Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Peu d’infos concernant The Opposition hormis le fait que c’est un groupe anglais formé en 1979 à Londres et composé à l’origine de Ralph Hall, Marcus Bell et Mark Long

Groupe qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 80 pour le single de gros calibre « Someone to talk to » sorti en 1985.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de leur consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Very little glory 1980
  • Moving target 1981
  • Black and white 1981
  • Lifes blood 1982
  • My room is white 1983
  • Innocent 1984
  • Alternatives 1984
  • Stranded 1984
  • Factory gate 1984
  • I dream in colour 1984
  • Someone to talk to 1985
  • Five minutes 1985
  • Fool for you 1985
  • Calling home 1990
  • Crawl to me 1990
  • Burning the iceberg 1993
  • Drowning by numbers 1993
  • Out there 2003
Etes-vous sur...?

1980...les premiers pas. Le style, la sonorité, tout est tendance et positionne idéalement le groupe pour la suite des événements...

1981...il est clair qu'il reste encore un peu de travail pour espérer intégrer la cour des Grands. Laissons leur le temps comme on dit...

1981...quoi qu'il en soit, le potentiel du groupe est évident et ne demande qu'à s'exprimer. Reste à trouver LE titre qui va faire la différence...

1982...le côté DarkWave les marginalise quelque peu malheureusement. Il est clair qu'en l'état actuel, ils ne risquent pas de toucher le grand public...

1983...ce ne sera pas encore pour cette année. La sonorité évolue très peu et ne permet pas d'envisager un changement radical de sonorité rapidement...

1984...on continue donc sur les mêmes bases. On s'en contentera largement mais il ne leur manque vraiment pas grand chose pour franchir le palier 'Grand Public' qu'ils n'arrivent décidément pas à passer...

1984...l'aventure continue telle quelle, le tout dans une ambiance assez sombre et réservée à un public averti. A ne pas mettre entre toutes les oreilles...

1984...une année 1984 où il ne faut pas attendre de grands changements, force est de constater. Il va falloir être encore un peu patient...

1984...un groupe qui avait tout ce qu'il fallait pour faire de grandes choses. Malheureusement, pour l'instant, on fait plutôt dans l'immobilisme...

1984...ce qui restera surement comme l'un de leurs titres parmi les plus aboutis. Certes, il ne diffère pas vraiment des précédents mais l'inspiration est réelle et contrebalance très efficacement la noirceur de leur style...

1985...mais c'est sans compter sur CE titre ! Le groupe signe ici surement le plus gros succès de sa discographie, un titre qui fonctionne parfaitement et qui donne un visage d'eux nettement plus ouvert. E-NOR-MI-SSIME !

1985...le groupe arrive enfin à pleine maturité. Même s'il est clair qu'ils n'atteindront jamais les sommets des Charts, ce qu'ils proposent est de qualité certaine. On s'en contentera donc largement !

1985...une nouvelle preuve de leur excellente inspiration du moment. Le groupe a enfin su prendre la bonne température du moment et ça se voit. Surtout, ça s'entend !

1990...la métamorphose. Cinq années se sont écoulées avec le titre précédent et le groupe ne ressemble plus du tout à ce qu'il était 5 ans auparavant. Alors, métamorphose salutaire ou coup d'épée dans l'eau. Hum, hum...

1990...ce qui est certain et surtout nouveau, c'est ce côté 'apaisé' du groupe qu'on n'avait pas vraiment vu jusqu'alors. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis comme on dit...

1993...la métamorphose est telle qu'on ne reconnait plus rien dans ce groupe nouvelle version. D'ailleurs, l'on se demande vraiment si ce sont bien les mêmes...

1993...on ne peut pas leur reprocher d'avoir évolué, c'est sur. Mais du coup, une partie de leur originalité s'en est allée et elle ne reviendra plus jamais malheureusement...

2003...ils tenteront de revenir durant la décennie 2000. Malgré une qualité de titre évident, cela ne changera rien à la donne. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article