Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Toyah Ann Willcox est une chanteuse et actrice anglaise qui, en 30 ans de carrière, a réussi à classer 8 singles dans le Top 40 anglais, sortis 20 albums, écrit 2 livres, à tourné dans une dizaine de films et présenté de nombreux shows télévisés, rien que ça !

Elle n’a jamais su pourquoi ses parents lui avait donné le prénom de Toyah…

Il y aurait une ville au Texas qui porte le même nom et Toyah voudrait dire également « Eau » en Indien…

Née avec plusieurs handicaps physiques, son enfance sera jalonnée d’opérations chirurgicales et d’absences répétées à l’école.

Sans compter une adolescence où elle devient particulièrement rebelle et violente, ainsi qu’une sexualité assez compliquée.

Au milieu des années 70, la vague punk est en pleine essor et l’influence fortement.

C’est lorsqu’elle voit les Sex Pistols en concert qu’elle se dit qu’elle peut faire mieux qu’eux.

En 1977, elle crée le groupe « Toyah » tout en menant en parallèle sa carrière d’actrice.

Elle connait un 1er succès avec « Victims of the riddle ».

Puis avec l’album « The blue meaning » en 1980.

Mais ce sont surtout les single « It’s a mystery » et « Thunder in the mountains », sorti en 1981, qui vont la révéler aux yeux du monde entier.

Sortiront derrière bon nombre d’albums, faisant d’elle une figure incontournable de l’Angleterre des années 80, rebelle, avant-gardiste et provocatrice à souhait.

Discographie (entre autres...) :

• Ieya 1980

• It’s a mystery 1981

• I want to be free 1981

• Thunder in the mountains 1981

• Good morning universe 1981

• Brave new world 1982

• Be proud be loud 1982

• Rebel run 1983

• The vow 1983

• Don’t fall in love 1985

• Soul passing through soul 1985

• World in action 1985

• Echo beach 1987

• Moonlight dancing 1987

• Out of the blue 1993

• Now and then 1994

• Mother 2002

• Latex messiah (Viva la rebel in you) 2007

• Fallen 2011

• 21st century supersister 2011

• Winter in wonderland 2013

• Invisible love 2013

• God ceases to dream 2014

• These boots are made for walkin' 2017

• Our hearts stills beat 2018

• Telepathic lover 2019

• Dance in the hurricane 2019

• Step into the new world 2019

• Levitate 2021

• Zoom zoom 2021

 

Cette fille est un mystère...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1981...les débuts complètement barrés et tellement typiques du début 80 Outre-Manche

1981...le hit qui va vraiment la révéler. Le 'barré' est décidément très tendance en ce début de décennie et fait d'elle l'une des valeurs fortes du moment

1981...son plus gros hit planétaire. Une nouvelle fois sur un clip totalement déjanté dont elle a le secret

1981...total délire capillaire pour Toyah l'Amazone, Toyah la Valkyrie... Incontestablement elle restera comme un modèle unique en son genre...

1981...sa GRANDE année. Une année pour elle absolument exceptionnelle qui la voit produire pas moins de 4 méga hits, rien que ça !

1982...bon, alors là, c'est total 'barritude'. Des clips 'aware', elle en a fait, mais là, on touche au nirvana du total n'importenaouak... Vive les années 80 !

1982...un condensé de tout ce qu'elle a pu faire avant, c'est pour dire ! Et toujours une qualité mélodique de tout premier ordre

1983...faudrait vraiment qu'elle arrête la carotte car là, les cheveux, c'est plus possible...lolll

1983...incroyable, un titre presque normal... Mais que lui arrive-t-il... Ce n'est pas la même, c'est pas possible !

1985...en mode total femme fatale. Le style a évolué, c'est clair. Comme la sonorité. Une Toyah plus mature, c'est indéniable !

1985...la métamorphose est évidente. Et plutôt en bien. Le coté barré, c'est sympa. Mais trop de barré tue le barré...

1985...encore une belle année avec pas moins de 3 hits d'envergure. Certes, ça ne vaut pas l'année 81 mais quand même...

1987...son dernier hit notoire. Une petite reprise sympathique de Martha & The Muffins pour finir en beauté !

1987...s'en est fini dans les Charts, certes, mais l'aventure, elle, n'est surement pas terminée, loin de là. Car la bouillonnante Toyah a encore des choses à dire et surtout à chanter !

1993...il va lui falloir 6 ans pour décider de continuer l'aventure - ou pas -. Et à première vue, ce sera on continue et peu importe les résultats dans les Charts...

1994...la voilà qui s'essaye à l'EuroDance, années 90 obligent. Elle est loin d'être ridicule mais comment lutter face à une concurrence qui a en moyenne 15 ans de moins au niveau âge. Pas simple...

2002...là, c'est carrément 8 ans qui vont séparer ce titre du titre précèdent. On la pensait définitivement perdue mais c'était bien mal la connaitre. La voici de retour une nouvelle fois !

2007...les trous d'air se multiplient, on ne va pas se mentir. Quoi qu'il en soit elle continue d'y croire et son enthousiasme et sa bonne humeur font le reste comme on dit...

2011...désormais elle revient tous les 4, 5 ans. Sa volonté d'y croire toujours et encore force le respect, ça c'est sur. Avec elle, qu'on se le dise, rien n'est jamais fini !

2011...plus de 30 ans après avoir démarré sa carrière, toujours et encore là. Là où la plupart des collègues de l'époque ont disparu, elle par contre continue son aventure à sa manière et dans la plus totale insouciance. Quel phénomène !

2013...la décennie 2010 va être un peu plus fournie en termes de sortie de titres. Cela ne lui permettra pas pour autant de retrouver le chemin des Charts mais la qualité, elle, est bel et bien présente, c'est déjà ça...

2013...elle aura traversé les époques et les modes avec une facilité pour le moins évidente. Il faut dire que sa jeunesse d'esprit l'aura considérablement aidé à réaliser cette prouesse...

2014...à chaque titre l'on se dit que ce sera peut être le dernier et la revoilà toujours et encore. Rien ne semble en mesure de l'arrêter, ni le temps, ni le manque de réussite dans les Charts. Belle abnégation comme on dit !

2017...reprendre le titre culte de Nacy Sinatra datant de 1966 est un pari pour le moins osé. Et ma foi, sa version revisitée est loin d'être ridicule. De là à dire que c'est le chef d'œuvre de l'année, peut être pas tout de même...

2018...ce qui est bien avec elle c'est qu'on peut passer en un clin d'œil d'un style musical à un autre d'un titre à l'autre. L'art et la manière de nous surprendre en permanence !

2019...une fin de décennie 2010 qui montre une nouvelle fois qu'elle ne compte rien lâcher. Il faut donc imaginer qu'on la retrouvera sans problème la décennie suivante...

2019...une année 2019 qui restera incontestablement comme sa plus fournie en titres pour cette décennie 2010. Quantité, mais également qualité, que demander de plus !

2019...la voici qui nous la joue BO de film, chose rarissime la concernant. Et pourquoi pas me direz-vous ? Quand on voit le résultat elle aurait du en faire plus souvent...

2021...elle aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80, puis la décennie 90, puis la décennie 2000, puis la décennie 2010 et la voilà arrivée en cette nouvelle décennie 2020. Qui l'eut cru ? Elle en tout cas et l'histoire est loin d'être finie !

2020... Top Bonus : quand Toyah - et Robert - décident de nous la jouer reprise de luxe et surtout reprise délire. Le début d'une saga qui fera date !

2021... Top Bonus : après nous avoir revisité du Deep Purple datant de 1972, elle s'attaque à un autre groupe de légende à savoir Led Zeppelin avec cette version revisitée de leur titre de 1971. Que du lourd comme on dit !

2021...Top Bonus : l'on pourrait penser qu'elle revisite ici le titre phare de Soft Cell sorti en 1981 mais la version de Soft Cell est elle aussi une reprise du titre original de Gloria Jones datant de 1964. Où l'art de revisiter du revisité !

2021...Top Bonus : qui l'eut cru possible, voici qu'elle nous revisite du Britney Spears datant de 2003 ! Passer de Led Zeppelin à Britney Spears, seul Toyah pouvait le tenter...et surtout le réussir !

2021...Top Bonus : nouveau grand écart avec cette fois-ci du ZZ Top datant de 1983 au menu. Toujours dans un mode délire qui restera vraiment unique en son genre !

2021...Top Bonus : dans la série des groupes qui tabassent, elle nous revisite ici le titre de Judas Priest datant de 1980. On sent bien à travers ses reprises qu'elle a une prédisposition naturelle a aimé ce genre de groupe pour le moins pêchu

2021...Top Bonus : cette fois-ci c'est le groupe Hawkwind et son titre phare sorti en 1972 qu'elle va remettre au gout du jour. Et une nouvelle fois, ça marche !

2021...Top Bonus : dans la série des titres cultes, elle s'attaque cette fois-ci au titre des Steppenwolf datant de 1968. Titre de référence des bikers d'où sa mise en scène toute particulière...

2021...Top Bonus : un hommage au titre des sœurs Wilson du groupe Heart, titre datant de l'année 1977. Un titre taillé sur mesure pour des amazones, c'est clair...

2021...Top Bonus : après avoir remis au gout du jour essentiellement de l'anglo-saxon , la voici arrivée Outre-Rhin avec cette version revisitée du titre des Scorpions datant de 1984. Mais quelle que soit l'origine géographique des titres, ça tabasse à chaque fois et ça elle aime !

2021...Top Bonus : décidément les ZZ Top l'inspirent au plus haut point. Deuxième reprise du groupe avec cette fois-ci une version revisitée de leur titre de 1983. Jamais 2 sans 3 comme on dit donc quel sera le prochain titre des ZZ Top repris...? Hum, hum...

2021...Top Bonus : il aurait été sacrément étonnant qu'elle ne revisite pas du Black Sabbath quand on voit tout les groupes qu'elle a mis à l'honneur jusque là. C'est désormais chose faite avec cette version revisitée de leur titre phare datant de l'année 1970 !

2021...Top Bonus : passer de Black Sabbath à Eurythmics est pour le moins surprenant mais avec elle, rien d'impossible. Sa version revisitée de ce titre datant de 1983 tient une nouvelle fois la route, comme toujours !

2021...Top Bonus : on repart dans le pêchu avec cette reprise haute en couleurs du titre phare de Survivor datant de 1982. Toujours aussi efficace !

2021...Top Bonus : c'est au tour d'Aerosmith d'être mis à l'honneur à travers leur titre datant de 1989. Il aurait été très étonnant de sa part qu'elle ne s'intéresse pas à un moment où à un autre à ce groupe phare...

2021...Top Bonus : alors qu'elle s'était attaquée essentiellement à des titres datant des années 70 ou 80, la voici qui s'attaque à un titre nettement plus contemporain. Elle revisite ici un titre des System Of A Down datant de 2001 et montre une nouvelle fois que le pêchu restera pour toujours son domaine de prédilection !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article