Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Skyy est un groupe américain formé en 1973 à New-York et composé à l’origine des sœurs Denise, Dolores et Benita Dunning. Trois sœurs qui seront accompagnées de Solomon Roberts, Anibal Sierra, Larry Greenberg, Gerald Lebon et Tommy McConnell.

Groupe qui sort un premier album éponyme 6 ans plus tard en 1979, album qui va connaitre un joli succès Outre-Atlantique et produire leur premier titre classé « First time around ».

Succès confirmé et amplifié l’année suivante en 1980 avec la sortie de 2 albums coup sur coup. A commencer par « Skyway », album dont sera extrait le single phare « High ». Suivi de l’album « Skyyport », au succès plus conséquent mais qui, paradoxalement, ne réussira pas à produire de hit notoire.

C’est l’année 1981 qui va les consacrer avec la sortie de l’album « Skyy line », album qui reste à ce jour leur plus gros succès discographique côté album. Un énorme succès du en grosse partie à l’énormissime single « Call me » et dans une moindre mesure « Let’s celebrate ».

Nouvel album « Skyy jammer » en 1982, album qui ne va pas vraiment rencontrer le même niveau de succès que son prédécesseur. « Skyylight » qui sort quant à lui un an plus tard en 1983 ne fera guère mieux. Et « Inner city » qui sortira en 1984 fera encore pire en passant carrément sous les radars.

C’est le changement de label, de Salsoul vers Capitol, qui va un peu changer la donne en 1986. Nouveau label qui permet au groupe de sortir l’album « From the left side », album qui voit le groupe renouer temporairement avec le succès des 2 côtés de l’Atlantique. Album porté à bous de bras par le single de gros calibre « Givin’ it (To you) ».

Nouveau changement de label trois ans plus tard et passage chez Atlantic en 1989. Label avec lequel ils sortent leur nouvel album « Start of a romance ». Album qui ne rencontrera qu’un niveau de succès somme toute limité mais qui produira tout de même 2 singles d’envergure avec les titres « Start of a romance » et « Real love ».

L’aventure continuera en tout début de décennie 90 avec la sortie de l’album « Nearer to you ». Album au succès très limité et qui précipitera la chute du groupe, lequel finira par se séparer en 1993.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • First time around 1979
  • Let's turn it out 1979
  • High 1980
  • Skyyzoo 1980
  • Here’s to you 1980
  • Superlove 1981
  • For the first time 1981
  • Call me 1981
  • Let’s celebrate 1982
  • When you touch me 1982
  • Movin' violation 1982
  • Let love shine 1983
  • Bad boy 1983
  • Show me the way 1983
  • Dancin' to be dancin' 1984
  • Givin’ it (to you) 1986
  • Non-Stop 1986
  • Start of a romance 1989
  • Love all the way 1989
  • Real love 1989
  • Up and over (Stronger and better) 1992 
Le début d'une romance...

1979...premier titre et déjà premier succès. Il faut dire que tout est là pour que ce titre marche, le style comme la sonorité !

1979...une suite sympathique mais sans plus. Les bases sont bonnes, c'est clair mais il va tout de même falloir que le groupe hausse quelque peu son niveau de jeu pour espérer lutter à armes égales avec les meilleurs...

1980...un niveau de jeu qui monte d'un cran avec ce titre. Le groupe ne peut pas encore lutter avec le gratin planétaire mais s'en rapproche doucement...

1980...rien d'exceptionnel pour l'instant mais du bon boulot, tout simplement. On s'en contentera largement...

1980...trois titres en cette année 1980 et trois titre classés. Plutôt flatteur comme résultat et surtout encourageant pour la suite des évènements...

1981...le moins que l'on puisse dire avec eux, c'est qu'il y a du rythme. Un fond de commerce essentiellement Dance et qui fonctionne ma foi fort bien

1981...aussi paradoxal que cela puisse paraitre, c'est sur les titres Intimistes qu'ils auront le moins de succès. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1981...puis arrive CE titre ! C'est avec ce titre justement qu'ils vont rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80. Avec à la clé le plus gros succès de toute leur discographie. E-NOR-MI-SSI-ME !

1982...le groupe ayant atteint son niveau maximum, l'on imagine que la suite sera de niveau inférieure forcément. Mais pas sans qualité, c'est clair...

1982...un niveau dans l'Intimiste digne des meilleurs quoi qu'il en soit. Mais cela ne leur rapportera pas plus que ça malheureusement...

1982...un Cru 1982 qui ne restera pas comme leur meilleur millésime, force est de constater. La perte de contact avec le peloton de tête devient de plus en plus flagrant...

1983...les affaires reprennent quelque peu en cette année 1983 mais le groupe ne retrouvera jamais son niveau atteint durant l'année 1981. Dure loi du métier...

1983...ils y croient encore en tout cas. Et ma foi, vu ce qu'ils continuent à proposer, on prend, on prend. Pour combien de temps encore, ça c'est autre chose...

1983...encore un excellent titre qui montrent qu'ils en ont encore sous la pédale, c'est clair. Du bon boulot, tout simplement !

1984...malgré une qualité évidente, ce titre là passera totalement sous les radars. Une nouvelle fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1986...après une année 1985 à vide, les revoilà dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Largement suffisante en tout cas pour leur permettre de signer ici un nouveau - et malheureusement dernier - hit d'envergure

1986...du rythme, du rythme, encore du rythme ! Un créneau Dance qu'ils auront exploité jusqu'au bout. Avec plus ou moins de réussite suivant les années...

1986...et dès qu'ils ralentissent le tempo, c'est la chute libre. Et pourtant ce titre est loin de démériter ! Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1989...là, c'est carrément 3 ans qui vont séparer ce titre du précédent. Trois années qui auront quand même permis au groupe de se ressourcer une nouvelle fois et de nous livrer un titre à l'inspiration plus que certaine. Que demander de plus...

1989...une fin de décennie qui les voit particulièrement inspirés avec plusieurs titres de gros calibre à la suite. Comme quoi, rien n'est jamais fini !

1989...enfin un titre 'à émotions' qui paie, il était temps ! Car ils n'ont jamais été ridicules dans ce domaine mais ça n'avait jamais plus payer que ça jusqu'alors. Le temps a réparé ses erreurs...

1992...ils tenteront même le passage à la décennie 90. Malheureusement, cette fois-ci, la messe est bel et bien dite. Mais l'aventure fut belle et c'est ça l'essentiel !

1992...allez, encore un p'tit dernier pour la route et de surcroit tout en finesse avec ce titre hautement inspiré. C'est ce qu'on appelle une fin idéale !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article