Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Carol Douglas est une chanteuse américaine qui se fait remarquer dès son plus jeune âge, non pas en chantant, mais en participant, et surtout en remportant à l’âge de 10 ans le jeu télévisé Name that tune (jeu télévisé qui met en compétition deux concurrents pour tester leurs connaissances sur les chansons).

Elle démarre réellement sa carrière artistique au sein des April May & June alors qu’elle est encore au lycée et enregistre même un premier titre « I don’t mind (Being your fool) » en 1963 sous le nom de Carolyn Cooke. Malheureusement , elle tombe enceinte de son premier enfant alors qu’elle n’a que 15 ans, coup du destin qui va stopper net son début d’ascension.

Il va lui falloir patienter près de 10 ans avant de pouvoir revenir sur le devant de la scène grâce au single « Doctor’s orders » qu’elle enregistre en 1974 suite à une audition. Audition organisée par le label Midland International Records qui cherche alors une chanteuse pour faire une version américaine du titre chanté à l’origine par l’anglais Sunny.

La version revisitée de la chanteuse est une véritable réussite et devient un énorme hit planétaire cette année là, lançant par la-même de façon fracassante la carrière de la chanteuse sur la scène internationale.

Succès planétaire de courte durée car tous les singles qui sortiront par la suite ne rencontreront qu’un succès limité aux Etats-Unis, que ce soit durant la période des années 70 ou celle des années 80. Mais mieux vaut un succès limité que pas de succès du tout comme on dit…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Doctor’s orders 1974
  • A hurricane is coming tonite 1975
  • Headline news 1975
  • Midnight love affair 1976
  • Dancing queen 1977
  • I want to stay with you 1977
  • So you win again 1978
  • Burnin 1978
  • I got the answer 1979
  • My simple heart 1981
  • You’re not so hot 1982
Les gros titres...

1974...premier titre et premier méga hit planétaire ! Elle signe ici tout simplement le plus gros succès de toute sa carrière discographique et s'offre un ticket direct pour la postérité. Un démarrage pour le moins fracassant. MA-GIS-TRAL !

1975...une suite qui ne peut rivaliser tant la barre a été mise haute et ce malgré une qualité évidente. En règle générale, on commence petit et on finit aux taquets. Là, ce sera l'inverse...

1975...ce titre là passera carrément sous les radars. En quelques mois, elle sera passé du haut de la montagne au plus profond de la vallée. Une chute pour le moins vertigineuse...

1976...elle remonte la pente doucement mais surement mais elle ne recollera jamais réellement au peloton de tête. Dommage car elle avait tout ce qu'il fallait pour faire de très grandes choses...

1977...il fallait l'oser ! Reprendre l'un des titres phares d'ABBA datant de l'année précédente n'était surement pas un pari gagné d'avance. Et ma foi, la copie n'est pas si mal que ça...

1977...du bon boulot à chaque fois mais il n'y a rien à faire, la chanteuse n'arrive pas à retrouver le chemin du succès franc et massif. Et pourtant ce n'est pas faute d'essayer...

1978...ce qu'elle continue de proposer est loin d'être dénué d’intérêt, c'est clair. Une sonorité tendance, tout comme le style. Mais la concurrences est rude. Trop rude...

1978...une année 1978 qui ne verra aucune amélioration côté Charts. Quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle propose, le résultat est toujours le même malheureusement...

1979...elle continue d'y croire et continue l'aventure vaille que vaille. Son côté persévérant force le respect, c'est clair

1981...on n'y croyait plus et pourtant... La voici de retour en ce début de décennie 82 dans une forme éblouissante, un retour gagnant qui la voit livrer un excellent titre Dance qui restera incontestablement comme l'un de ses meilleurs titres. E-NOR-MI-SSIME !

1982...l'aventure n'ira pas plus loin mais quoi qu'il en soit, elle n'a pas à rougir de sa discographie. Une sortie par la grande porte comme on dit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article