Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forum Spécial 80 & 90

Publié par Nostradam

M est un concept projet anglais orchestré par Robin Scott et qui restera principalement dans l’histoire musicale contemporaine pour le méga hit « Pop Muzik » sorti en 1979. Single qui sera l’un des plus gros hit Dance de cette année là.

M sortira trois albums au total dont « New York London Paris Munich » en 1979, « The official secrets act » en 1980 et « Famous last words en 1981.

Trois autres singles seront classés à savoir « Moonlight and muzak » en 1979, « That’s the way the money goes”  et «Official secrets » les deux en 1980.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Modern man 1978
  • Pop musik 1979
  • Moonlight and muzak 1979
  • That’s the way the money goes 1980
  • Official secrets 1980
  • Keep it to yourself 1981
  • Danube 1982
  • Eureka 1983
  • Crazy zulu 1984
New York London Paris Munich...

1978...un premier titre qui montre déjà tout le potentiel de l'artiste. Certes, il y a encore du boulot mais ce qui se profile à l'horizon s'annonce déjà oufissime...

1979...il aura suffit de CE titre pour faire rentrer l'artiste One Shot dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle. Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie. MA-GIS-TRAL !

1979...une suite étonnante et so British. Certes, ce titre ne pourra égaler le succès colossal du précédent mais il à le mérite d'exister et d'être d'une qualité certaine

1980...un passage à la décennie suivante qui se fait sans grand changement d'orientation musicale. On retrouve même certaine influences qui ont fait le succès de Pop Muzik. Le résultat sera quand même légèrement différent...

1980...cette fois-ci par contre, le changement de sonorité est flagrant. Et malheureusement, ça ne va pas forcément dans le bon sens...

1981...l'artiste est parti dans un côté 'barré' qui a du mal à trouver un équilibre sonore digne de ce nom. C'est limite expérimental et s'en est même limite hors jeu...

1982...bon, ça ne s'arrange pas vraiment. Même si les influences cette fois-ci ne sont plus celtiques mais slaves, ça ne change pas grand chose au problème...

1984...et on finit en mode afro-caraïbes. Décidément, il ne manquait plus que ça. Certes, ce morceau est nettement plus Dance que ses prédécesseurs mais ça ne suffira pas pour remettre l'artiste dans la course...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article