Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Rufus est un groupe américain formé à Chicago en 1970 et composé à l’origine de Lee Graziano, Chuck Colbert Jr, Al Ciner, Paulette McWilliams, James Stella, Kevin Murphy et Willie Weeks.

Le groupe sort un premier single « Brand new day » en 1970, single qui va passer malheureusement quelque peu inaperçu.

L’année suivante, en 1971, ils signent avec Epic Records, label avec lequel ils doivent réaliser un premier album. Album qui ne verra jamais le jour après que le label les ait purement et simplement remercié.

C’est le départ de Paulette McWilliams en 1972 et surtout l’arrivée providentielle de sa remplaçante, une jeune chanteuse de 18 ans nommée Chaka Khan, qui va changer le destin du groupe de façon radicale.

Les effets bénéfiques du changement de chanteuse sont immédiats avec la production de 2 titres à succès l’année suivante en 1973 : « Whoever's Thrilling You (Is Killing Me) » et « Feel good ». Le groupe commence amorce enfin un semblant de décollage.

Un décollage qui se confirme l’année suivante avec la sortie en 1974 de 2 albums, rien que ça. Le premier « Rags to Rufus » va produire le plus gros succès de toute leur carrière coté single avec l’énormissime « Tell me something good », single qui va se vendre à plus d’un million d’exemplaires. Suivi de peu de « You got the love » qui connaîtra lui aussi un joli parcours dans les Charts.

Le deuxième album « Rufusized », seul album de toute la carrière du groupe classé Outre-Manche, va produire quant à lui deux autres top hits que sont « Once you get started » et « Please pardon me (You remond me of a friend) », deux singles qui sortiront un an plus tard en 1975.

Une année 1975 qui voit également Chakan Khan devenir un véritable phénomène de société, une starisation due principalement aux tenues hyper sexy qu’elle porte en concert ainsi qu’aux pitreries qu’elle adore réalisé en dehors. Une starisation qui commence sérieusement à déplaire aux autres membres du groupe…

Nouvel album « Rufus featuring Chaka Khan » toujours en 1975, album qui rajoute un dernier single de gros calibre « Sweet thing » à cette année exceptionnelle en tous points pour le groupe. Le même album produira un autre single d’envergure « Dance wit me » qui sortira l’année suivante en 1976.

L’année 1977 voit la sortie de l’album « Ask Rufus », album au succès certain mais qui va cartonner uniquement aux Etats-Unis et produire un seul titre d’envergure avec le single « At midnight (My love will lift you up) ». Un album dont l’enregistrement a été plombé par les relations exécrables entre Chaka Khan et le batteur du groupe. Tellement exécrables que la cohabitation au sein du groupe devient quasiment impossible entre les 2.

Avec à termes le départ obligatoire de l’un des deux et à ce jeu là c’est la chanteuse qui va décider de reprendre sa carrière en main et de voler de ses propres ailes. Un départ officialisé avec la signature d’un contrat avec le label Warner Bros. Recordset la réalisation d’un premier album solo en 1978. Album qui va produire l’énormissime single « I’m every woman », single qui va faire un véritable carton planétaire et lancer de façon fracassante la carrière solo de la chanteuse.

Malgré le départ précipité de la chanteuse, le groupe continue son aventure et arrive tout de même à sortir l’album « Street player » en 1978. Album au succès moindre que celui sorti par son ex chanteuse mais dont le plus gros succès à savoir « Stay » sera justement un titre composée par cette dernière…

Le groupe va tenter le tout pour le tout l’année suivante en 1979 en sortant 2 albums coup sur coup. A commencer par « Numbers », album au succès pour le moins mitigé. C’est le deuxième, « Masterjam », qui va être le seul à tirer son épingle du jeu et surtout à produire un single de classe planétaire avec le titre « Do you love what you feel ».

La décennie suivante va être plus compliquée à gérer que prévue avec la sortie de 3 albums au succès des plus mitigés. « Party ‘til you’re broke » et « Camouflage » en 1981 et « Seal in red » en 1983.

C’est le retour – furtif – de Chaka Kahn sur l’album live « Stompin’ at the Savoy – Live » qui va une nouvelle fois les sauver toujours en 1983. Le tout grâce à l’énormissime single « Ain’t nobody », titre ajouté à l’album en bonus track et qui va devenir tout simplement l’un des plus gros hits Dance de la décennie.

Ils obtiendront un dernier hit notoire avec un autre bonus track « One million kisses » présent lui aussi sur le même album, single qui sortira quant à lui en 1984 et qui sera bel et bien cette fois-ci le dernier succès du groupe…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Brand new day 1970
  • Fire one, fire two, fire three 1971
  • Whoever's thrilling you (Is killing me) 1973
  • Tell me something good 1974
  • You got the love 1974
  • Once you get started 1975
  • Please pardon me (You remind me of a friend) 1975
  • Sweet thing 1975
  • Dance with me 1976
  • At midnight (My love will lift you up) 1977
  • Hollywood 1977
  • Stay 1978
  • Do you love what you feel 1979
  • Any love 1980
  • I'm dancing for you love 1980
  • Tonight we love 1981
  • Sharing the love 1981
  • Better together 1982
  • Take it to the top 1983
  • Ain’t nobody 1983
  • One million kisses 1984
Mieux ensemble...

1970...des débuts pour le moins confidentiels. La sonorité et le style sont tendances mais cela ne fait pas tout comme on dit...

1971...l'année 1971 ne leur sera pas plus favorable. Il faut laisser le temps au temps et leur laisser surtout le temps de peaufiner leur style...

1973...il leur faudra deux années supplémentaires pour voir enfin leurs efforts récompensés. Avec ce premier titre classé qui leur permet enfin d'espérer en l'avenir...

1974...l'arrivée providentielle de Chaka Khan aura tout changé. A tel point qu'ils obtiennent ici le plus gros succès de toute leur discographie. Comme quoi, il suffisait vraiment de pas grand chose. E-NOR-MI-SSIME !

1974...une année 1974 qui les voit décoller de façon magistrale. Tout leur sourit désormais avec une insolence évidente et chaque titre qui sort désormais renforce encore un peu plus leur statut de phénomène du moment

1975...le groupe est désormais sur une dynamique du succès qui va durer quelques années, voire même une dizaine d'années. Et oui, rien que ça !

1975...et ils sont bons dans tous les domaines. Le rapide comme le plus soft. Une particularité que ne retrouve que chez les plus Grands bien sur...

1975...un titre qui flotte littéralement dans l'air et qui montre que dans l'Intimiste, ce groupe n'a rien à envier à la concurrence, force est de constater !

1976...le groupe continue sur sa lancée mais la deuxième partie de décennie 70 ne va pas être aussi glorieuse qu'ils auraient pu l'imaginer. Le tout à cause d'une inspiration redevenue somme toute 'normale'...

1977...ce titre là fera un peu mieux que son prédécesseur mais cela ne suffira pas pour renvoyer le groupe en tête de peloton. Peut et doit mieux faire !

1977...la concurrence commence à prendre de sérieuses longueurs d'avance. Le groupe résiste plutôt bien mais le niveau reste quand même assez moyen...

1978...l'année 1978 sera à l'égal de l'année 1977. Le groupe fait du sur place et vit sur ses acquis. Pas de miracle en vue à première vue...

1979...il y a comme un léger mieux mais pas suffisant pour leur permettre de revenir sur le devant de la scène de façon fracassante. Il va falloir être encore un peu patients...

1980...un passage à la décennie suivante pour le moins rythmée. Et qui laisse entrevoir un semblant d'évolution côté style et sonorité. Plutôt de bon augure pour la suite des événements...

1980...l'embellie se confirme. Même si cela ne se traduit pas dans les Charts par une remontée fulgurante en tête de liste, cela n'empêche pas le groupe de se repositionner idéalement pour la suite...

1981...le groupe a su s'adapter aux dernières tendances musicales et le résultat est plus que positif. Ne reste plus qu'à sortir LE titre Dance qui pourrait les faire rentrer définitivement dans la légende...

1981...un joli titre qui ne rencontrera qu'un niveau de succès somme toute modeste mais à la qualité plus que certaine. Il y'a vraiment du mieux de la part du groupe depuis quelques temps, c'est indéniable...

1982...chose rarissime les concernant, cette année 1982 sera une année mono titre. Une année de transition avant l'arrivée d'une année 1983 qui risque de bouleverser le cours du temps les concernant...

1983...une année 1983 qui démarre sur les chapeaux de roue avec un premier titre qui pulse comme on dit. Mais ce n'est pas celui-ci qui va créer l’événement, c'est le suivant...

1983...arrive CE titre ! Un titre qui ne restera pas comme leur mieux classé mais qui restera incontestablement comme leur plus emblématique. Ils signent ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie et s'offrent par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1984...aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'aventure va s'arrêter en cette année 1984. On aurait pu imaginer qu'après l'énorme succès rencontré sur le titre précédent, le groupe était reparti de plus belle. C'est tout le contraire qui va se produire. Clap final...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article