Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Nilda Fernández, de son vrai nom Daniel Fernández, fut un auteur-compositeur-interprète franco-espagnol qui démarra réellement sa carrière artistique au sein d’un groupe nommé Les Reflets, groupe dans lequel jouait également sa sœur.

La carrière solo démarre quant à elle en 1980 avec la sortie de plusieurs singles dont « Les bottes à mes pieds », « Les bouteilles à la mer » et autres « Si tu me perds ». Suivi un an plus tard en 1981 d’un premier album éponyme, album qui connaîtra un joli succès d’estime.

Malheureusement, les relations qu’il entretient à l’époque avec son label Pathé sont compliquées et il coupe les ponts rapidement avec eux. Avec comme conséquence plusieurs années sans production de nouveaux titres.

Il revient à partir de l’année 1987 avec un nouveau titre « Madrid, Madrid », single qui lui permet de renouer avec le devant de la scène mais sans pour autant se faire connaitre plus que ça du grand public.

Il va lui falloir attendre le changement de décennie et l’année 1991 pour voir enfin ses efforts récompensés grâce à l’énormissime single « Nos fiançailles ». Un single qui restera comme son plus gros succès discographique et qui lui offrira par la même occasion un ticket direct pour la postérité.

Un exploit qu’il n’arrivera malheureusement jamais à rééditer et tout ce qui sortira par la suite ne connaîtra qu’un succès somme toute limité.

La belle aventure prendra définitivement fin le 19 Mai 2019, date de son décès à 61 ans des suites d’une insuffisance cardiaque.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Les bottes à mes pieds 1980 (Daniel Fernández)
  • Les bouteilles à la mer 1980 (Daniel Fernández)
  • Si tu me perds 1982 (Daniel Fernández)
  • Madrid madrid 1987
  • Ultime rêve d’amour 1988
  • Nos fiancailles 1991
  • Mes yeux dans ton regard 1991
  • L’invitation à Venise 1992
  • Rendez-vous manqué 1993
  • La route de terre 1996
  • Nina bonita 1997
  • Les sentiments forts 1998
  • Plages de l'Atlantique 2010
L’invitation à Venise...

1987...pas forcément les premiers pas mais en tout cas le premier single notoire. Un titre tout en finesse qui montre que ce jeune chanteur à un talent plus qu'évident notamment dans le registre 'à émotions"...

1988...le style est atypique et ne colle pas vraiment aux dernières tendances du moment. Un parti-pris affiché et surtout revendiqué...

1991...la décennie 80 l'aura vu éclore mais c'est la décennie 90 qui va le consacrer. Il signe ici tout simplement l'un des plus beaux titres Intimistes de la décennie et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1991...une suite de qualité mais qui sera bien incapable de rivaliser avec le joyau précédent. Tout comme tout ce qui va suivre d'ailleurs...

1992...complètement en dehors du temps et de toute mode. Force est de constater que le chanteur continue son aventure sans trop se soucier des critiques et des résultats dans les Charts...

1993...un véritable OVNI au style indéfinissable mais qui arrive à surprendre à chaque fois. Une carrière en marge du star system parfaitement assumée...

1996...même s'il fait plus de la figuration qu'autre chose, ce qu'il continue de proposer tient largement la route. Après on aime ou on n'aime pas...

1997...des influences espagnoles omniprésentes et ce depuis le début, origines obligent. Et franchement, qui s'en plaindrait...

1998...une fin de décennie qui rime une nouvelle fois avec douceur et raffinement. Rien d'exceptionnel mais du bon boulot, tout simplement...

2010...après une décennie 2000 qui le verra disparaître des radars, le voici revenir en cette décennie 2010 dans une forme certaine. Malheureusement, malgré une bonne volonté évidente, l'artiste n'arrivera jamais à revenir dans la course...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article