Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

A Split Second est un groupe belge formé en 1985, à l’origine un projet solo orchestré par Marc Heyndrickx, plus connu sous le nom de Marc Ickx. Lequel s’associera quelques temps plus tard avec Peter Bonne et Geert Coppens.

Un premier album auto-produit du nom de « Stained impressions » sort la même année, album qui passera quelque peu inaperçu. Tout comme le single « Flesh » qui sort un an plus tard en 1986.

L’album « Ballistic statues » qui sort quant à lui en 1987 ne fera guère mieux. Idem pour le single « Rigor mortis » dont il sera extrait.

Il va leur falloir attendre l’année 1988 et la sortie de l’album « From the inside » pour voir enfin leurs efforts récompensés. Notamment grâce à la sortie de plusieurs singles dont « Mambo witch » en 1988 et « The colosseum crash » en 1989.

Nouvel album « Kiss of fury » en 1990, album qui produira principalement le single phare « The parallax view ».

D’autres albums sortiront par la suite mais aucun n’arrivera à produire le moindre hit digne de ce nom malheureusement.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Flesh 1986
  • Rigor mortis 1987
  • Smell of Buddha 1987
  • Mambo witch 1988
  • Scandinavian bellydance 1988
  • The colosseum crash 1989
  • Firewalker 1990
  • The parallax view 1991
La vue parallaxe...

1986...le style, tout comme la sonorité, sont tendances mais cela ne suffit pas toujours malheureusement. Mais les bases sont bonnes, c'est clair !

1987...les groupes Belges auront toujours été reconnaissables par leurs sonorités étonnantes et souvent hors normes. En bien comme en mal. Celui-ci ne déroge pas à la règle, force est de constater !

1988...le début de la reconnaissance. Certes, le groupe n'atteindra jamais des hauteurs stratosphériques au niveau succès mais il n'aura jamais été ridicules, loin de là !

1988...une sonorité atypique qui les aura forcément marginalisé. L'originalité a toujours un coût et le groupe, comme bon nombre de collègues Belges, va en subir les conséquences...

1989....le point culminant de leur carrière. Ce titre là ne finira pas en tête des Charts mais restera surement comme l'un de leurs plus emblématiques. Une nouvelle fois dans leur style si particulier...

1990...ils tenteront même le passage à la décennie 90. Le problème, c'est que leur sonorité s'obscurcit de plus en plus et qu'il est clair que ce n'est pas comme ça qu'ils risquent d'attirer le grand public...

1991...un dernier titre pour clore une aventure pour le moins originale. Le groupe sera resté constant dans le côté décalé, avec une marginalisation inévitable à termes...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article