Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Transvision Vamp est un groupe anglais formé en 1986 par Nick Christian Sayer et Wendy James, lesquels seront rejoint rapidement par Dave Parsons (ex The Partisans), Tex Axile (ex The Moors Murderers et ex X-Ray Spex) et Pol Burton.

Le groupe signe chez MCA fin 1986 et sort un premier single « Revolution baby » l’année suivante en 1987, single au joli succès d’estime.

Il va leur falloir attendre encore une année de plus et l’année 1988 pour voir enfin leurs efforts récompensés grâce au titre « Tell that girl to shut up », single qui va connaitre un succès non négligeable des 2 côtés de l’Atlantique. Mais aussi, et surtout, avec l’énormissime single « I want your love », single qui va faire un véritable carton planétaire et faire littéralement exploser leur notoriété à l’International.

La même année sort leur premier album « Pop art », album qui va confirmer leur ascension fulgurante vers les sommets.

L’album « Velveteen » qui sort un an plus tard en 1989 va faire encore plus fort que son prédécesseur (sauf aux Etats-Unis où il ne sera même pas classé, chose pour le moins étonnante). 4 top hits en seront extraits à savoir « The only one », « Landslide of love », « Born to be sold » et « Baby I don’t care », titre qui reste à ce jour leur meilleur classement côté single en Angleterre.

Fort de ces succès multiples, ils tenteront le passage à la décennie suivante mais celle-ci va s’avérer nettement plus compliquée à gérer que prévue. En effet, l’album « Little magnets versus the bubble of Babble » qui sort en 1991 sous le label ARIA (MCA atyant refusé de le produire) ne va pas vraiment connaitre le même niveau de succès que ses prédécesseurs. Il arrivera tout de même à produire le single phare « (I just wanna) B with U », single qui sera malheureusement le dernier succès notoire du groupe.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Revolution baby 1987
  • Tell that girl to shup up 1988
  • I want your love 1988
  • Sister moon 1988
  • Baby I don’t care 1989
  • The only one 1989
  • Lanslide of love 1989
  • Born to be sold 1989
  • (I just wanna) B with U 1991
  • If looks could kill 1991
Si les regards pouvaient tuer...

1987...un premier titre qui donne tout de suite la tendance : avec eux, ça va pulser, c'est clair. Après reste à savoir jusqu'où...?

1988...une suite synonyme de reprise de luxe avec cette version revisitée du titre d'Holly And The Italians datant de 1979. Une version pour le moins réussie puisqu'elle offre au groupe son premier succès planétaire !

1988...dès le 3ème titre, c'est le jackpot ! Sur un titre totalement survolté, le groupe décroche le plus gros succès de toute sa discographie et rentre One Shot dans la légende musicale des années 80. Tout bon comme on dit !

1988...le groupe sait faire aussi dans la relative douceur et la relative finesse. La preuve avec ce titre qui fonctionne ma foi fort bien !

1989...l'on se doutait que le groupe allait retrouver rapidement ses fondamentaux. Et même s'ils ne retrouveront jamais le niveau de succès atteint sur 'I want your love', cela ne les empêche pas de continuer à dérouler tranquillement...

1989...un mode 'survoltage' qui restera pour toujours leur marque de Fabrique. Dommage qu'ils n'aient pas exploité d'autres voies et surtout d'autres tempos...

1989...il suffisait justement de le dire pour les voir oser autre chose. Une autre facette de leur talent qui fait du bien et qui montre surtout que quand ils veulent, ils peuvent changer de registre !

1989...une belle année 1989 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Pas sur que cela dure comme ça encore longtemps mais ce qui est pris n'est plus à prendre...

1991...le passage à la décennie 90 va leur être fatal malheureusement. Ils vont le tenter mais le résultat ne sera pas vraiment à la hauteur de ce qu'ils escomptaient...

1991...le dernier titre, et oui, déjà. L'aventure n'aura duré que quatre petites années mais quoi qu'il en soit, l'aventure fut belle et leur aura permis d'exister au plus haut niveau. Que demander de plus !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article