Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Peu d’infos concernant Luc De La Rochellière hormis le fait que c’est un auteur-compositeur-interprète québécois.

Chanteur qui restera principalement dans l’histoire musicale de cette fin de XXième siècle pour le single de gros calibre « Cash city » sorti en 1991.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de lui consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Amère América 1988
  • La route est longue 1988
  • Chinatown blues 1988
  • Si fragile 1990
  • Cash city 1991
  • Ma génération 1991
  • Sauvez mon âme 1992
  • Si j’te disais reviens 1993
  • Kunidé 1994
  • Tu crack Marcel 1994
  • Les nouveaux héros 1996
  • Pop désintox 1997
La route est longue...

1988...un premier titre qui montre un potentiel plus qu'évident chez ce jeune chanteur. Un potentiel qui va lui permettre de faire de grandes choses dans les années qui vont suivre...

1988...une année 1988 pour se roder et surtout faire parler de soi. Une mission parfaitement accomplie quand on voit le succès atteint par l'album qui contient notamment ce titre

1988...la montée en puissance est linéaire et prépare idéalement l'artiste pour la suite des événements. Une suite qui s'annonce grandiose dans les années à venir...

1990...un titre de transition entre 2 époques, l'époque des premiers succès et surtout l'époque de la consécration. L'on se doute vers quel époque on se dirige...

1991...puis arrive CE titre ! Il signe ici tout simplement le plus gros succès de sa carrière et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1991...après avoir atteint le sommet de la montagne, il est évident qu'on ne peut que redescendre. Une redescente qui va se faire en douceur mais qu'il ne pourra jamais stopper malheureusement...

1992...ce qu'il continue de proposer est loin d'être ridicule, c'est clair. Certes, il ne retrouvera jamais le niveau de succès atteint par 'Cash city' mais l'aventure continue d'être belle et c'est ça l'essentiel !

1993...un style sympathique mais qui ne colle plus vraiment aux dernières tendances du moment. Une carrière qui se fera donc désormais en dehors des sentiers habituels du star system...

1994...sa volonté délibérée de ne pas respecter les codes du moment va le marginaliser de facto. Un parti pris assumé mais contre-productif forcément...

1994...un style vraiment atypique qui fait autant sa force que sa faiblesse. Dans un monde musical hyper standardisé, l'originalité se paie souvent au prix fort...

1996...une jolie ballade qui montre que, quand il veut, il peut revenir sur les chemins de la normalité. Dommage car il est malheureusement déjà trop tard pour lui, le public s'en est allé voir ailleurs...

1997...une fin de décennie 90 qui le voit revenir en force dans la course. Mais le retard pris avec la concurrence est désormais impossible à combler. Dure loi du métier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article