Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Peu d’infos concernant Poésie Noire hormis le fait que c’est un groupe belge formé en 1984 et composé principalement de Johan Casters, Marianne Valvekens et Herman Gillis.

Groupe qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 1980 pour le single de gros calibre « Oblivion» sorti en 1989.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de leur consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • The noble art 1985
  • The Gioconda smile 1985
  • Starvation of a mind 1986
  • Radio Active flood 1987
  • Timber 1987
  • Tragedy 1988
  • Love is colder than death 1989
  • Oblivion 1989
  • Pity for the self 1989
  • Toulouse 1990
  • I didn’t ask 1991
Le sourire de la Joconde...

1985...ah ces chers Belges. Toujours ce style unique qui aura autant fait leur force que leur faiblesse durant cette décennie...

1985...dommage car il y avait vraiment du talent chez la plupart des groupes Belges de l'époque. Mais leur style quelque peu hermétique les aura marginalisé de facto auprès du grand public ...

1986...quel que soit leur niveau de réussite dans les Charts, rien ne les aura empêché d'avancer. Après, à tort ou à raison, ça c'est autre chose...

1987...il est clair qu'avec un style aussi 'marqué', ils ne risquent pas de concurrencer des Sabrina ou des Samantha Fox. Après, tout est question de gout...

1987...c'est le 'côté obscur' qui les intéresse, force est de constater. On frôle la caricature mais c'est aussi ça les années 80 !

1988...un 'Belgium Touch' vraiment unique en son genre et qui restera pour toujours la marque de Fabrique de ce pays. On ne les refera pas...

1989...même quand ils ralentissent quelque peu le tempo, cela ne change en rien le côté quelque peu hermétique de leur style. Pas facile de finir N°1 des Charts dans ces conditions...

1989...c'est CE titre qui va les démarquer quelque peu de la masse. Dans ce cas là on ne parle quand même pas de succès de masse, loin de là. Mais d'un semblant de reconnaissance, c'est déjà ça...

1989...ils continuent leur aventure doucement mais surement. Sans vraiment tenir compte des dernières évolutions musicales du moment. Pari très très risqué...

1990...ils tenteront même le passage à la décennie 90. Mais ce qui ne marchait que moyennement durant la décennie 80 ne risque pas de fonctionner plus que ça durant la décennie suivante...

1991...une aventure pour le moins singulière et qui prend fin avec ce titre. Il y avait du potentiel mais leur orientation musicale quelque peu austère les aura plus desservi qu'autre chose...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article