Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Blues Trottoir est un groupe français qui voit le jour en 1987 quand l’un des fils de l’acteur Pierre Richard, Olivier Defays, s’associe avec la fille du directeur de photographie Pierre Lhomme, Clémence Lhomme, pour pousser la chansonnette.

Duo pour le moins original qui va produire un premier album nommé « Un soir de pluie » la même année, album dont va être extrait en premier lieu le single du même nom.

Et pour un premier essai, c’est un véritable coup de Maître. Le single fait un véritable carton dans tout l’hexagone et fait propulse le duo de façon fracassante sous les feux de la rampe.

La suite va malheureusement s’avérer nettement plus compliquée à gérer que prévue. Le duo sort un nouveau single « Poker » un an plus tard en 1988, single qui ne connaît en rien le succès de son prédécesseur.

Tout comme l’album « Histoires courtes » qui sort quant à lui en 1989 et qui sera dans l’incapacité  à produire un quelconque hit d’envergure.

Des échecs à répétition qui mineront le groupe doucement mais sûrement, lequel finira par se séparer au début de la décennie 90.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Un soir de pluie 1987
  • Poker 1988
  • La gosse 1989
  • Chicago kid 1989
  • 24 jours explosifs 1990
  • Absence 1991
Un soir de pluie...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1987...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour faire rentrer One Shot le duo dans la légende musicale des années 80 côté français. Le tout dans un style complètement atypique pour l'époque, qui souligne encore plus la prouesse réalisée par les 2 artistes. E-NOR-MI-SSIME !

1988...malheureusement, la suite va s'avérer nettement plus compliquée à gérer que prévue. Le duo n'arrive pas à capitaliser sur l'énorme succès rencontré précédemment et n'ira plus jamais tutoyer les étoiles...

1989...pourtant, ce qu'ils continuent de proposer est loin d'être ridicule. Mais leur style atypique aura parfaitement fonctionné sur 1 titre. Nettement moins sur les autres...

1989...un joli titre qui flotte littéralement dans l'air et qui montre un talent évident dans l'Intimiste. Un talent qu'ils n'auront pas su mettre à profit plus que ça...

1990...dommage que ce duo n'ait pas trouvé sa place et surtout n'ait pas réussi à s'imposer comme leur talent le laisser supposer. Franchement dommage...

1991...un titre tout en finesse et en douceur pour finir cette jolie aventure, une aventure de courte durée mais qui valait vraiment la peine d'être vécue !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article