Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Jean Michel Jarre est un compositeur français dont la particularité, entre autres, est d’être le fils de Maurice Jarre, célèbre compositeur de musique de films (« Lawrence d'Arabie » parmi les plus célèbres…).

Il commence le piano dès l’âge de 8 ans.

C’est seulement quelques années plus tard, lorsque sa mère l’emmêne dans la boite de Jazz « Le chat qui pêche » qu’il a la « révélation ». Il sera bel et bien musicien.

Il prend des cours d’harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Paris.

C’est au début des années 60 que les choses se densifient lorsqu’il commence à jouer avec le groupe les « Mysteres IV », puis avec les « Dustbins ».

L’année 1968 va marquer un tournant important dans sa vie lorsqu’il rencontre Pierre Schaeffer qui lui fait intégrer le « Groupe de recherches musicales », organisme composé de musiciens et de chercheurs étudiant les musiques contemporaines et expérimentales.

Il y découvre les premiers synthétiseurs et y côtoie des compositeurs comme Stockhausen entre autres.

C’est en 1969 qu’il compose ses premiers morceaux. Qui sont édités en vinyle à une centaine d’exemplaires 2 ans plus tard par Pathé Marconi.

En 1972, il compose le générique de l’émission « Sport en fête ».

En 1973, il compose pour les groupes « Bill & Buster » et « Blue Vamp ». Il compose également pour le cinéma.

Il participe également aux albums de Christophe Les paradis perdus » et « Les Mots bleus » en tant que parolier.

En 1975, il collabore avec Françoise Hardy, Gérard Lenorman et Patrick Juvet.

Et c’est en 1976 que son destin bascule lorsqu’il démarre la composition d’un album qui va se révéler révolutionnaire au niveau sonore à savoir « Oxygène ».

L’album sort en fin d’année et c’est un choc dans le monde musical tant en France qu’à l’étranger. Oxygène IV devient un hit planétaire et ce de façon fracassante !

Deux ans plus tard sort « Equinoxe », album dans la droite lignée d’Oxygène et qui ne fait que confirmer son talent incroyable et avant-gardiste.

Il lance pour la première fois en 1979 son concept de méga show dont le premier à lieu place de la Concorde à Paris devant 1 000 000 million de spectateurs !

1981 voit la sortie de l’album « Les champs magnétiques » et il est le premier occidental à pouvoir jouer en Chine depuis la mort de Mao Zedong.

1984 voit la sortie de l’album « Zoolook » aux sonorités particulièrement métissées.

1986 voit la sortie de l’album « Rendez-vous » dont le single « 4ème rendez-vous » devient rapidement un hit planétaire et un morceau emblématique de ses concerts.

Les méga shows s’enchainent dont le maitre mot est démesure. 1988 est l’année de sortie de l’album « Révolutions » une nouvelle fois basé sur le métissage sonore.

1990 quant à elle sera l’année de l’album « En attendant Cousteau » dont sera extrait le single phare « Calypso ». La même année, il organise un méga show à la Défense devant 2 500 000 spectateurs !

1993 voit la sortie de l’album « Chronologie » qui fait la part belle aux synthétiseurs analogiques d’antan, histoire de revenir aux sources.

La boucle étant bouclée, l’artiste ne produira plus d’œuvre majeure dans les années qui suivent et se consacrera essentiellement à ses shows hors normes.

Les artistes visionnaires et avant-gardistes qui ont marqués le XXème siècle par leurs compositions instrumentales révolutionnaires ne sont pas légions.

On peut même les compter sur les doits d’une seule main : Mike Olfield, Tangerine Dream, Pink Floyd, Vangélis et…Jean Michel Jarre.

A ce titre, chapeau bas M’ôsieur !

Discographie (entre autres...) :

• La cage 1971

• Freedom day 1972

• La chanson des granges brûlées 1973

• Hypnose 1974

• Oxygene 4 1976

• Oxygene 2 1977

• Equinoxe 5 1978

• Equinoxe 4 1979

• Les Champs magnétiques 2 1981

• Orient express 1982

• Souvenir of china 1982

• Musique pour Supermarché 1983

• Zoolook 1984

• Zoolookologie 1985

• Fourth rendez vous 1986

• Revolutions 1988

• London kid 1988

• Calypso 1990

• Chronologie 4 1993

• Oxygene Pt. 7 1997

• Oxygene Pt. 8 1997

• Oxygene Pt. 10 1997

• Together now 1998

• C'est la vie 2000

• Hey Gagarin 2000

• Skin paradox 2003

• Pleasure principal 2003

• Téo & Téa 2007

• Beautiful agony 2007

• Touch to remember 2007

• Vintage 2007

• Glory 2015

• Automatic (Part 2) 2015

• If..! 2015

• Stardust 2015

• The heart of noise Pt.1 2016

• Brick England 2016

• Here for you 2016

• What you want 2016

• Gisèle 2016

• Swipe to the right 2016

• Oxygène Pt. 16 2016

• Oxygène Pt. 17 2016

• Oxygène Pt. 20 2016

• Flying totems 2018

• Robots don't cry 2018

• The opening 2018

• Amazônia Pt.7 2021

• Amazônia Pt.9 2021

On a tous besoin d'O2...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...des débuts pour le moins...torturés. De l'expérimental poussé à l'extrême et qui ne laisse en rien augurer à ce stade de la suite oufissime qui s'annonce à l'horizon...

1972...celui-ci ne fera pas mieux malheureusement. Il reste encore du travail avant de pouvoir aller tutoyer les étoiles...

1973...le style évolue doucement mais surement. Il y a du mieux, c'est clair mais il va encore falloir travailler...

1974...l'année 1974 ne changera rien à la donne une nouvelle fois. L'inspiration reste basique et ne permet pas d'espérer jouer prochainement dans la cour des Grands...

1976...puis arrive CE titre ! Et le monde découvre un son révolutionnaire qui n'existait pas jusque là. L'artiste livre ici un ENORMISSIME album qui marque un tournant majeur dans l'histoire musicale du XXème siècle ! MO-NU-MEN-TAL !

1977...la suite, tout aussi ENORME ! Une inspiration quasi divine, un son d'un lyrisme incroyable. Mais ou va-t-il chercher tout ça ?

1978...le 2ème choc sonore, le surdoué a récidivé et confirme un talent de compositeur absolument incroyable

1979...l'onde de choc se propage sur toute la planète et ouvre une nouvelle ère musicale essentiellement basée sur la toute puissance des synthétiseurs. Un instrument qui aura tout simplement révolutionné la musique comme rarement un autre instrument avant lui...

1981...la phase de transition. L'artiste fait évoluer une nouvelle fois sa sonorité et s'ouvre de nouvelles dimensions musicales, cette fois-ci un peu plus orientées Dance

1982...un son en constante évolution, un désir d’innovation permanent qui font de lui l'un des compositeurs parmi les plus avant-gardistes du moment

1982...un magnifique souvenir de Chine qui suspend le temps comme par magie et nous emmène dans des contrées sonores dont on n'imaginait même pas l'existence...

1983...un album unique en son genre car produit en 1 seul exemplaire à l'époque et composé tout spécialement pour l'exposition Orrimbe Show, exposition organisée sur le thème du supermarché par des amis du compositeur. Un album qui fera date car il deviendra l'un des albums parmi les plus chers de l'histoire musicale contemporaine...

1984...un mélange détonant de sonorités diverses et variées qui résume parfaitement l'ambiance du moment

1985...l'ENORMISSIME hit interplanétaire qui le remet une nouvelle fois au devant de la scène et qui prouve une nouvelle fois son talent vraiment hors norme. MA-GIS-TRAL !

1986...il récidive un an plus tard avec un titre tout aussi ENORMISSIME. Mais d'où lui vient cette inspiration pour le moins incroyable et qui se renouvelle sans cesse ?

1988...une fin de décennie cette fois-ci en manque d'inspiration, une première pour un artiste qui avait jusqu'alors réalisé un sans faute. Il va falloir se reprendre et vite !

1988...encore un titre à la qualité certaine, certes. Mais il manque ce grain de génie qui habitait l'artiste jusque là...

1990...heureusement le changement de décennie rime avec retour de l'inspiration. On pensait l'avoir perdu pour de bon mais force est de constater que l'essentiel est préservé !

1993...malheureusement, même s'il livre ici un nouveau titre de très grande classe, l'on sent bien que l'inspiration commence à fluctuer de plus en plus et que le meilleur est désormais derrière lui. Et l'avenir ne fera que confirmer ce mauvais pressentiment...

1997...l'on pensait que le chef d'Œuvre 'Oxygène' n'aurait pas de suite et pourtant la voilà. Et ma foi, même si cette suite ne rencontrera pas le même niveau de succès incroyable que son ancêtre, elle tient largement la route !

1997...le titre phare de l'album. On y retrouve quand même les fondamentaux qui ont faire l'incroyable succès du précédent album et l'on ne va pas bouder notre plaisir, c'est clair !

1997...l'artiste mélange influences d'antan et influences nettement plus contemporaines, le tout donnant un résultat des plus efficaces. Comme quoi, 20 ans après, on peut faire du neuf avec du vieux !

1998...de moins en moins de titres personnels qui laissent la place à de plus en plus de collaborations. Un parti pris qui finira par le marginaliser irrémédiablement...

2000...quoi qu'il en soit, le voici qui entame sa 4ème décennie sans trop se poser de questions. L'essentiel pour lui est de continuer à faire ce qu'il aime, peu importe le reste...

2000...surtout que cet album là connaitra les faveurs du public et permet donc à l'artiste de se maintenir en haut de l'affiche. Pas sur que cela dure par la suite...

2003...un début de décennie 2000 qui va se révéler un peu plus compliqué à gérer que prévu. L'artiste est au croisement de plusieurs époques musicales, donc de plusieurs influences musicales, et va donc devoir choisir vers laquelle il compte désormais s'orienter...

2003...même si cet opus ne connaitra qu'un niveau de succès des plus limités, il permet tout de même d'évaluer le niveau d'inspiration de l'artiste à ce moment précis : tout va bien !

2007...après un milieu de décennie 2000 où l'artiste va quelque peu se chercher, le voici de retour en cette année 2007 dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Forme qui le voit coller aux toutes dernières tendances musicales afin de retrouver le chemin des Charts. Et ça marche !

2007...l'on sent bien que l'artiste a décidé de coller au maximum aux toutes dernières tendances musicales du moment. Une adaptation nécessaire et salutaire pour éviter un décrochage qui pourrait s'avérer irréversible...

2007...au final, un album qui montre une nouvelle fois que l'inspiration de l'artiste est en constante évolution et se renouvelle sans arrêt. Qui s'en plaindrait !

2007...le problème, c'est qu'à trop vouloir coller aux dernières tendances musicales, il perd en originalité et y perd un petit bout de son âme et commence à se fondre dans la masse. Attention à la banalisation...

2015...s'en suit un gros trou d'air de 8 ans assez inexplicable. Trou d'air salutaire quoi qu'il en soit puisque le retour va être gagnant, c'est le moins que l'on puisse dire !

2015...l'idée très astucieuse que va avoir le compositeur est de s'entourer d'autres musiciens ou artistes de renom pour produire à chaque fois un titre unique. Et le résultat va être à la hauteur du talent de chaque protagoniste forcément...

2015...son idée de faire appel à d'anciennes et nouvelles stars de la scène musicale est une véritable réussite et permet de produire des titres à la qualité plus que certaine. Tout bon sur ce coup là !

2015...après M83, après Little Boots, entre autres, c'est au tour d'Armin Van Buuren de jouer les partenaires de luxe. Et comme pour les titres précédents, le résultat est largement à la hauteur !

2016...la suite de ses duos incroyable. Cette fois-ci, c'est Rone qui aura les faveurs du Maitre sur ce titre. On en redemande, c'est clair !

2016...surement l'un des duos les plus réussis. Il faut dire que s'associer aux Pet Shop Boys ne pouvaient que produire un résultat hors norme. Et il l'est !

2016...c'est Gary Numan qui s'y colle cette fois-ci. Il faut dire que les univers respectifs des 2 artistes ont toujours été assez proches. Il était donc tout à fait normal de les retrouver sur ce coup là...

2016...et l'aventure continue de plus belle cette fois-ci avec Peaches. Quand on voit la liste des artistes qui ont participé aux 2 opus spécial duos, force est de constater qu'il n'a pas pris les plus mauvais de leur époque, ça c'est certain !

2016...nouveau duo franco-français avec cette fois-ci Sébastien Tellier. Chaque artiste aura amené sa touche toute particulière à son propre titre et fait de ces collaborations éphémères des moments vraiment uniques !

2016...aller chercher Cyndi Lauper pour ce titre était un pari pour le moins osé mais il est réussi en tout cas. L'on sent bien que le compositeur aura convié tout ceux qu'il appréciait, voire admirait, et ce toutes époques confondus !

2016...une saga 'Oxygène' qui n'en finit pas et ce pour notre plus grand plaisir. Il sort une suite tous les 20 ans en moyenne et à chaque fois il mélange très subtilement ambiance de l'époque et toutes dernières tendances. La preuve une nouvelle fois !

2016...l'on imagine donc que la saison 4 d'Oxygène verra le jour durant la décennie 2030. Une saga incroyable qui s'enrichit de nouvelles briques à chaque fois et qui formeront au final un condensé de ce qui faisait de mieux en musique électronique sur une période s'étendant sur plus de 60 ans. Une véritable prouesse !

2016...un style musical unique en son genre et qui restera pour toujours hors du temps et hors des modes surtout. Tout comme son compositeur...

2017...un exercice de style pour le moins original dont peu de personnes n'en soupçonne une seule seconde le compositeur. Et oui, c'est bien Jean-Michel Jarre qui est derrière ces jingles de télé devenus aujourd'hui reconnaissables entre tous !

2018...voici qu'il donne une suite à un autre de ses Chefs d'Œuvre à savoir 'Equinoxe'. Suite réelle ou pas, le résultat est une nouvelle fois à la hauteur et lui permet de se maintenir à un niveau d'excellence rarement atteint par quelqu'un de sa génération surtout au niveau français...

2018...une nouvelle fois, anciennes et nouvelles sonorités se mélangent parfaitement et forment un ensemble particulièrement homogène. Alors que certaines de ces sonorités datent d'il y à 40 ans quand même...

2018...le plaisir est réel à écouter ces titres neufs mais dont la recette de base est vraiment d'un autre temps. Il restera incontestablement comme l'un des très rares à pouvoir réaliser ce genre de prouesse...

2019...une fin de décennie 2010 qui le voit quelque peu à la peine malgré ce nouvel opus à la qualité plus que certaine. Une nouvelle fois le voici au carrefour de plusieurs tendances musicales contemporaines. Un choix devra être fait une nouvelle fois...

2021...et le choix qui va être fait va être pour le moins étonnant. Il va opter pour le bruit plus que pour la musique et le résultat ne va pas être vraiment 'tous publics' comme on dit...

2021...orientation audacieuse certes mais orientation risquée et surtout contre-productive sur ce coup là. Mais l'histoire est loin d'être finie et l'on imagine qu'il travaille déjà sur un prochain opus qui risque de nous étonner une nouvelle fois...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article