Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Peu d’infos concernant Claude Puterflam hormis le fait que c’est un chanteur-producteur français qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 1980 pour le single de gros calibre « La petite » sorti en 1982.

En parallèle de sa carrière de chanteur, il est aussi reconnu en tant que producteur pour avoir d’une part créé le label Flamophone, label de renom qui produira notamment Jean Schultheis et Philippe Cataldo.

Mais aussi d’être le créateur du studio Gang, studio qui verra passer des artistes tels que Michel Berger et autres Jean-Jacques Goldman, rien que ça !

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de lui consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Quand on n’a trouvé personne à aimer 1967
  • L’aveugle 1968
  • Détachez moi les bras 1969
  • Le malheureux 1972
  • Gwendolina 1972
  • Senora 1973
  • Libérez les femmes 1973
  • Amour d’été, chagrin d’automne 1974
  • Chéri 1974
  • Je n’t’aime plus 1978
  • Tant pis pour toi si tu m’aimes 1979
  • Qu’est-ce qu’elle dit ? J’comprends pas tout 1980
  • La petite 1982
Qu’est-ce qu’elle dit ? J’comprends pas tout...

1967...les tous débuts. Un style qui va bien pour l'époque, tout comme la sonorité. Plutôt de bon augure pour la suite des évènements, forcément...

1968...un début de carrière principalement axé sur de l'Intimiste mais de l'Intimiste à la qualité certaine. On prend, on prend...

1969...dans la même veine. Il va donc falloir attendre le passage à la décennie suivante pour le voir éventuellement changer de registre...

1972...ce ne sera pas pour ce début de décennie 70, force est de constater. Le chanteur a du mal à sortir de sa zone de confort, c'est clair...

1972...et pourtant l'histoire va lui donner raison puisqu'il va obtenir le plus gros succès de sa carrière avec cet Ultimate Slow de grande classe. E-NOR-MI-SSI-ME !

1973...un titre délire qui le voit enfin explorer des sentiers qu'il n'avait pas encore emprunté. L'on se demandait vraiment si c'était encore possible. Si, si...

1973...l'emballement de tempo aura été de très courte durée. Le voici revenu à ses fondamentaux. Le tout sur un titre pour le moins prophétique quand on se replace dans le contexte de l'époque...

1974...l'aventure Intimiste continue de plus belle. Il reste arc-bouté sur ce registre en particulier et se marginalise forcément de facto par rapport à une concurrence plus éclectique dans ses choix de titres...

1974...les titres se suivent et se ressemblent. On ne le refera pas comme on dit donc il faut s'attendre à continuer comme ça encore pendant un certain temps...

1978...il n'y aura pas eu de miracle durant cette décennie 70. Ah si, avec ce titre mi Intimiste, mi Dance. Enfin il ose faire bouger les lignes, il était temps...

1979...voilà ce que on attendait de lui depuis belle lurette, un peu de rythme ! Bon, à l'heure du Disco tout azimut, on reste quand même à des années lumières des Bee Gees...

1980...chassez le naturel, il revient au galop. Il n'y a rien à faire, il revient systématiquement à ses fondamentaux dès qu'il le peut. Et d'un autre côté, vu ce qu'il nous propose, on s'en contente largement !

1982...et le miracle a lieu ! Certes tardivement mais mieux vaut tard que jamais. Il nous livre ici un vrai titre Dance et qui de surcroit qui colle parfaitement aux dernières tendances musicales. Quoi de mieux pour finir l'aventure en beauté !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article