Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Metallica est un groupe américain formé en 1981 à Los Angeles et composé à l’origine de James Hetfield, Lars Ulrich, Dave Mustaine et Ron McGovney.

Le groupe sort un premier album « Kill ‘Em all »deux ans plus tard en 1983 et pour un premier essai, c’est un véritable coup de maître. L’album va faire un véritable carton planétaire et fait littéralement exploser la notoriété du groupe du jour au lendemain. Album qui paradoxalement peinera à produire un quelconque single de classe planétaire…

Succès confirmé et amplifié l’année suivante en 1984 avec la sortie de l’album « Ride the lightning », album qui va faire encore plus fort que son prédécesseur mais qui peinera lui aussi à produire un premier single d’exception. Tout comme l’album « Master of puppets » qui sort quant à lui en 1986.

Il va leur falloir attendre l’année 1988 et la sortie de l’album « …And justice for all » pour voir leurs efforts enfin récompensés au niveau planétaire côté single. A commencer par « Harvester of sorrow » qui sort la même année. Mais c’est surtout le single « One », qui sort quant à lui un an plus tard en 1989, qui va enfin offrir au groupe son premier méga hit planétaire.

La consécration, la vraie, arrive 3 ans plus tard en 1991 avec la sortie de l’album « Metallica », album de tous les records pour le groupe. A commencer par les ventes record de ce dernier notamment aux Etats-Unis où il va s’en écouler plus de 16 millions ! Mais également par le nombre record de méga hits qu’il va générer avec pas moins de 5 sur 3 années distinctes !

« Enter sandman » et « The unforgiven » en 1991, « Nothing else matters » et « Wherever I may roam » en 1992 et enfin « Sad but true » en 1993 !

Il va falloir attendre l’année 1996 pour voir sortir l’album suivant « Load », album au succès moindre mais qui va se vendre tout de même à plus de 5 millions rien qu’aux Etats-Unis. Et qui va surtout produire ce qui restera surement comme leur plus gros succès côté single avec le titre « Until it sleeps ». Et dans une moindre mesure « Hero of the day ».

Exceptionnellement, le groupe sort un nouvel album « Reload » l’année suivante en 1997. Album au succès quasi équivalent que son prédécesseur mais qui va tout de même faire plus fort côté singles. Avec 3 mégas hits à la clé que sont « The memory remains » en 1997 et « The unforgiven II » et « Fuel » en 1998.

L’année 2000 les voit signer l’un des titres principaux de la BO du film Mission impossible 2avec le titre « I disappear ». Titre qui va rajouter une étoile supplémentaire à un palmarès déjà passablement fourni !

L’on aurait pu penser que l’aventure s’arreterait là mais c’était bien mal les connaitre. Ils reviennent en 2003 avec un nouvel album nommé « St Anger » et une nouvelle fois le succès est au rendez-vous ! Notamment grâce à 3 énormissimes singles que sont « St Anger » et « Frantic » en 2003 et « The Unnamed feeling » en 2004.

Puis c’est au tour de l’album « Death magnetic » de les remettre une nouvelle fois sur le devant de la scène en 2008 avec deux nouveaux énormissimes singles que sont « My apocalypse » et « Cyanide ».

Une aventure qui continuera même la décennie suivant mais ça, c’est une autre histoire…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Whiplash 1983
  • Jump in the fire 1984
  • Master of puppets 1986
  • Harvester of sorrow 1988
  • One 1989
  • Enter sandman 1991
  • The unforgiven 1991
  • Nothing else matters 1992
  • Wherever I may roam 1992
  • Sad but true 1993
  • Until it sleeps 1996
  • Hero of the day 1996
  • Mama said 1996
  • King nothing 1997
  • The memory remains 1997
  • The unforgiven II 1998
  • Fuel 1998
  • Turn the page 1998
  • Whiskey in the jar 1999
  • No leaf clover 1999
Récolteurs de désespoir...

1983...les premiers pas. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce groupe sorti de nulle part n'est pas là pour faire dans la dentelle. Oh que non...

1984...après un premier titre passé totalement inaperçu, le groupe arrive enfin à faire parler de lui. Certes de façon très limitée mais c'est toujours mieux que rien...

1986...il est clair qu'avec une sonorité et une survitesse pareilles, la reconnaissance en cette décennie 80 va être difficile. Un peu suicidaires les p'tits gars quand même...

1988...suicidaires ou précursseurs ? Car ce qui faisait leur faiblesse durant cette décennie va faire leur force durant la décennie suivante. Et quelle force !

1989...il leur aura fallu 6 longues années pour trouver le style, et surtout, la sonorité qui vont bien mais maintenant que c'est fait, le résultat va être pour le moins...bluffant. Avec à la clé, un premier méga hit planétaire, rien que ça !

1991...un passage à la décennie 90 qui va se faire dans des conditions pour le moins idéales ! Le groupe décroche ici tout simplement l'un des plus gros succès de toute sa discographie et voit sa cote littéralement exploser à l'International. MA-GIS-TRAL !

1991...une explosion sur la scène internationale qui fait d'eux l'un des plus gros phénomènes du moment au niveau planétaire. Qui l'eut cru lorsqu'on se rappelle leurs débuts...

1992...pas forcément leur titre le mieux classé mais surement l'un des plus inspirés et des plus emblématiques ! Une merveille de finesse, chose pour le moins paradoxale les concernant. MA-GI-QUE !

1992...les méga hits s’enchaînent désormais à une vitesse impressionnante. Tout leur réussit avec une facilité déconcertante et c'est parti pour durer comme ça encore quelques années !

1993...'petite' année 1993 avec un seul titre au compteur mais grande année tout de même quand on voit le niveau de succès atteint par ce titre. Franchement pas de quoi s'inquiéter surtout quand on voit ce qui se profile à l'horizon...

1996...trois années vont s'écouler avant l'arrivée de ce nouveau titre. Mais quel titre ! Le groupe obtient ici son ticket direct pour la postérité et signe par la même occasion l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie. OU-FI-SSIME !

1996...une année 1996 qui les voit revenir de façon spectaculaire sur le devant de la scène après ce léger trou d'air de 3 ans. Un trou d'air pour le moins salutaire vu le niveau de succès atteint !

1996...même si ce titre sera le petit 'hit' de l'année 1996, le niveau de maturité atteint par le groupe est à son maximum. Maîtres du monde les p'tits gars !

1997...un début d'année 1997 pour le moins déconcertant avec un niveau de succès dans les Charts au ras des pâquerettes. Début de la fin ou trou d'air sans conséquence. C'est le titre suivant qui le dira...

1997...surement pas le début de la fin, bien au contraire. Le groupe se ressaisit direct et reprend sa place de leader incontesté. Ouf, on a eu peur...

1998...comme souvent avec ce genre de groupe qui tabasse particulièrement fort, les morceaux Intimiste sont de très haut niveau paradoxalement. La preuve avec ce titre...

1998...des pages Intimiste de très courte durée. Chassez le naturel, il revient forcément au galop. On ne les changera pas, c'est clair !

1998...déjà 10 ans au sommet de la hiérarchie musicale planétaire, une véritable prouesse. L'on pourrait penser que le groupe ne pourra que décliner dans les années à venir. Que néni, ce sera tout le contraire !

1999...une fin de décennie 90 à l'égal de la décennie dans son ensemble. C'est à dire tout en force et que des miettes pour la concurrence. Alors, c'est qui les Patrons ?!

1999...un titre incroyable où se mélangent 2 univers totalement incompatibles. Et pourtant , ils ont réussi à les réunir de façon magistrale ces 2 univers. Je le disais bien, les Maîtres du monde ! Et c'est parti pour durer comme ça encore quelques années...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article