Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Kim Carnes est une compositrice interprète américaine dont la particularité est qu’elle savait dès l’âge de 3 ans qu’elle serait chanteuse !

Sa carrière musicale démarre réellement en 1972 lorsque sort son premier album « Rest on me » au succès modeste.

Il faut attendre l’année 1975 pour la voir décrocher son premier hit avec le titre « You’re a part of me » extrait de son deuxième album.

En 1976, c’est l’album « Sailin’ » qui sort, album dont sera extrait le titre phare « Love comes from unexpected places ». Album au succès relatif.

C’est l’année 1980 qui va voir sa carrière s’envoler lorsqu’elle interprète en duo avec Kenny Rogers la chanson « Don’t fall in love with a dreamer ». C’est un énorme succès.

Et la consécration planétaire arrive en 1981 avec l’album « Mistaken identity » dont va être extrait un des titres les plus emblématiques de la décennie 80 à savoir l’énormissime « Bette Davis eyes ». Chanson qui sera le plus gros hit de l’année au niveau mondial ! Les récompenses pleuvent.

L’album produira également un deuxième hit « Draw of the cards ».

Quatre années vont s’écouler avant qu’elle ne retrouve en 1985 le chemin du succès grâce au titre « Crazy in the night » extrait de l’album « Barking at airplaines ».

Elle connaîtra un dernier succès d’envergure en 1988 avec le single « Crazy in love » extrait de l’album « View from the house ».

Ce qui ne l'empêchera pas de continuer l'aventure par la suite même si celle-ci se fera un peu plus en marge des lumières de la gloire et de le renommée...

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • To love somebody 1971
  • You're a part of me 1975
  • Bad seed 1976
  • Sailin 1977
  • Lose in love 1979
  • It hurts so bad 1979
  • Don’t fall in love with a dreamer 1980
  • More love 1980
  • Bette Davis eyes 1981
  • Draw of the cards 1981
  • Mistaken identity 1981
  • Voyeur 1982
  • Does it make you remember 1982
  • Say you don't kown me 1983
  • Invisible hands 1983
  • You make my heart beat faster 1984
  • I pretend 1984
  • What about me 1984
  • Make no mistake, he's mine 1984
  • Invitation to dance 1985
  • Crazy in the night 1985
  • Abadabadango 1985
  • Divided hearts 1986
  • Crazy in love 1988
  • Just to spend tonight with you 1988
  • Everybody needs someone 1990
  • Hooked on the memory of you 1992
  • Gypsy honeymoon 1993
  • Don't cry now 1993
  • One beat at a time 2004
  • Just to see you smile 2004
  • Under my thumb 2015
Ève L'Insoumise...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...des débuts sympathiques certes mais qui ne laissent en rien envisager la suite énormissime qui se profile à l'horizon. A ce stade, il y a encore un peu de travail pour la jolie Kim...

1975...quatre ans se sont écoulés et on la retrouve en mode duo de choc et de charme. Un duo qui marche plutôt pas mal et qui laisse déjà entendre ce timbre de voix unique qui va devenir son fonds de commerce. Y'a du mieux comme on dit...

1976...il y a du mieux, c'est certain. Le style s'affine, tout comme la sonorité. Il suffit juste de lui laisser encore un peu de temps...

1977...une nouvelle fois du sympathique mais qui reste de niveau quand même assez moyen. Bon, c'est clair, ce ne sera pas encore pour cette fois-ci...

1979...là, par contre, on voit tout de suite la différence au niveau inspiration. Et paradoxalement, ce titre somptueux ne sera même pas classé. Mais la Belle a passé un palier, c'est clair. Enfin !

1979...la voix éraillée commence à faire des merveilles, c'est désormais parfaitement visible, et surtout audible. Tout est prêt pour la bascule vers la décennie suivante. Une décennie qui va tout changer !

1980...le titre et surtout le duo d'enfer qui va la révéler. Sa voix n'a pas encore tout à fait 'muté' en ce début de décennie mais ça ne saurait tarder. Et l'on sait les effets que cela va produire sur la suite de sa carrière...

1980...entre 2 époques. Après une longue lignée de ballades qui ont ponctué son début de carrière, elle s'oriente enfin vers une sonorité qui colle plus aux standards du moment. Une évolution des plus salutaires...

1981...puis arrive CE titre. Un titre oufissime qui va la hisser One Shot au rang de star planétaire. Et qui va faire de sa voix unique sa principale marque de Fabrique, une particularité quasi unique en son genre. Sauf peut être avec une certaine Bonnie Tyler. Quoi qu'il en soit, elle signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie et de cette fin de XXième siècle tout court. MA-GIS-TRAL !

1981...une année 1981 décidément exceptionnelle qui la voit sortir top sur top hit. Certes, celui-ci n'aura pas le même niveau de succès incroyable que son prédécesseur mais la dynamique du succès est bel et bien en place et c'est ça l'essentiel !

1981...une année somptueuse qui se finit en beauté avec ce joli titre Intimiste. Certes, il sera le moins prestigieux des 3 hits mais confirme le talent plus qu'évident de la chanteuse

1982...retour à la Dance pure et dure. Un domaine qui lui va particulièrement bien car c'est là qu'elle enregistre ses succès les plus conséquents. Doit persévérer !

1982...il lui fallait un Ultimate Slow digne de ce nom pour agrémenter son répertoire. C'est désormais chose faite. Certes, ce titre aura enrichi sa discographie mais pas ses finances compte tenu du niveau de succès assez faible dans les Charts du titre. Et pourtant, il n'est pas dénué de qualité, c'est clair !

1983...un titre qui passera totalement sous les radars et qui pourtant est loin de démériter. Après 3 années totalement euphoriques, l'année 1983 va paraître quelque peu pâlichonne, c'est clair...

1983...le soufflet retombe quelque peu, force est de constater. Elle s'accroche pourtant et continue de coller à son époque mais le niveau d'inspiration est moindre, et forcément, elle le paie cash dans les Charts. Dommage !

1984...on est carrément passé à la vitesse supérieure côté tempo. Attention, jolie Kim mélanger vitesse et précipitation n'est pas forcément synonyme de réussite. La preuve avec un titre qui ne connaitra qu'un succès somme toute relatif...

1984...retour à la raison. Il était temps car la machine s'était quelque peu emballée dans des proportions déraisonnables. La au moins, tout est sous contrôle. Et ça paie !

1984...quand on a comme partenaire Kenny Rogers et James Ingram, l'on se doute que le titre que l'on va produire ne va pas passer inaperçu. Et ça, c'est sur, il ne pas passer inaperçu !

1984...et maintenant elle partage l'affiche avec Barbra. Décidément, côté partenariat, elle a mis la barre très très haut, c'est le moins que l'on puisse dire...

1985...après deux années de flottement, la chanteuse retrouve enfin le chemin du succès. Une nouvelle fois grâce à la Dance. De la Dance bien maîtrisée et surtout, bien faite !

1985...une GROSSE année 1985 qui la voit revenir en force sur le devant de la scène. Ce sera malheureusement sa dernière année au top. Car la suite va s'avérer nettement moins en sa faveur...

1985...une belle année confirmée par ce titre rythmé à souhait, qui fonctionne ma foi fort bien et qui montre qu'il faut toujours compter sur elle !

1986...elle continue son petit bonhomme de chemin sans trop se poser de questions. Certes, il y a longtemps qu'elle n'atteint plus le sommet des Charts mais peu importe, l'essentiel c'est de participer comme on dit

1988...une magnifique ballade en guise de baroud d'honneur. Elle signe ici un titre somptueux qui sera son dernier hit notoire, clôturant une décennie qui l'aura vu exploser et atteindre les sommets de la gloire...

1988...même si elle ne fait plus partie de l'Elite, ce qu'elle continue de proposer est loin d'être ridicule. On s'en contentera largement comme on dit...

1990...un changement de décennie qui va être particulièrement délicat à gérer. La chanteuse ne saura pas s'adapter aux nouvelles tendances. Même si, de temps en temps, elle sortira de jolis titres comme celui-ci

1992...elle tente le duo de choc et de charme sur ce titre en espérant que cela puisse la ramener sur le devant de la scène. Peine perdue malheureusement...

1993...son seul succès de la décennie. Et encore, du 'petit' hit comme on dit. Il est vraiment temps que l'aventure se termine car la belle Kim n'y est plus vraiment...

1993...et pourtant, elle est encore capable de nous étonner. La preuve avec cette jolie ballade qui flotte littéralement dans l'air. Malheureusement, il est bien trop tard pour espérer inverser la tendance, le public est déjà allé voir ailleurs depuis belle lurette...

2004...ce qui ne va pas l'empêcher de revenir 11 ans plus tard. Un retour qui va passer pour le moins inaperçu mais non dénué d'intérêt, ça c'est clair...

2004...ce sont les fans de base qui sont ravis de la voir revenir toujours et encore. Et qui en redemande forcément...

2015...nouveau trou d'air de 11 ans et la revoilà une nouvelle fois. Remettre au gout du jour le titre des Rolling Stones datant de 1966 est un pari sacrément audacieux et sur ce coup là, un pari perdu malheureusement...

Top Bonus : l'histoire d'une vie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Salut. Je ne l’avais jamais entendue avant. Je pensais que sa chanson Crazy in Love était comme celle de Beyoncé, mais rien à voir !
Répondre
N
Salut Arthur ! Non, ça c'est sur qu'on est est à des années lumière de l'univers Beyoncé ! Lollll