Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Mano Negra est un groupe français formé à Paris en 1987 et composé à l’origine de Manu Chao, Santiago Casariego, Antoine Chao, Alain Wampas, Thomas Darnal, Daniel Jamet, Philippe Teboul, Jo Dahan et Pierre Gauthé.

Groupe dont le nom serait plus ou moins une référence à l’expression « Main noire » espagnole qui signifie travail au noir.

Un premier album « Patchanka » voit le jour en 1988, album qui va permettre au groupe de faire une entrée fracassante sur le devant de la scène musicale française avec l’énormissime single « Mala vida », single qui va mettre littéralement le feu à tous les Dancefloor de l’hexagone cette année là.

Malgré ce succès incroyable, le plus dur pour le groupe reste à se structurer car la plupart des membres continuent à mener une carrière parallèle avec leurs groupes d’avant. Restructuration obligatoire qui intervient peu de temps après et qui permet au groupe de prendre enfin sa forme définitive et de passer du label Boucherie Productions à un label nettement plus prestigieux qu’est Virgin Records. Avec comme cerise sur le gâteau l’arrivée salutaire de Bernard Batzen en temps que manager.

Une restructuration qui porte ses fruits dès l’année suivante avec la sortie de l’album « Puta’s fever » en 1989. Album de la consécration qui va faire encore plus fort que son prédécesseur en atteignant les 400 000 exemplaires vendus grâce à deux singles phare que sont « King kong five » et « Pas assez de toi ».

Le passage à la décennie 90 va s’avérer plus compliquée à gérer que prévue et l’album « King of Bongo » qui sort en 1991 ne va pas vraiment connaitre le même succès que « Puta’s fever ». Une contre-performance qui va quelque peu ébranler le groupe…

Avec à la clé un début de déclin inévitable qu’ils seront incapables d’enrayer par la suite avec comme conséquence inévitable la disparition pure et simple du groupe en milieu de décennie et ce malgré la sortie en 1994 de l’album « Casa Babylon ».

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Takin’ up 1987
  • Mala vida 1988
  • King Kong five 1989
  • Pas assez de toi 1990
  • Patchanka 1990
  • Sidi ‘h’ bibi 1991
  • King of bongo 1991
  • Out of time man 1991
  • Don’t want you no more 1992
  • Mad man’s dead 1993
  • Santa Maradona 1994
  • El Senor Matanza 1994
  • Hamburger fields 1994
Santa Maradona...

1987...un premier titre aux antipodes de tout ce qu'ils vont proposer par la suite. Qui pourrait imaginer à ce stade la suite oufissime qui s'annonce à l'horizon...

1988...et la suite oufissime, la voilà ! Ils livrent ici un titre totalement survolté qui les projette de façon fracassante sur le devant de la scène. En un seul titre, le groupe sera devenu l'un des plus gros phénomènes du moment !

1989...le groupe confirme tout le bien qu'on pouvait penser de lui et continue son ascension vers les sommets. Tout bon les p'tits gars !

1990...ils se sont spécialisés dans les titres passablement barrés mais force est de constater qu'ils sont loin de démériter dans le registre Rocko-Intimiste. La polyvalence, la marque des Grands !

1990...un style unique en son genre, complètement atypique pour l'époque mais qui fonctionne parfaitement. Comme quoi, quand le talent est là, tout va !

1991...le groupe se maintient avec une facilité évidente dans le peloton de tête. Et c'est parti pour durer encore quelques années grâce à une inspiration qui leur est vraiment toute particulière...

1991...la belle aventure continue grâce à des titres à l'originalité évidente. Surement l'un des groupes parmi les plus barrés mais aussi parmi les plus créatifs du moment !

1991...on passe vraiment d'un extrême à un autre. C'est aussi ça la force de ce groupe hors norme, savoir mélanger tous les styles et toutes les influences possibles et imaginables !

1992...après 4 ans passés au sommet de la réussite, le groupe va commencer à marquer quelque peu le pas. Leur style commence à lasser et l'inspiration n'est plus aussi performante qu'auparavant. Attention danger...

1993...une production de titres en chute libre et une qualité qui s'effrite doucement mais surement. Le groupe n'est plus que l'ombre de lui-même...

1994...ils sauveront les meubles avec ce titre mais ce sera bel et bien le dernier succès d'envergure du groupe. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1994...la suite relève plus de la figuration qu'autre chose. L'aventure continue, certes, mais le groupe a totalement disparu des radars et se rapproche doucement mais surement d'une fin pour le moins inéluctable...

1994...l'année 1994 aura beau être fournie en titres, cela ne changera rien à la donne malheureusement. Même si ce titre là tient la route, il est déjà bien trop tard pour inverser la tendance. La messe est dite comme on dit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article