Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Big Country est un groupe écossais formé à Dunfermline en 1981 et composé à l’origine de Stuart Adamson, Bruce Watson, des frères Peter et Alan Wishart et Clive Parker.

Le groupe va connaître son premier succès un an plus tard en 1982 avec le single « Harvest home ». Un succès certes modeste mais qui suffit au moins à faire parler du groupe.

Le groupe sort un premier album « The crossing » l’année suivante en 1983, album qui va atteindre cette fois-ci  un niveau de succès bien supérieur en se vendant à plus d’un million d’exemplaires rien qu’en Grande-Bretagne. Un succès en partie dû au single « Fields of fire (400 miles) » mais aussi, et surtout, « In a big country ». Single phare de l’album qui offre au groupe son premier top hit planétaire et fait littéralement exploser sa notoriété en conséquence.

Succès confirmé l’année suivante en 1984 lorsque sort d’abord le single « Wonderland » qui fait un carton à son tour. Suivi de peu de l’album « Steeltown » qui confirme le fait que le groupe est devenu l’un des phénomènes du moment Outre-Manche mais également Outre-Atlantique. Album qui va produire deux singles phares que sont« East of Eden » et « Where the rose is sown ».

Mais c’est deux ans plus tard en 1986 qu’arrive la consécration suprême avec l’album « The seer », opus qui reste à ce jour le plus gros succès de toute leur discographie côté albums. Succès notoire dû principalement à l’énormissime single « Look away » et dans une moindre mesure « The teacher » et « One great thing », trois singles qui sortiront également en 1986.

Nouvel album « Peace in our time » en 1988, album au succès moindre malgré la présence du titre « King of emotion », single qui permet au groupe d’enregistrer un nouveau – et dernier -top hit planétaire.

Un succès d’album moindre qui montre surtout que le groupe n’arrive plus à se renouveler, absence de renouvellement qui va s’accroitre dans les années qui vont suivre et qui va pousser doucement, mais sûrement, le groupe vers la sortie…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Harvest home 1982
  • Fields of fire 1983
  • In a big country 1983
  • Chance 1983
  • Wonderland 1984
  • East of Eden 1984
  • Where the rose is sown 1984
  • Steeltown 1984
  • Tall ships go 1984
  • Just a shadow 1985
  • Look away 1986
  • One great thing 1986
  • The teacher 1986
  • Hold the heart 1986
  • King of emotion 1988
  • Broken heart 1988
  • Peace in our time 1989
  • Save me 1990
  • Heart of the world 1990
  • Republican party reptile 1991
  • Alone 1993
  • The one I love 1993
  • I'm not ashamed 1995
  • Fragile thing 1999
Où la rose est semée...

1982...une première année, et surtout, un premier titre pour se roder et faire parler un peu de soi. C'est mission réussie avec ce titre !

1983...maintenant que tout est en place, il ne reste plus qu'à dérouler. Et pour dérouler, ça va dérouler ! En commençant par ce titre qui permet au groupe d'obtenir son premier top hit planétaire. On ne pouvait rêver meilleur démarrage de carrière !

1983...une année 1983 exceptionnelle pour le groupe avec ce titre qui restera comme l'un de leurs plus emblématiques. Et qui va surtout leur offrir l'un de leurs plus gros succès planétaire. MA-GIS-TRAL !

1983...un style et une sonorités uniques en leur genre et qui permettent au groupe de se démarquer totalement de la masse. Et ça paie !

1984...l'année 1984 repart quasiment sur les mêmes bases que l'année 1983. Le talent du groupe fait merveille, titre après titre, tout comme leur niveau d'inspiration !

1984...malgré une qualité évidente, ce titre ne rencontrera qu'un succès moyen dans les Charts. Peu importe, la dynamique qui porte le groupe ne faiblit pas d'un Iota et c'est ça l'essentiel

1984...idem pour celui-ci. Une année 1984 qui voit le groupe faire plus ou moins du sur place malgré une succession de titres de très gros calibre. Allez comprendre...

1984...une sonorité hors norme qui fait de ce groupe un modèle unique dans le paysage musical anglais. Leur différence ne paie pas à tous les coups mais ce qui est sur, c'est que chaque titre sorti est une véritable réussite !

1984...certes, ça tabasse fort, certes, ça va vite, parfois trop vite. Mais leur niveau d'inspiration se renouvelle à une vitesse proprement sidérante et ne nous laisse pas un moment de répit !

1985...étonnamment, cette année 1985 sera mono-titre. Une petite baisse de régime compensée par un titre qui ne file pas à la vitesse de la lumière pour une fois, histoire de souffler quelque peu...

1986...les affaires reprennent fort en cette année 1986 avec un premier titre qui permet au groupe de décrocher une nouvelle fois la timbale. Nouveau succès planétaire, un de plus !

1986...ce titre là n'aura pas tout à fait le même niveau de succès que son prédécesseur mais voit le groupe se maintenir dans l'Elite sans trop de difficulté. La belle aventure continue !

1986...en règle générale, le groupe casse la barraque une fois par an et les autres titres, eux, doivent se contenter d'un succès légèrement plus faible. Ce titre là n'y échappera pas malheureusement...

1986...les titres en douceur ne leur réussissent que moyennement étonnamment. Et pourtant, la qualité est de mise, comme toujours !

1988...étonnamment il ne se passera rien durant l'année 1987. On retrouve le groupe en cette année 1988 dans une forme certaine, forme qui leur permet d'obtenir une nouvelle étoile à leur palmarès. Ce sera malheureusement la dernière de cette envergure...

1988...la sonorité du groupe évolue de façon flagrante et pas forcément dans le bons sens. Ce qui faisait toute leur originalité s'en est allé et le groupe se retrouve du coup au niveau du reste de la concurrence...

1989...la production de titres ralentit année après année. A cela se rajoute une baisse d'inspiration et une sonorité qui se banalisent, bref, les clignotants sont en train de passer au rouge...

1990...le groupe passe à la décennie suivante mais le niveau de succès n'a plus rien à voir avec ce que le groupe a connu quelques années auparavant. Dure loi du métier...

1990...la qualité est toujours de mise mais c'est l'inspiration qui s'est désormais banalisée. Désormais, le groupe assure le minimum syndical et c'est parti pour durer comme ça...

1991...finie l'époque des mégas hits planétaires, le groupe devra se contenter désormais du marché anglais pour espérer un minimum de reconnaissance...

1993...nouveau trou d'air en 1992 et retour dans une forme moyenne en cette année 1993. Une forme moyenne qui résume le parcours du groupe durant cette décennie 90. Le génie s'en est allé...

1993...fait rarissime, ce titre là sera exclusivement classé Outre-Atlantique. Le seul de tous les titres sortis durant cette décennie. comme quoi, les goûts des 2 côtés de l'Atlantique ne sont pas forcément les mêmes...

1995...après une année 1994 à vide, retour musclé en cette année 1995 avec un titre pour le moins particulièrement pêchu. Une habitude chez eux !

1999...cette fois-ci, l'aventure tire bel et bien à sa fin. Après une décennie 80 exceptionnelle, le groupe aura eu nettement plus de mal à appréhender la décennie 90. La cour des Grands est souvent impitoyable à ce niveau là...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article