Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Curtis Hairston fut un chanteur américain qui vit sa carrière artistique démarrer réellement en 1983 après qu’il ait signé avec le label Pretty Pearl, label crée par un ancien camarade d’école nommé Earl Monroe.

Label qui lui permet de sortir un premier single « I want you all tonight » en 1983, single qui va connaître un joli succès d’estime des deux côtés de l’Atlantique.

En 1984, succès nettement plus modeste sur la reprise du titre de Jimmy Cliff « We all are one ».

C’est l’année 1985 qui va lui permettre d’atteindre enfin la consécration grâce à l’énormissime single « I want your lovin’ (Just a little bit) », single qui reste à ce jour son plus gros succès discographique.

Année 85 particulièrement faste puisqu’il va également assurer la partie vocale d’une grosse partie des titres présent sur l’album « Genie » du groupe B.B. & Q.Band. Album qui va produire deux hits notoires que sont « Genie » et « (I’m A) Dreamer ».

L’année 1986 le voit changer de label et tenter de passer à la vitesse supérieure avec Atlantic Records. Label qui lui permet de sortir son seul et unique album qui porte son nom. Malheureusement, l’album ne produit que des hits mineurs et relègue doucement mais inévitablement l’artiste aux oubliettes.

Une aventure qui s’arretera définitivement en 1996 lorsqu’il décédera prématurément des suites d’une maladie liée à son état diabétique.

A découvir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I want you (All tonight) 1983
  • Summertime 1983
  • We all are one 1984
  • I want your lovin’ (Just a little bit) 1985
  • Let’s make love tonight 1986
  • Take charge 1986
  • Chillin out 1986
  • (You’re my) shining star 1987
  • The morning after 1987
Le matin d'après...

1983...premier titre et premier succès, un démarrage pour le moins idéal comme on dit. Un premier titre de qualité qui en appelle bien d'autres...

1983...étonnamment, la suite passera quelque peu sous les radars. Vu la qualité de ce que propose l'artiste, l'on se doute que ce léger trou d'air ne va pas durer...

1984...les affaires reprennent dès l'année suivante. Ce titre là n'est pas un original puisque la version la plus célèbre restera incontestablement celle de Jimmy Cliff. Quoi qu'il en soit, cette version revisitée est une véritable réussite !

1985...puis arrive CE titre ! Il signe ici tout simplement le plus gros succès de sa carrière et obtient par la même occasion un ticket direct pour la postérité. E-NOR-MI-SSIME !

1986...les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément malheureusement. Encore un titre qui va passer sous les radars malgré une qualité évidente. Dommage...

1986...celui-ci ne fera guère mieux. Un début d'année 1986 très poussif et ce malgré une volonté de bien faire évidente. Mais quand ça ne veut pas, difficile de lutter...

1986...il va sauver les meubles et surtout son année 1986 avec ce titre. Certes, le succès sera limité à l'Angleterre mais c'est toujours mieux que rien comme on dit

1987...dernière année d'existence, déjà. Une carrière pour le moins flash mais qui aura produit plusieurs titres de gros calibre. Que demander de plus !

1987...cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. Un dernier titre pour clôturer une aventure ma foi fort sympathique et qu'il aurait été dommage d'occulter !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article