Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Jam est un groupe anglais formé en 1972 à Woking et composé à l’origine de Paul Weller, Steve Brookes et Rick Buckler.

Il va leur falloir 5 ans avant de réussir à se démarquer de la masse et d’être signé par un label digne de ce nom à savoir Polydor Records, label qui leur permet de sortir un premier album « In the city » la même année. Album politiquement engagé qui va connaitre un joli succès d’estime Outre-Manche notamment grâce au single du même nom qui en sera extrait.

La même année sort un autre single nommé « All around the world », single hors album qui permet au groupe de monter en puissance. Montée en puissance confirmée dans la foulée  sur l’album « This is the modern world » qui sort également en 1977. Album dont le single phare sera « The modern world » et qui offre au groupe son premier succès Outre-Atlantique.

Nouvel album « All mod cons »  un an plus tard en 1978, album qui permet au groupe de passer un nouveau pallier notamment grâce aux titres « David Watts » et « Down in the tube station at midnight ».

L’année 1979 quant à elle voit la sortie d’une part, de 2 nouveaux singles à succès que sont « Strange town » et « When you’re young », deux singles qui sortiront hors album. Et d’autre part de l’album « Setting sons », une nouvelle fois politiquement engagé,album qui sera le premier à connaitre une reconnaissance planétaire digne de ce nom et dont le single phare sera « The Eton rifles ».

Le début de consécration arrive à partir de l’année 1980 avec la sortie hors album d’un nouveau single qui va produire 2 hits avec la face A et la Face B grâce aux titres « Going underground » mais aussi, et surtout « Dreams of children ». Single double titre qui offre au groupe son premier titre classé N°1 dans les Charts anglais.

Une année 1980 particulièrement favorable au groupe avec la sortie dans la foulée de l’album « Sound affects », album porté à bouts de bras par le single « Start ! » qui sort la même année et dans une moindre mesure par « That’s entertainment » qui sortira un an plus tard en 1981.

Nouveaux singles hors album toujours en 1981 avec les titres « Funeral pyre » et « Absolute beginners ». Deux singles qui connaîtront une nouvelles fois les faveurs du public au niveau planétaire.

Mais la consécration, la vraie, arrive en 1982 avec la sortie de ce qui restera comme le plus gros succès de toute leur discographie côté album avec l’album « The gift ». L’album fait un véritable carton planétaire grâce à l’enormissime single « Town called malice », single qui restera également leur plus gros succès de toute leur discographie côté single.

Une année 1982 exceptionnelle pour le groupe avec la sortie hors album de 2 autres singles de très gros calibre que sont « The biterrest pill (I ever had to swallow) » et « Beat surrender ». Deux nouveaux succès notoires qui seront malheureusement les derniers, Paul Weeler ayant décidé de quitter le groupe pour former un nouveau groupe nommé Style Council. Un départ qui scellera définitivement le sort des Jam

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • In the city 1977
  • All around the world 1977
  • News of the world 1978
  • Down in the tube station at midnight 1978
  • Strange town 1979
  • When you're young 1979
  • The Eton rifles 1979
  • Dreams of children 1980
  • Going underground 1980
  • Start 1980
  • That’s entertainment 1981
  • Absolute beginners 1981
  • Town called malice 1982
  • Precious 1982
  • The bitterest pill (I ever had to swallow) 1982
  • Beat surrender 1982
Rêves d'enfants...

1977...des débuts pour le moins pêchus et qui permettent surtout au groupe d'obtenir son premier titre classé. Démarrage pour le moins idéal !

1977...dans la même veine. Un style 100 % rock typique de l'époque et qui montre un potentiel plus qu'évident. Un potentiel qui ne demande qu'à s'exprimer...

1978...on change d'année mais le rythme reste aussi soutenu. Une survitesse qui colle bien aux dernières tendances du moment mais attention à ne pas en abuser...

1978...bon il est clair que ce ne sera pas durant cette année 1978 que le groupe osera ralentir la cadence. Pour l'instant, c'est à fond, à fond, à fond !

1979...il ne fallait pas s'attendre à de grandes avancées côté sonorité durant cette année 1979. Le groupe continue à dérouler tranquillement sans trop se poser de questions...

1979...il y a succès mais le succès reste cantonné principalement à l'Angleterre. Il est clair que le groupe va devoir quelque peu évoluer côté sonorité pour espérer percer à l'International de façon conséquente...

1979...la mutation est en marche même si les changements sont infimes. Le groupe commence enfin à faire parler de lui en dehors de ses frontières naturelles et c'est plutôt de bon augure pour la suite de l'aventure...

1980...le passage à a la décennie suivante se fait sur les mêmes bases sonores que l'année précédente. Rien de très neuf à attendre pour l'instant...

1980...tout est stable dans la survitesse. Une marque de Fabrique que le groupe revendique haut et fort et qu'il ne compte pas vraiment modifier en quoi que ce soit pour l'instant...

1980...là où la plupart des groupes anglais du moment ont introduit une base minimum d'électronique dans leur sonorité, le groupe quant à lui reste frénétiquement arc-bouté sur ses fondamentaux. Pour combien de temps encore...

1981...un titre plus en finesse même si le tempo reste encore pour le moins élevé. Le groupe amorcerait-il enfin le virage salutaire tant attendu qui lui permettra de d'exister au plus haut niveau encore quelques années durant cette décennie. Hum, hum...

1981...il y a un léger mieux, c'est clair mais toujours pas suffisant pour produire LE titre qui leur permettrait d'obtenir enfin leur ticket direct pour la postérité. Il va falloir être encore un peu patient...

1982...la patience et surtout leurs efforts répétés vont enfin payer avec CE titre. Ils décrochent ici enfin la reconnaissance planétaire après laquelle ils couraient depuis des années. Il était temps. E-NOR-MI-SSIME !

1982...l'année de la consécration avec une suite de top hits de gros calibre. Le groupe est au summum de son art mais cela risque de ne pas durer malheureusement...

1982...pléthore de titres en cette année 1982 et de la qualité à tous les étages. Dommage que le groupe ait enfin trouvé sa vitesse de croisière et que l'aventure soit sur le point de s'arrêter...

1982...Le baroud d'honneur. 5 ans d'existence et le groupe est déjà en train de tirer sa révérence. Ils signent ici un dernier titre classé avant que chacun ne reprenne sa liberté et aille voguer vers d'autres cieux musicaux...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article