Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Run-D.M.C. est un groupe américain formé à New-York en 1981 par Joseph Simmons, Darryl McDaniels et Jason Mizell.

Groupe qui sort un premier single « It’s like that » en 1983 après avoir signé avec le label Profile Records. Single au joli succès d’estime qui va être suivi quelques mois plus tard de leur premier album, un album nommé seulement du nom du groupe et qui va, lui aussi, connaitre les faveurs du public. Pour l’instant essentiellement américain.

Nouvel album « King of rock » un an plus tard en 1985, album au succès équivalent et qui produira principalement  le single du même nom, single qui leur ouvre les portes des Charts du Vieux Continent.

La montée en puissance est évidente sur l’album « Raising hell », album qui devient leur premier gros succès planétaire en 1986. Album qui va surtout produire l’énormissime titre « Walk this way », single qui reste à ce jour le plus gros succès de toute leur discographie. Un single qui va faire un véritable carton planétaire et faire littéralement exploser leur notoriété à l’International. Et faire exploser par la même occasion le courant Hip Hop dans le monde entier.

Il va falloir attendre deux ans et l’année 1988 pour voir sortir le nouvel album « Tougher than leather », album qui va faire encore plus fort que son prédécesseur au niveau planétaire mais qui peinera à produire des singles de très gros calibres hormis « Run’s house » et « Mary, Mary ».

L’album « Back from hell » qui sort quant à lui en 1990 voit le groupe chuter de façon brutale dans les Charts. Album qui sauvera les meubles uniquement grâce au single « What’s it all about ».

Une décennie 90 qui voit le groupe décliner de façon évidente et ce malgré la sortie d’un nouvel album en 1993 « Down with the king », album porté à bouts de bras par le single du même nom.

Le groupe s’offrira tout de même une belle porte de sortie en 1998 avec la sortie du single « It’s like that », single qui connaîtra un énorme succès planétaire pour le moins inespéré.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • It's like that 1983
  • Hard times 1984
  • 30 days 1984
  • King of rock 1985
  • You talk too much 1985
  • Can you rock it like this 1985
  • My Adidas 1986
  • Walk this way 1986
  • You be illin 1986
  • It's tricky 1987
  • Run’s house 1988
  • Mary, Mary 1988
  • Pause 1989
  • Ghosbusters 1989
  • What’s it all about 1990
  • Faces 1991
  • Down with the king 1993
  • It’s like that 1998
Suivez cette voie...

1983...des débuts pour le moins réussis puisque le groupe obtient d'entrée un premier titre classé. Certes dans les Charts R&B, mais c'est déjà ça comme on dit !

1984...un style vraiment unique qui va devenir leur marque de Fabrique. Le problème, c'est qu'en allant se nicher dans un domaine aussi spécifique, cela peut sérieusement hypothéquer les chances de réussite auprès du grand public...

1984...le succès ne dépasse toujours pas les frontières des Charts R&B. Il y a du potentiel dans ce groupe, c'est évident. Reste maintenant à trouver LE titre qui va leur permettre d'intégrer la cour des Grands...

1985...le groupe a enfin réussi à percer à l'International. Certes, leur notoriété a juste traversé l'Atlantique mais c'est toujours mieux que rien comme on dit...

1985...le groupe n'arrive toujours pas à passer ce palier entre un groupe de niveau moyen et un groupe de classe Planétaire. Laissons leur encore un peu de temps...

1985...il est clair que ce ne sera pas durant cette année 1985 qu'on assistera au grand feu d'artifice. Mais la montée en puissance est évidente et l'on se doute qu'à un moment donné ça va finir par payer...

1986...le groupe va-t-il enfin réussir le hold-up parfait...? Pas forcément sur ce titre là mais il se pourrait bien que cela se passe sur le titre suivant...

1986...et le hold-up parfait, le voilà ! Ils volent tout simplement l'un des titres phares d'Aerosmith datant de 1975 et le revisitent à leur sauce avec à la clé un résultat est pour le moins ébouriffant. Résultat des courses : méga hit et notoriété qui explose littéralement, c'est ce qu'on appelle un double jackpot. MA-GIS-TRAL !

1986...il aurait été miraculeux que cette suite puisse rivaliser avec le joyau précédent. Le groupe va retomber à un niveau de succès nettement plus modeste mais l'essentiel est qu'ils aient enfin décollé !

1987...nouveau hold-up avec cette fois-ci un titre largement inspiré du titre "My sharona" des Knack datant de 1979. Et comme sur le coup précédent, cette version revisitée tient largement la route. Tout bon les p'tits gars !

1988...dès que le groupe repart dans son style de base et néglige la mélodie, la sanction est immédiate : chute sévère dans les Charts. Attention messieurs à la sortie de route...

1988...rien ne vaut une bonne reprise pour sauver les meubles, n'est-ce pas ? La preuve avec cette version revisitée du titre des Monkees datant de 1968. Ils ne sont jamais aussi efficaces que lorsqu'ils reprennent les titres des autres, c'est clair !

1989...nouvelle rechute et l'on se doute pourquoi. Pas de reprise sur ce coup là d'où un nouveau dévissage dans les Charts. Sur ce coup là, ils limiteront la casse mais de justesse...

1989...les voici arrivés dans la BO de Ghostbusters II avec à la clé un joli succès des 2 côtés de l'Atlantique. Une nouvelle fois, c'est en travaillant avec le matériel des autres qu'ils produisent le meilleur d'eux-mêmes. Étonnant paradoxe...

1990...le problème avec eux, c'est qu'ils évoluent très peu. Leur style, certes unique en son genre, n'a quasiment pas changé d'un Iota depuis leur début. Stratégie étonnante et surtout totalement contre-productive sur le long terme...

1991...le groupe va plus faire de la figuration qu'autre chose durant cette décennie 90. Le monde a considérablement évolué autour d'eux et ils ont raté le train du changement. Mauvaise pioche comme on dit...

1993...la production de titres ralentit considérablement et l'on sent bien que le groupe n'y croit plus des masses. Une fin d'aventure qui se profile de plus en plus à l'horizon...

1998...gros trou d'air de 5 ans et retour dans une forme étonannte en cette année 1998. Forme suffisante en tout cas pour décrocher un dernier top hit et sortir par la grande porte. Que demander de plus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article