Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Phil Barney, de son vrai nom Philippe Baranès, est un auteur-compositeur-interprète français qui démarre sa carrière artistique dès l’âge de 13 ans au sein d’un groupe nommé Terre Neuve, groupe constitués de camarades de classe. Puis à 16 ans on le retrouve cette fois-ci au sein des Diam’s, groupe avec lequel il va tourner principalement dans les bals et ce pendant environ 6 ans.

Il participe au début des années 80 à l’explosion des radios libre et se retrouve à animer une émission très orientée Funk sur la célèbre radio Carbone 14 (disparue depuis). Puis devient Dj dans une boite de nuit en région parisienne et finit enfin sur RTL Tv sur laquelle il anime une émission pendant près de 2 ans.

Ses débuts dans la chanson ont lieu en 1984 lorsqu’il sort son premier single « Marre d’être seul », single qui passera malheureusement totalement inaperçu.

Il va lui falloir attendre l’année 1987 pour voir enfin la chance tourner en sa faveur lorsque sort le single « Un enfant de toi ». Le titre va faire un véritable carton dans l’hexagone et le propulser sous les feux de la rampe de façon fracassante.

Une mise en lumière qui sera de courte durée car les titres qui sortiront par la suite comme « Avec qui tu vis » et « Un cœur qui danse » en 1988, « Le souvenir de toi » en 1989 et autre « Tour d’ivoire » en 1990 ne connaîtront en rien le succès rencontré par « Un enfant de toi »…

A découvrir ou recouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • 1900 (Bird Barney) 1983
  • Marre d’être seul 1984
  • Un enfant de toi 1987
  • Avec qui tu vis 1988
  • Un cœur qui danse 1988
  • Le souvenir de toi 1989
  • Comédie d'amour 1990
  • Tour d’ivoire 1990
  • Tell’ment je pense à toi 1991
  • Il est parti 1991
  • Loin de tes bras 1992
  • J'voudrais qu'on reste amis 1992
  • Celui qui passe 1993
  • Histoire confidentielle 1993
  • Quand tu t'enfuis 1994
  • Partager tout 1995
  • Nouveau monde 1995
  • Quand est-ce que je t'ai perdue 1998
  • Voleurs de rêves 1999
  • Comme un ange 2015
Marre d’être seul...

1983...des débuts Dance somme toute confidentiels et sous un nom passe partout. Bref, pas vraiment idéal pour lancer une carrière digne de ce nom...

1987...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour que le chanteur obtienne le droit de graver son nom au Panthéon musical des années 80 côté français. Il signe ici l'un des titres Intimistes parmi les plus marquants de la décennie et s'offre dans le même temps un ticket direct pour la cour des Grands. MA-GIS-TRAL !

1988...un talent dans l'Intimiste très au dessus de la moyenne qui se confirme titre après titre. Malheureusement, ce titre là n'aura pas vraiment le même niveau de succès que son prédécesseur...

1988...le voilà arrivé dans le domaine de la Dance. Et ma foi, ce qu'il propose est de qualité plus qu'évidente. Il démontre par la même une polyvalence certaine qui fait de lui l'une des valeurs sures du moment

1989...une parenthèse Dance vite refermée pour se recentrer sur son cœur de cible à savoir l'Intimiste. Et une nouvelle fois, le résultat est à la hauteur !

1990...le passage à la décennie 90 se fait également dans la douceur. Un savoir faire dans ce domaine vraiment au dessus de la norme et qui pourtant ne va pas lui rapporter plus que ça...

1990...ce qui est incroyable, c'est que le public est resté scotché sur son premier titre et ne s'intéresse guère à tout ce qu'il a produit par la suite. Un paradoxe pour le moins incompréhensible quand on voit la qualité de l'ensemble...

1991...quoi qu'il en soit, il y croit encore et fait mieux que résister. Mais il n'y à rien à faire, quoi qu'il propose, que ce soit dans le domaine Intimiste ou Dance, le public est aux abonnés absents...

1991...une année 1991 résolument orientée Dance. Il est clair qu'à un moment donné, il faut tout tenter. Cela l'oblige donc à sortir de sa zone de confort Intimiste et une nouvelle fois, ce qu'il propose est largement à la hauteur. Mais où sont passés les fans de la première heure...?

1991...un 3ème titre en cette année 1991 qui le voit revenir à ses fondamentaux. Mais quoi qu'il fasse, tous ses efforts restent vains. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1992...il déroule tranquillement sans se soucier du monde qui l'entoure. Une volonté d'avancer qu'on ne peut que saluer mais qui ne le mènera nulle part malheureusement...

1993...le voici dans un mode rocko-pêchu dans lequel on n'a vraiment pas l'habitude de le voir. C'est bien essayé mais ça ne changera pas la donne une nouvelle fois...

1993...même s'il y a longtemps qu'il ne truste plus les 1ères places du Top50, ce qu'il continue de proposer tient la route. Pourquoi bouder alors notre plaisir...

1994...encore une jolie ballade dont il a le secret. Un talent qui aurait vraiment mérité une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut. Mais le public a toujours le dernier mot au final. Dure loi du métier...

1995...un milieu de décennie 90 qui le voit quelque peu fléchir côté inspiration. L'on sent bien que la fin de l'aventure est proche et qu'il va lui être difficile de lutter encore comme ça pendant des années...

1995...une année 1995 qui ne restera pas comme son meilleur Millésime. Les titres produits sont de qualité somme toute moyenne et ce n'est pas très rassurant pour la suite des événements...

1998...après un gros trou d'air de 3 ans, le voici revenir en cette année 1998 dans une forme certaine. Il revient une nouvelle fois à ses fondamentaux et nous livre un titre Intimiste de fort bon calibre. Mais cela ne stoppera pas le déclin enclenché depuis déjà quelques années maintenant...

1999...il y croit toujours et encore même si tous les indicateurs sont désormais au rouge. 'rien ne pourra m'arrêter' comme il dit dans la chanson. Mais cette fois-ci, c'est bel et bien la fin malheureusement...

2015...le Phoenix tente de renaître désespérément de ses cendres. Le voici de retour en cette décennie 2010 et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est loin d'être ridicule. Comme quoi, rien n'est jamais fini !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article