Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Gérard Blanc est un chanteur français qui démarre sa carrière musicale en temps que membre fondateur du groupe « Windings » en 1963.

Groupe rebaptisé « Les Balthazar » en 1967. Mais c’est en 1970 qu’il voit son destin définitivement bouleversé lorsqu’il intègre le groupe « Martin Circus ».

Groupe mythique des années 70, ce groupe se rendra célèbre notamment à travers 2 titres phares que sont « Je m’éclate au Sénégal » mais surtout le cultissime « Marylène ».

L’année 1987 verra l’éclatement du groupe et le point de départ officiel de la carrière solo du chanteur avec la sortie du single « Une autre histoire » qui va se vendre à plus de 850 000 exemplaires, succès colossal à l’époque.

Il sort en 1988 l’album « Ailleurs pour ailleurs » qui contient les hits « Du soleil dans la nuit » qui se classera 10ème au Top50 ainsi que « Sentiment d’océan » au succès plus modeste mais certain.

Son dernier succès d’envergure sera le single « Dis tout bas dis » sorti en 1989.

Malheureusement, la vie de cet artiste aux multiples talents s’arrête en Janvier 2009 des suites de complications lié à un malaise cardiaque survenu quelques mois auparavant.

Discographie (entre autres...) :

• Tout tremblant de fièvre (Martin Circus) 1969

• Le matin des magiciens (Martin Circus) 1969

• Dis moi (Martin Circus) 1970

• Je danse comme un pingouin (Martin Circus) 1971

• Je m'éclate au Sénégal (Martin Circus) 1971

• Les indiens du petit matin (Martin Circus) 1972

• Il faut rêver (Martin Circus) 1972

• People réveillez-vous (Martin Circus) 1973

• Un coin qui sent le foin (Martin Circus) 1974

• Docteur (Martin Circus) 1974

• Marylène (Martin Circus) 1975

• Bye bye Cherry (Martin Circus) 1975

• Si tu me loupes (Martin Circus) 1976

• Tu joues ton cœur (Martin Circus) 1976

• Drague party (Martin Circus) 1977

• Comme au bon vieux temps du Rock'N'Roll (Martin Circus) 1977

• J'en perds mes baskets (Martin Circus) 1978

• Et puis tu t'en vas (Martin Circus) 1978

• Pour m'en aller plus loin (Martin Circus) 1978

• Before it gets dark (Martin Circus) 1979

• Shine baby shine (Martin Circus) 1979

• Number one woman (Martin Circus) 1979

• Tous des robots (Martin Circus) 1980

• USSR/USA (Martin Circus) 1980

• Trop sentimental (Martin Circus) 1985

• Une autre histoire 1986

• Dernier matin d’Asie (Sampan) 1987

• Du soleil dans la nuit 1988

• Sentiment d’océan 1988

• Tonton bâton 1989

• Dis tout bas dis 1989

• Je saurai que c'est toi 1990

• Plus le temps 1991

• L'amour parle plus fort 2003

• Pour la faire rêver 2006

Ma, Ma, Ma...Ma, Ma...rylène !

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1969...les tous premiers pas des Martin Circus sans Gérard Blanc. La sonorité est tendance, certes, mais il reste encore du chemin à faire avant de pouvoir lutter à armes égales avec la concurrence...

1969...une fin dé décennie 60 pour faire ses premières armes et surtout se roder. Pour le reste, il va falloir être encore un peu patient...

1970...pas d'évolution majeure en ce début de décennie 70. Le groupe court toujours après un premier succès qui pourrait enfin les propulser sur le devant de la scène...

1971...l'on sent quand même que les lignes commencent enfin à bouger surtout au niveau sonorité. Car côtés paroles, on frôle littéralement la carricature...

1971...puis arrive CE titre ! Le titre qui va enfin les révéler au grand jour et faire littéralement exploser leur notoriété. Il faut dire qu'un certain Gérard Blanc vient d'arriver dans la troupe. Ceci explique cela !

1972...le groupe va devenir en quelques années l'un des groupes phares de la décennie et devenir littéralement incontournable. Et ce n'est que le début...

1972...même s'ils n'arriveront pas à reproduire en 1972 l'exploit réalisé l'année précédente sur 'Je m'éclate au Sénégal', la dynamique du succès, elle, est désormais bien en place et c'est surtout ça l'essentiel...

1973...décidément, le groupe n'arrive pas à retrouver l'inspiration géniale qui l'a révéler en 1971. Ce qu'ils livrent désormais est sympathique mais sans plus...

1974...en mode délire total. Il faut dire que cette décennie 70 permet tout à fait ce genre d'élucubrations et c'est aussi tout ce qui fait son charme !

1974...le tempo se réveille quelque peu. Il se pourrait bien que les choses s'accélèrent quelque peu et que le groupe retrouve le chemin des Charts plus vite que prévu...

1975...on le sentait venir et le voilà le titre qui va tout débloquer. Tous les Dancefloor de l'Hexagone sont littéralement en feu grâce à ce titre qui restera incontestablement comme l'un des plus gros tubes de la décennie 70 côté Français. Le groupe va signer ici l'un de ses plus gros succès grâce à cette version revisitée du titre 'Barbara Ann' des Beach Boys datant de 1965. E-NOR-MI-SSIME !

1975...ils vont nous reprendre tout le registre des Beach Boys si ça continue. Cette fois-ci, c'est l'énormissime 'I get around' auquel ils osent s'attaquer et ma foi, le résultat n'est pas si ridicule que ça...

1976...en règle générale, ils n'arrivent pas à aligner deux années consécutives à gros succès. Mais qui leur en voudrait compte tenu de leur bonne humeur permanente...

1976...bienvenue sur la planète Disco. Ils comptent bien profiter de l'énorme vague qui est en train de tout fracasser au niveau planétaire en devenant l'un des plus gros groupes français dans ce domaine...

1977...quand je disais qu'ils allaient nous reprendre tout le registre des Beach Boys. Cette fois-ci, ce sera le 'Surf city' de Jan & Dean datant de 1963 qui en fera les frais. Un peu de nouveauté ne nuirait pas, bien au contraire...

1977...une discographie bon enfant mais l'on frôle souvent la caricature. Ce qui est sur par contre c'est que leur volonté d'apporter de la joie et de la bonne humeur est évidente. N'est-ce pas l'essentiel...?

1978...heureusement la musique vient souvent sauver le niveau un peu moyen des paroles. D'un autre côté on ne les refera pas comme on dit...

1978...ah, l'Ultimate Slow qui manquait à leur discographie. Malheureusement, dans ce domaine, ils ne montreront pas vraiment d'aptitudes au delà de la moyenne...

1978...c'est vraiment dans la Dance qu'ils auront été le plus efficace. La plupart de leurs titres dans ce domaine auront été inspirés, force est de constater...

1979...la version anglaise de 'Disco Circus'. Une version qui marchera tout particulièrement dans la sphère anglo-saxonne leur apportant ainsi un succès un peu plus international qu'à l'habitude...

1979...le groupe va connaitre un dernier succès de très grande ampleur en cette année 1979 avec ce titre 1000 % Disco. Un titre à l'efficacité redoutable côté Dancefloor, ça c'est clair !

1979...ce titre là ne connaitra pas vraiment le même niveau de succès mais permet néanmoins au groupe de continuer à surfer avec une facilité évidente sur la vague Disco. Une vague qui ne va pas tarder à retomber les concernant malheureusement...

1980...le passage à la décennie 80 ne va pas leur être des plus profitables. Le groupe n'a pas su s'adapter aux dernières tendances du moment et va vite se voir reléguer dans les oubliettes de l'histoire...

1980...ils sont trop restés arc-boutés sur leurs fondamentaux de la décennie 70 et cela va leur couter la suite leur carrière purement et simplement. Franchement dommage...

1985...le baroud d'honneur. L'épopée Martin Circus est en train de prendre fin pour un certain Gérard. Une aventure qu'il n'a pas à renier, loin de là !

1986...le titre qui va lancer pour de bon sa carrière solo et faire exploser sa notoriété en tant que chanteur à part entière. Il signe là l'un des plus gros hits Dance de la décennie 80 côté français, rien que ça. E-NOR-MI-SSIME !

1987...magnifique ode humaniste qui montre toute la polyvalence du talent d'écriture de l'artiste

1988...les tubes Dance s’enchaînent à une vitesse impressionnante. Un nouvel exemple avec ce titre qui restera comme l'un des plus gros tubes de cette année là

1988...la MERVEILLE ! Un Ultimate slow au lyrisme incroyable qui suspend le temps comme par magie... Au summum de son art !

1989...son dernier hit notoire. Après 3 ans au top, l'artiste va connaitre un lent mais inexorable déclin. Comme bien d'autres...

1989...un titre de fin de décennie qui swingue fort, à la qualité plus que certaine mais passé quelque peu inaperçu...

1990...un changement de décennie qui sera malheureusement fatal à l'artiste. Difficile de rivaliser face à la concurrence...

1991...et ce n'est pas la qualité qui fait défaut. Mais face aux furieux de l'Eurodance et de l'Eurobeat, comment lutter...?

2003...après une décennie qui l'aura vu s'éteindre doucement mais surement, le Phoenix tente de renaître de ses cendres. Peine perdue...

2006...une énième tentative de retour. Une nouvelle fois avortée. Et pourtant, comme toujours, l'inspiration est au rendez-vous mais ça ne suffit plus. Depuis longtemps...

Top Bonus : Les Martin Circus...l'histoire d'une vie I

Top Bonus : Les Martin Circus...l'histoire d'une vie II

Top Bonus : 2007...Gérard Blanc, l'histoire d'une vie

Top Bonus : 2001.. la reprise de luxe totalement improbable. Et pourtant ils l'ont fait !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article