Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Johnny Logan, de son vrai nom Sean Sherrard, est un compositeur-interprète dont la particularité est de naître en Australie mais de revenir en Irlande à l’âge de 3 ans, pays d’origine de son père. Père qui avait émigré temporairement en Australie en tant que chanteur de musique Irlandaise et Celtique. Artiste pour le moins précoce qui commence sa carrière artistique en écrivant ses premières compositions dès l’âge de 13 ans.

Mais son véritable démarrage dans la carrière se fait en 1977, à l’âge de 23 ans, lorsqu’il interprète le rôle d’Adam dans la comédie musicale irlandaise Adam et Eve puis Joseph dans Joseph and the amazing technicolor dreamcoat.

Un an plus tard en 1978, il sort un premier single nommé « No, I don’t want to fall in love », single qui va passer totalement sous les radars.

C’est par le biais du Concours de l’Eurovision que son destin va basculer de façon incroyable. D’abord en 1979 lorsqu’il finit 3ème des sélections irlandaises. Et surtout en 1980 lorsqu’il finit cette fois-ci en tête de la sélection. Une première place qui va lui permettre d’en remporter une autre et pas des moindres puisqu’il va carrément remporter cette année là le grand Concours de l’Eurovision avec la chanson « What’s another year ».

Le titre devient un véritable hit planétaire et fait littéralement exploser la notoriété du chanteur à l’international.

Un succès malheureusement de courte durée car tous les titres qui vont sortir dans les années qui vont suivre ne vont connaitre qu’un niveau de succès des plus modestes.

Sauf en 1987, date à laquelle il revient en force avec l’album « Hold me now », album qui va faire un véritable carton cette année là notamment grâce à deux singles phare que sont « I’m not in love » mais aussi, et surtout « Hold me now ».

La même chanson qui va lui permettre de remporter pour la 2ème fois le grand Concours de l’Eurovision la même année, fait rarissime qui fera de lui la seule personne à avoir réalisé cette prouesse.

Enorme succès une nouvelle fois de courte durée car la fin de décennie 80 le verra replonger dans les profondeurs des Charts.

Mais l’aventure concernant l’Eurovision ne s’arrête pas là car il avait déjà composé en 1984 le titre « Terminal 3 » pour la chanteuse Linda Martin, titre qui avait fini 2ème du grand Concours. Collaboration qu’il renouvelle en 1992 avec un nouveau titre nommé « Why me », titre qui remporte le grand Concours, faisant de Logan l’artiste le plus titré de toute l’histoire de ce concours.

Nouveau triomphe qui sera bel et bien le dernier car il ne pourra jamais rééditer cet incroyable exploit par la suite…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I don't want to fall in love 1978
  • Living for loving 1978
  • What’s another year 1980
  • In London 1980
  • Save me 1980
  • Give a little bit more 1980
  • Oriental eyes 1982
  • Heaven 1984
  • Terminal 3 (Linda Martin) 1984
  • Ginny come lately 1985
  • Stab in the back 1986
  • Hold me now 1987
  • I’m not in love 1987
  • Heartland 1988
  • Lonely lovers 1988
  • All I ever wanted 1989
  • Red lips 1989
  • Lay down your heart 1989
  • How 'bout us 1991
  • It's only tears 1992
  • Why me (Linda Martin) 1992
  • White magic 1994
  • Another lover 1995
  • When love was all 1999
  • Don't cry 2006
  • Prayin 2013
Recordman du genre...

1978...des débuts tendances mais qui ne permettent pas au chanteur de se faire remarquer plus que ça. Il va falloir encore travailler, c'est clair...

1978...un joli titre tout en finesse qui ne changera pas la donne. Il va donc falloir être encore un peu patient pour le voir décrocher son premier succès d'envergure...

1980...LE titre qui va tout changer ! C'est en remportant le concours de l'Eurovision avec ce titre que le destin du chanteur bascule littéralement du jour au lendemain. Avec à la lé une explosion de sa notoriété. E-NOR-MI-SSIME !

1980...une suite qui ne connaîtra pas vraiment le même niveau de succès mais peu importe, le chanteur est désormais sur le devant de la scène et c'est ça l'essentiel !

1980...une GROSSE année 1980 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Le chanteur devient de facto l'un des plus gros phénomènes du moment Outre-Manche...

1981...les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. La preuve avec cette année 1981 qui ne verra la sortie que d'un seul titre. Mais mieux vaut la qualité que la quantité comme on dit !

1984...quand il n'écrit pas pour lui, il écrit pour les autres. Une qualité d'écriture plus que certaine qui va permettre à Linda Martin de briller tout particulièrement à son tour lors du Concours de l'Eurovision de cette année 1984

1985...encore une année mono-titre. Après un début de décennie 80 pour le moins fracassant, il est clair que le milieu de décennie, lui, est nettement plus compliqué à gérer que prévue. Malgré une qualité de titre qui ne faiblit pas pourtant...

1986...l'année 1986 ne sera pas plus productive que les années précédentes. Un seul titre une nouvelle fois au compteur et qui passera totalement inaperçu malgré une qualité non négligeable. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1987...autant le titre précédent est passé totalement sous les radars, autant celui-ci va faire parler de lui. A tel point qu'il va permettre au chanteur de remporter son 2ème Concours de l'Eurovision, fait unique en son genre. MA-GIS-TRAL !

1987...fait étonnant, il la joue reprise de luxe sur ce titre là avec une version revisitée du titre mythique des 10CC datant de 1975. Certes, la copie ne vaudra pas l'original mais s'en rapprochera de peu et c'est déjà une jolie prouesse en soi comme on dit...

1988...après une année 1987 exceptionnelle en tous points, l'année 1988 va paraître bien pâlichonne avec un niveau de succès en chute libre. Ce titre est sympathique, certes, mais il ne restera pas comme le meilleur de l'artiste...

1988...celui-ci ne fera pas mieux malgré un niveau d'inspiration bien supérieur. Le chanteur passe sans arrêt par des hauts et des bas qui deviennent difficiles à gérer à force...

1989...le voici en mode Dance pure et dure, un domaine qu'il a peu pratiqué pour l'instant. Autant tenter le tout pour le tout comme on dit. Mais la bonne volonté ne suffira pas non plus sur ce coup là...

1989...chassez le naturel, il revient au galop. Retour direct en mode Intimiste, un domaine dans lequel il se réfugie dès qu'il en a l'occasion. Et ça fonctionne une nouvelle fois. Mais le public, lui, voit les choses autrement. Allez comprendre...

1989...son seul titre classé depuis des lustres. Et encore, de faible amplitude. Un manque de réussite chronique et surtout incompréhensible pour l'un des artistes parmi les plus doués de sa génération...

1991...quand rien ne va plus, on tente toujours le retour impossible par une jolie reprise de luxe. Cette fois-ci, il s'attaque au titre phare des Champaign datant de 1981. Une version très proche de l'original et qui va lui permettre d'exister encore un peu en ce début de décennie 90...

1992...son dernier titre classé, une nouvelle fois en mode Intimiste. Il n'au ra jamais démérité, loin de là mais force est de constater que le public n'aura pas été forcément très tendre avec lui...

1992...et le miracle se produit ! Certes, pas pour lui mais il réalise le tour de force de faire gagner Linda Martin au concours de l'Eurovision 92 avec ce titre, SON titre. Devenant ainsi de façon incontestable et incontesté l'artiste le plus titré de tous les temps dans ce concours !

1994...certes il ne fera plus que de la figuration désormais mais ce qu'il continue de proposer tient largement la route. On s'en contentera donc largement !

1995...il essaye de s'adapter aux dernières tendances du moment mais cela ne changera pas la donne malheureusement. Sa bonne volonté fait tout de même plaisir à voir...

1999...une décennie 90 qui l'aura vu disparaitre doucement mais surement des radars. Après une décennie 80 qui l'aura fait rentrer dans la légende, la décennie suivante n'aura pas été aussi favorable malheureusement...

2006...le retour totalement improbable. Quand 2 générations qui n'ont rien à voir poussent la chansonnette, des fois, le résultat est pour le moins étonnant. Et sur ce coup là, il l'est !

2013...et le revoilà de nouveau. Non seulement il s'accroche mais livre ici de surcroît l'un de ses meilleurs titres. Comme quoi, rien n'est jamais fini. Surtout avec lui !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article