Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Adrian Gurvitz est un compositeur-interprète anglais qui démarre sa carrière artistique dès l’âge de 15 ans en jouant de la guitare au milieu des années 60 dans des groupes comme Screaming Lord Sutch, Billie Davis et autres Crispian St Peters.

On le retrouve en 1967 dans un groupe nommé Rupert’s People, groupe avec lequel il sort un single nommé « Reflections of Charles Brown », single qui va connaitre son heure de gloire notamment en Australie.

On le retrouve par la suite au sein du groupe The Gun, groupe dans lequel il fait office de guitariste et de chanteur. Groupe avec lequel il connait un premier succès majeur grâce au titre « Race with the devil » en 1968. Il n’alors que 18 ans…

La page The Gun refermée en 1969, on le retrouve deux ans après au sein de Three Man Army, groupe avec lequel il va sortir 3 albums de 1971 à 1974. Puis au sein de The Baker Gurvitz Army, groupe avec lequel il va également sortir 3 albums de 1974 à 1976.

La carrière solo démarre quant à elle à partir de l’année 1979 avec la sortie de l’album « Sweet vendetta ». Suivi de peu d’un deuxième album nommé « The way I feel ». Deux album qui auront du mal à trouver leur public…

Idem pour l’album « Il assassino » qui sort quant à lui un an plus tard en 1980.

C’est l’année 1982 qui va le voir renaitre de ses cendres de façon spectaculaire avec l’album « Classic », album phare de sa discographie dont va être extrait l’énormissime single du même nom. Le titre va faire un véritable carton planétaire et devenir son titre de référence.

Embellie de courte durée car il n’arrivera pas à rééditer l’exploit par la suite. Il délaissera progressivement sa carrière solo et écrira principalement pour les autres. Notamment pour  Eddie Money pour lequel il va écrire « The love in your eyes » en 1989 et Kenny G. pour lequel il va écrire « Even if ly heart would break » en 1992. Deux titres qui connaitront un parcours plutôt flatteur dans les Charts !

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Untouchable and free 1979
  • The way I feel 1979
  • She’s un command 1979
  • Classic 1982
  • Your dream 1982
  • Clown 1982
  • Corner of love 1983
  • Hello mum 1983
Intouchable et libre...

1979...des débuts sympathiques à la sonorité typique de cette fin de décennie 70. Mais cela ne suffira pas à lancer la carrière du jeune chanteur pour de bon...

1979...une année 1979 riche en titres mais très maigre en termes de succès. Une année plutôt de rodage qu'autre chose comme on dit...

1979...troisième et dernier titre de l'année. Ces 3 titres auront au moins eu le mérite de lancer le chanteur dans le grand bain. C'est toujours ça...

1982...trois années vont s'écouler avec le titre précédent et voici le chanteur de retour totalement métamorphosé. Tellement métamorphosé qu'il signe ici le plus gros succès de toute sa carrière. Et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1982...une année 1982 qui restera incontestablement comme son meilleur millésime. Certes, ce titre n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais tient largement la route quoi qu'il en soit

1982...le 'petit' titre de l'année. On est à des années lumière de l'inspiration géniale de 'Classic'. Attention danger...

1983...malheureusement, la chute va être aussi rapide que l'ascension. Après une année 1982 exceptionnelle pour l'artiste, la suite va s'avérer nettement plus compliquée à gérer que prévue...

1983...une carrière pour le moins éphémère. Mais avec à la clé un titre qui restera comme l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie. C'est toujours mieux que rien !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article