Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

La Bande à Basile est un groupe formé à la fin des années 70 par le chanteur Gérard Curci et le compositeur Claude-Michel Schönberg, groupe qu’ils décident de monter après leur collaboration fructueuse sur l’opéra-rock « La révolution française ».

Groupe composé à l’époque principalement d’illustres inconnu(e)s mais des inconnu(e)s qui ne le resteront pas très longtemps puisque on y trouve des noms tels que Julie Piétri, Sapho et autre Sloane !

Groupe dont la particularité, hormis le côté enjoué et festif, est d’arborer un look vestimentaire pour le moins coloré s’inspirant en fait de la Commedia Dell’Arte.

Ils sortent un premier titre « Les chansons françaises » en 1976, titre qui va connaitre un joli succès d’estime et leur permettre de se faire remarquer pour la toute première fois.

Mais c’est surtout un an plus tard, en 1977, que le destin de l’ensemble de la formation bascule de façon fracassante lorsqu’ils sortent leur nouveau titre nommé...« La chenille ».

Le titre va faire un véritable carton dans l’héxagone, se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires et fait littéralement exploser la notoriété du groupe.

Un succès incroyable et surtout, inespéré, qu’ils vont avoir du mal à confirmer par la suite. Il va leur falloir attendre 3 ans et l’année 1980 pour retrouver les faveurs du public grâce au titre « La danse du balai ».

Une décennie 80 qui va les ringardiser de façon inexorable et qui malheureusement leur sera fatale. Et ce malgré un relatif dernier succès en 1989 avec le titre « On va faire la Java ».

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Les chansons françaises 1976
  • La chenille 1977
  • Le dindon 1977
  • Vive les vacances 1978
  • Le petit train du magicien 1978
  • Le jardin de grand-mère 1978
  • Radio basile 1979
  • La danse du balai 1980
  • Cecile et Rebecca 1981
  • C’est chouette le sifflet des copains 1981
  • Le piano couleur 1982
  • Touche moi Oh oh 1984
  • On va faire la Java 1989
  • La France se marre 1991
En voiture les voyageurs...

1976...les débuts d'un groupe de gentils barjots qui va devenir en quelques années l'un des groupes parmi les plus représentatifs de cette décennie 70 côté français

1977...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour faire rentrer le groupe One Shot dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle côté français. Un titre qui restera surement comme l'un des tubes transcosmico-nanardien parmi les plus représentatifs de l'époque mais d'une efficacité absolument redoutable côté animation de soirées. Souvent, les recettes les plus simples sont les plus efficaces !

1978...il est clair que ce groupe ne restera pas dans l'histoire comme le plus talentueux de sa génération, c'est clair. Mais ce n'est pas leur but non plus, tout ce qu'ils veulent, c'est donner du plaisir aux gens. Et à ce niveau là, c'est mission accomplie !

1978...des mélodies basiques, tout comme les textes. Il est clair qu'on frôle en permanence la caricature mais comment leur en vouloir quand on voit leur bonne humeur permanente...

1978...il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de concurrence face à eux sur ce créneau si particulier de la 'musique délire'. Un seul groupe suffit largement à assouvir les attentes d'un public de connaisseurs somme toute assez limité...

1980...il est clair que le passage à la décennie 80 va renforcer le côté 'OVNI' du groupe. Une marginalisation inévitable face à une concurrence essentiellement rock ou électronique. Difficile de lutter à armes égales dans ces conditions...

1981...le groupe continue l'aventure vaille que vaille mais l'on se doute qu'il va être de plus en plus dur pour eux de résister, et surtout d'exister. Dure loi du métier...

1981...c'est bon enfant, festif et joyeux mais à un moment donné, trop de caricature tue la caricature. La disparition du groupe est inévitable à plus ou moins court terme. Reste à savoir si ce sera plus ou moins...

1982...quoi qu'il en soit, ils résistent. Pour combien de temps encore, on ne sait pas trop mais leur volonté de continuer encore un peu plus l'aventure relève plus de l'inconscience totale qu'autre chose...

1989...et pourtant, quasiment 10 ans après avoir signé ce qui restera leur 'Chef d'oeuvre', ils reviennent de façon incroyable sur le devant de la scène grâce à ce titre. Un titre, une nouvelle fois des plus basiques, mais une nouvelle fois à la rythmique redoutable. Incroyable mais vrai !

1991...ils tenteront même le passage à la décennie 90. C'est osé et surtout c'est un pari perdu d'avance forcément. Autant la décennie 80 a été plus ou moins clémente avec eux, autant la décennie 90 sera impitoyable et ne leur laissera aucune possibilité d'exister. Fin de l'aventure !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article