l'aventure continue d'être belle

1984...la preuve avec cet excellent titre ! Pour un groupe qui démarra en 1961, on ne peut que saluer la prouesse. Absolument pas démodés les p'tits gars. E-NOR-MI-SSIME !

1985...nouvelle parenthèse douceur de toute beauté. Un savoir faire dans ce domaine qui ne faiblit pas d'un Iota et qui fait d'eux des références en la matière, encore et toujours !

1986...du bon boulot, comme d'habitude. Le groupe ne produira aucun hit d'exception durant cette décennie mais du bon, voire du très bon, c'est déjà çà !

1986...une belle aventure qui continue tranquillement avec ce titre une nouvelle fois à la qualité plus que certaine. Le talent, tout simplement

1986...GROSSE année 1986 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Il y avait longtemps que le groupe n'avait pas connu une telle productivité !

1986...une magnifique année qui se termine en beauté avec ce titre Intimiste de très gros calibre. Une constante chez eux, les titres Intimistes de gros calibre !

1987...les années passent, tout comme les décennies, et ils sont toujours là et en pleine forme. Pas sur que tous ceux qui auront démarré leur carrière durant la décennie 80 auront leur longévité !

1987...retour en mode Dance, il y avait longtemps. Certes, ce titre là ne mettra pas le feu à tous les Dancefloor de la planète mais il tirera largement son épingle du jeu

1988...une parenthèse Dance qui n'aura duré que le temps d'un instant. Le groupe repart inlassablement dans le domaine Intimiste, son domaine de prédilection depuis la nuit des temps. Mais à un moment donné, trop d'Intimiste tue l'Intimiste...

1990...chassez le naturel, il revient forcément au galop. Le début de décennie 90 sera donc une nouvelle fois Intimiste. Espérons qu'ils varient les plaisirs par la suite...

1991...forcément, quand vous réunissez une palette de talents pareils, l'on se doute que le résultat va être à la hauteur. Et il l'est forcément !

1991...la suite va s'avérer quelque peu compliquée à gérer. Inspiration en baisse, tout comme le niveau de succès, bref les clignotants commencent à passer au rouge...

1992...et pourtant, leur bonne volonté est évidente. Mais leur style est trop figé et ne correspond plus vraiment aux standards de l'époque. Attention danger...

1994...on prend les mêmes et on recommence. Forcément, cela ne va pas vraiment arranger leurs affaires. Ils sont toujours présents dans les Charts mais à des niveaux qu'ils n'ont jamais connu avant...

1995...ils essaieront tout pour revenir dans la course y compris la traditionnelle chanson de Noel. Leur version est sympathique mais sans plus malheureusement...

1998...autant ils avaient su prendre la mesure de la décennie 80, autant ils n'auront pas su se situer dans cette décennie 90. Résultat des courses : le début de la fin...

1999...ils finissent la décennie en s'appuyant une nouvelle fois sur leurs fondamentaux. Du bon boulot une nouvelle fois mais cela ne suffira pas à les sauver. Ils reviendront la décennie suivante mais le résultat sera le même. La fin d'une magnifique aventure pour l'un des plus grands groupes américains qui laissera dans son sillage plusieurs morceaux d'exception et rien qu'à ce titre, on ne peut que s'incliner !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article